La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Flammarion

A propos

Trente pièces à Llamas Retour sur les planches du dramaturge Armando Llamas après des années d’absence avec des petites formes à jouer : une trentaine de textes très courts et plus corrosifs que jamais. Voilà plus de cinq ans qu’Armando Llamas n’était pas revenu à Paris. Juste avant de prendre son avion pour l’Espagne où il vit, l’écrivain nous donne rendez-vous place Gambetta, à deux pas du Théâtre de la Colline où il a travaillé avec Jorge Lavelli dans les années 80. Installé au Café du Métro, derrière ses lunettes noires -une coquette plaisanterie qu’il enlèvera dès notre arrivée- Armando Llamas observe la vie parisienne s’agiter au dehors. Il parle, parle, parle… opérant mille digressions, entre anecdotes et coups de gueule, dont il s’excusera à la fin de l’entretien. « Ça...
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z

P

Palais de glace
de Tarjei Vesaas
1985
Lmda N°149 Entre fable et récit, le Norvégien Tarjei Vesaas (1897-1970) évoque les amours enfantines. Lesquelles sont prises dans les glaces. Unn se tenait un peu à distance. Tout en l’examinant, ses camarades l’acceptèrent d’emblée. Apparemment, elle était très bien. Elle avait de l’allure. Elle dégageait aussi de la sympathie. » Voilà pour la manière. Des phrases courtes, sans chiqué. Qui peinent un peu à formuler. Qui ne disent pas toujours tout ce que nous aimerions savoir. Et qui ne se permettent aucune digression, pas la...
Au-delà des mots
janvier 2014
Périphériques
de Maurice G. Dantec
2003
Lmda N°44 Peu de littérature et pas mal de prédication dans son recueil de textes "Périphériques" : Dantec l’insoumis apporte sa tonitruante contribution aux bombardements. On va faire comme si on ne savait rien, comme si, par exemple, on n’avait pas vu Maurice G. Dantec sur les plateaux de télévision lors de la guerre contre l’Irak. On va justement se demander, en lisant Périphériques, recueils de textes courts -fictions, articles, communications-, ce qui le rend si désirable sur ces plateaux. Et aussi pourquoi, depuis les Racines du Mal, il est à ce point...
Hurle avec les loups
mai 2003
Perpendiculaire N°1
Lmda N°17 Novatrice et séduisante, le Revue Perpendiculaire prouve le contraire de ce qu’elle affirme : la bonne vitalité de la création littéraire française. S’il fallait donner un palmarès des revues de création, il est probable que nous placerions La Main de Singe sur le podium de la catégorie « littérature étrangère ». La course aux récompenses serait plus indécise pour les revues concourant en catégorie « prose française ». On jugerait selon la qualité des textes publiés (le côté anthologie), les risques pris (le côté défricheur), les noms au...
Debouts, les vivants
septembre 1996
Perpendiculaire N°2
Lmda N°17 Novatrice et séduisante, le Revue Perpendiculaire prouve le contraire de ce qu’elle affirme : la bonne vitalité de la création littéraire française. S’il fallait donner un palmarès des revues de création, il est probable que nous placerions La Main de Singe sur le podium de la catégorie « littérature étrangère ». La course aux récompenses serait plus indécise pour les revues concourant en catégorie « prose française ». On jugerait selon la qualité des textes publiés (le côté anthologie), les risques pris (le côté défricheur), les noms au...
Debouts, les vivants
septembre 1996
Perpendiculaire N°3
Lmda N°17 Novatrice et séduisante, le Revue Perpendiculaire prouve le contraire de ce qu’elle affirme : la bonne vitalité de la création littéraire française. S’il fallait donner un palmarès des revues de création, il est probable que nous placerions La Main de Singe sur le podium de la catégorie « littérature étrangère ». La course aux récompenses serait plus indécise pour les revues concourant en catégorie « prose française ». On jugerait selon la qualité des textes publiés (le côté anthologie), les risques pris (le côté défricheur), les noms au...
Debouts, les vivants
septembre 1996
Le Petit séminaire
de Gérard Cartier
2007
Lmda N°93 Mêlant prose et vers, ciel de draps froissés et soie changeante des sentiments, le nouveau recueil de Gérard Cartier a été composé entre la longue traversée du Hasard (Obsidiane, 2004) et l’écriture d’une version, encore inédite, de Tristan et Iseult. Beaucoup plus intimiste que Le Désert et le Monde (Poésie/Flammarion, 1977), il décline, à l’imparfait d’un temps révolu, un art d’écrire...
Effeuillement d’ombres
mai 2008
Philosophie sentimentale
de Frédéric Schiffter
2010
Lmda N°117 Une pratique dévote – bigote ? – pousse certains croyants à aller chercher au hasard, chaque matin, une phrase de la Bible afin qu’elle préfigure et guide la journée qui débute. Peut-être Frédéric Schifter procède-t-il de même – mais c’est chez Nietzsche, Montaigne, Proust et leurs semblables qu’il va cueillir quelque maxime ou aphorisme. C’est autour de tels adages ou oracles (ainsi, de...
Philosophie sentimentale de Frédéric Schiffter
octobre 2010
Photogénie des ombres peintes
de Sandra Moussempès
2009
Lmda N°108 Avec quoi se débat-elle Sandra Moussempès ? Quelle expérience de dessaisissement ? Quelle volonté d’arracher la beauté au vertige ? Après Vestiges de fillette (1997) et Captures (2004), les sept séquences qui composent ce recueil continuent à interroger les écrans trompeurs de l’apparence, l’instinct de liaison comme les pulsions de déliaison et toutes les formes de divergence et de...
Photogénie
novembre 2009
Poésie complète 1919-1937
de César Vallejo
2009
Lmda N°105 Le poète péruvien César Vallejo, mort à Madrid en 1938, laisse une œuvre au langage heurté, qui se refuse à la transparence, et néanmoins politique. César Vallejo est, aux côtés du Chilien Vicente Huidobro et du Mexicain Octavio Paz, le moins connu des poètes sud-américains. Ce n’est pas que son œuvre soit plus difficile d’abord que la leur (ils représentent tout trois les grands aînés du modernisme de l’Amérique latine), mais la complexité de sa syntaxe et son hermétisme croissant, juste avant sa grande période d’engagement communiste...
Frère réfractaire
juillet 2009
Poésies complètes (bilingue anglais)
de Emily Dickinson
2010
Lmda N°109 L’œuvre d’Emily Dickinson (1830-1886) a été abondamment traduite en France, souvent sous la forme de choix (ceux par exemple d’Alain Bosquet, Patrick Reumaux, Philippe Denis, Claire Malroux, Pierre Leyris, etc.) C’est la première fois qu’une entreprise de traduction des poésies complètes voit le jour, du seul poème de l’année 1850 aux deux derniers de 86, soit en tout et pour tout 1789. Sa...
Poésies
janvier 2010

Auteurs