La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie En bref

septembre 2005 | Le Matricule des Anges n°66

Écrit durant une nuit d’insomnie, Récit d’Edmond Jabès fut publié pour la première fois en 1981 chez Fata Morgana. On découvre aujourd’hui la genèse de ce long poème, tout entier consacré à la puissance du verbe et à cette impossibilité de raconter. Présenté sous la forme d’un diptyque grand format, ce travail étonnant de génétique textuelle comporte cinq versions : trois versions manuscrites et deux tapuscrits corrigés à la main. Les premiers vers de Récit « Il et son féminin Ile // Il n’existe pas. Il est l’île. / Seul l’océan existe » engagent une narration mystérieuse « où les protagonistes sont éléments de langue ». Pour Jabès, « écrire, c’est parler, mais en étant »torturé par l’incommunicable«  », explique Marcel Cohen, chargé avec Aurèle Crasson et Irène Fenoglio, de commenter ce dossier manuscrit.

Récit (les cinq états du manuscrit)
d’edmond jabès
Textuel, 104 et 74 pages, 49

En bref
Le Matricule des Anges n°66 , septembre 2005.