La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Tempête sous un mariage

novembre 2006 | Le Matricule des Anges n°78 | par Thierry Guinhut

Métamorphoses d’un mariage

Les amateurs de psychologie amoureuse et conjugale seront ici comblés. Malgré sa foi dans l’institution et dans la valeur du mariage, elle finit par divorcer. Lui aussi, d’ailleurs. La seconde également. Car ce sont trois narrateurs qui, successivement, nous emportent dans le flux de leurs pensées, dans leurs récits autobiographiques. Entre « ces éclopées de la vie », trône « ce malentendu tragique qu’on appelle l’amour ». Il lui suffit de trouver un « ruban violet » dans le précieux portefeuille de son mari pour aller au-delà d’un banal soupçon d’adultère et comprendre que le mystère de son être lui est inatteignable. L’époux basculera ensuite dans une passion effrénée, alors que l’on découvre le personnage pivot de la domestique, taraudée par l’ambition, qui s’insère dans les failles du couple pour mieux l’éclater. L’histoire du trio et divers comparses, dont un écrivain, progresse jusqu’aux bombes sur une bibliothèque, jusqu’à l’arrivée des Russes, la chasse aux koulaks, la fuite racontés depuis l’exil à New York…
Le plus convaincant dans ce roman est que sous ses abords intimistes, il se mue rapidement sous nos yeux en fresque sociale d’une Hongrie splendide et disparue, bouleversée. Antifasciste déclaré, Sándor Márai, né en 1900, fut pourtant vite rejeté par le régime communiste au point de devoir se réfugier aux États-Unis où il se suicida en 1989. Ce « révolté », pour reprendre le titre d’une de ses romans, qui publia Les Confessions d’un bourgeois et des Mémoires de Hongrie, mais dont le titre phare reste peut-être Les Braises, est aujourd’hui un auteur très prisé par une jeunesse hongroise en quête de libertés nouvelles.

Métamorphoses d’un mariage de Sándor Márai
Traduit du hongrois par Georges Kassai et Zeno Bianu, Albin Michel, 462 pages, 22,50

Tempête sous un mariage Par Thierry Guinhut
Le Matricule des Anges n°78 , novembre 2006.
LMDA papier n°78
6.50 €
LMDA PDF n°78
4.00 €