La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches Féroces soldats

février 2006 | Le Matricule des Anges n°70 | par Jean Laurenti

Entendez-vous dans les montagnes...

Parce qu’elles ne peuvent s’incarner, parce qu’elles sont comme un vide creusé au vif de l’enfance, certaines douleurs anciennes continuent de harceler l’adulte hanté par des scènes tragiques aux images occultées. Au-delà de la barbarie, des massacres, la guerre d’Algérie, période noire de l’histoire contemporaine, pèse sur les consciences de tout le poids du refoulement, de la censure des mémoires qu’elle a suscités de part et d’autre de la Méditerranée. C’est cette part obscure qu’explore Maïssa Bey dans Entendez-vous dans les montagnes…, livre bref, concentré à l’extrême, qu’elle a publié aux Éditions de l’aube en 2002 et qui reparaît en poche. Le récit met en scène deux femmes et un homme dans un train qui roule vers la cité du Vieux Port, jamais nommée. L’une des trois protagonistes a fui son pays, l’Algérie, pour échapper au face à face entre les groupes islamistes qui terrorisent le pays et le pouvoir algérien. Quarante ans auparavant son père, un instituteur engagé pour l’indépendance de l’Algérie est mort sous la torture infligée par des militaires français. Officiellement, il a été tué en tentant de s’échapper du camp où il était retenu. Mensonges. Silences.
Dans le compartiment, face à cette femme, le hasard a placé un médecin retraité qui a fait son service en Algérie dans la bourgade et l’année même où a eu lieu cet assassinat. Irriguée par leur conversation lacunaire, les pensées enfouies, une vérité se dessine. Leur voisine, la jeune Marie, petite-fille de Pieds-Noirs, essaie d’en saisir des bribes. Peut-être aura-t-elle réalisé, elle aussi, que loin des cauchemars des enfants, « les bourreaux ont des visages d’homme ».

Entendez-vous dans les montagnes…
de Maïssa Bey
Éditions de l’aube, « poche », 77 pages, 6

Féroces soldats Par Jean Laurenti
Le Matricule des Anges n°70 , février 2006.
LMDA papier n°70
6.50 €
LMDA PDF n°70
4.00 €