La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Claire Paulhan

A propos

Morts et vifs Nés d’enquêtes menées dans les archives littéraires, fruits à la fois d’un long travail d’érudition et de typographie, les livres de Claire Paulhan ramènent en plein présent des pages intimes de l’entre-deux-guerres. Comme autant de sépultures. Elle le précise d’emblée : ce n’est pas parce qu’elle est une des petites filles de Jean Paulhan qu’elle est venue à l’édition (à sa mort, en 1968, elle n’avait encore que 11 ans). Bien sûr, ce n’est sans doute pas un hasard si, juste après le baccalauréat, elle travaille dans une librairie, aboutissant rapidement à la FNAC Montparnasse, où elle voit passer près de 80% de la production des livres. Lorsqu’elle aspire à rencontrer l’univers de l’édition, son choix se porte sur Ramsay, auréolé du succès de La Bicyclette bleue de Régine Deforges. En 1985, elle se forme donc sur le tas, se...
octobre 2005
Le Matricule des Anges n°67

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Correspondance 1912-1924
de Valéry Larbaud , Jacques Rivière
2006
Lmda N°75 Pas de révélations fracassantes dans ces 149 lettres échangées entre Jacques Rivière (« l’homme de barre » de La NRF selon l’expression de Joseph Delteil, dont il assuma la direction à partir de 1919 jusqu’à sa mort en 1925) et Valery Larbaud (l’auteur alors très en vue d’A. O. Barnabooth) : ce sont des mots d’affaire, avec ce que cela implique de sollicitations, d’amabilités, d’impatiences...
Larbaud, côté coulisses
juillet 2006
Correspondance 1953-1967
de Jean Paulhan , Georges Perros
2009
Lmda N°103 En 1950, Georges Perros se rend au Caire pour y rencontrer l’auteur de Les Îles, ce roman qui l’a confirmé dans son désir de devenir écrivain. Jean Grenier lui conseille alors d’envoyer ses « pensées » (celles des futurs Papiers collés) à La NRF, pour une éventuelle publication… Commence ainsi un échange de lettres qui s’achèvera un an avant la mort de Paulhan. Les amateurs de correspondance...
Correspondance
mai 2009
Correspondance, 1926-1962
de Michel Leiris , Jean Paulhan
2000
Lmda N°34 L’intérêt commun de Michel Leiris et Jean Paulhan pour l’ethnologie, la tauromachie et leurs interrogations sur le langage auraient pu les mener à partager une grande amitié doublée d’une complicité intellectuelle singulière. Ce que révèle leur relation épistolaire présentée et annotée par Louis Yvert -auteur de la colossale bibliographie de Leiris publié chez J.-M. Place en 1996- n’y...
Correspondance, 1926-1962
avril 2001
La Jeunesse morte
de Jean Guéhenno
2008
Lmda N°99 Même s’il fut directeur de la revue Europe de 1928 à 1936 et membre fondateur du Comité national des Écrivains, Jean Guéhenno (1890-1978) compte aujourd’hui parmi les écrivains oubliés. Poursuivant leur exhumation de textes littéraires de l’entre-deux-guerres, les éditions Claire Paulhan donnent à lire le premier texte de Guéhenno, que lui-même tenait pour « une sorte de roman...
Jeunesse morte
janvier 2009
Journal 1919-1924
de Mireille Havet
2005
Lmda N°64 Pendant la moitié de sa vie, Mireille Havet a tenu son « Journal », dont voici le premier tome. Portrait d’un poète déchiré entre l’amour des femmes et l’abus des drogues. La « petite poyétesse », ainsi qu’Apollinaire la nommait, aura donc peu vécu (1898-1932), elle qui à 18 ans trouvait la vie « d’une prodigalité presque effrayante ». Elle aura surtout été en avance à peu près pour tout. C’est sa singularité. En quelque sorte sa signature. À 14 ans, alors qu’elle vient de se mettre à écrire des poèmes et des textes en prose, elle s’amourache de Paul Fort....
Les années Carnaval
juin 2005
Journal 1927-1928
de Mireille Havet
2010
Lmda N°114 Dans ce quatrième volume du Journal (deux sont encore à paraître), Mireille Havet (1898-1932) se détourne des questions littéraires pour évoquer ce qui la précipite vers sa fin : l’abus des drogues et les échecs amoureux. S’il lui arrive encore de fréquenter le grand monde, comme au temps de Carnaval (1923), qui figura sur la liste du Goncourt, côtoyant notamment Cocteau et Desnos, on la voit...
Litanies
juin 2010
Livre-Journal 1919
de Ferdinand Bac
Lmda N°32 De Ferdinand Bac à Proust, il n’y a qu’un pas. Large en terme de notoriété, bien mince si l’on considère qu’ils ont peint le même gratin aristocratique et mondain de la IIIe République brisé par la Grande Guerre. Fils d’un enfant naturel du prince Jérôme Bonaparte, F. Bac (1859-1952) a ses entrées dans le monde du Second Empire grâce à l’écrivain Arsène Houssaye son mentor. Il fera ensuite...
Livre-Journal
septembre 2000
Notes pour servir à ma biographie : An Uneventful One
de Valéry Larbaud
2006
Lmda N°75 Pas de révélations fracassantes dans ces 149 lettres échangées entre Jacques Rivière (« l’homme de barre » de La NRF selon l’expression de Joseph Delteil, dont il assuma la direction à partir de 1919 jusqu’à sa mort en 1925) et Valery Larbaud (l’auteur alors très en vue d’A. O. Barnabooth) : ce sont des mots d’affaire, avec ce que cela implique de sollicitations, d’amabilités, d’impatiences...
Larbaud, côté coulisses
juillet 2006
Paris fut
de Jacques Audiberti
Lmda N°27 Un joli volume rouge brique célèbre le centenaire de la naissance de Jacques Audiberti, le 25 mars 1899 à Antibes. On connaît déjà, et on les admire, sa poésie (Des tonnes de semence, Ange aux entrailles…), ses romans (L’Opéra du monde, Le Maître de Milan…) et son théâtre (Quoat-Quoat…). On s’est même pourléché d’un maître-livre, le « roman-journal » Dimanche m’attend. Avec Paris fut,...
Essence de la ville
août 1999
Sous l’occupation
de Jean Grenier
Lmda N°20 Lorsqu’il entreprend en octobre 1939 de noter les propos de ses concitoyens, le philosophe et homme de lettres Jean Grenier (1898-1971) a le projet de faire l’état de l’opinion publique française. Son témoignage, Sous l’occupation, donne à entendre en direct les propos du quidam rencontré dans un train mais aussi ceux du personnel de l’administration, très informatifs, et du monde des...
Radioscopie d’une défaite
juillet 1997

Auteurs