La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Flammarion

A propos

Trente pièces à Llamas Retour sur les planches du dramaturge Armando Llamas après des années d’absence avec des petites formes à jouer : une trentaine de textes très courts et plus corrosifs que jamais. Voilà plus de cinq ans qu’Armando Llamas n’était pas revenu à Paris. Juste avant de prendre son avion pour l’Espagne où il vit, l’écrivain nous donne rendez-vous place Gambetta, à deux pas du Théâtre de la Colline où il a travaillé avec Jorge Lavelli dans les années 80. Installé au Café du Métro, derrière ses lunettes noires -une coquette plaisanterie qu’il enlèvera dès notre arrivée- Armando Llamas observe la vie parisienne s’agiter au dehors. Il parle, parle, parle… opérant mille digressions, entre anecdotes et coups de gueule, dont il s’excusera à la fin de l’entretien. « Ça...
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z

L

Légèrement étrangères
de Jean-Pierre Cescosse
2003
Lmda N°45 À l’heure des profils et des profits, la dissemblance est une dissonance. Et une dissidence. Mais sous les tuniques aux coupes étriquées transpirent parfois, à l’arrière du bataillon, des vies qui osent la différence. Des vies hors normes, « légèrement étrangères ». Une bizarrerie presque imperceptible, une étrangeté camouflée les soustraient aux défilés cadencés. En onze portraits de femmes,...
Epineux amour
juillet 2003
Lettre d’une amoureuse morte
de Nathalie Rheims
Lmda N°32 Ceux qui ont lu L’Un pour l’autre (Galilée, 1999) n’ont pas été déçus. Cette évocation d’un frère disparu et d’un acteur aimé de trop loin -Charles Denner-est un petit chef-d’œuvre. La Lettre d’une amoureuse morte procède à l’évidence de la même sensibilité, mais son sujet est plus commun : une jeune femme délaissée clame le caractère insupportable de sa nouvelle solitude. Tous les détails...
Lettre d’une amoureuse morte
septembre 2000
La Ligne de fuite
de Georges-Arthur Goldschmidt
1994
Lmda N°6 Traducteur de Handke, Georges-Arthur Goldschmidt, parisien d’adoption, est né en Allemagne. La Ligne de fuite est le récit, entre nuit et brouillard, de la fuite d’Allemagne d’un enfant juif et de son frère et de leur arrivée à Chambéry dans une pension, à l’abri, momentanément, des persécutions. Les parents sont restés de l’autre côté de la frontière, ils ne les verront plus. A...
La ligne de fuite
décembre 1994

Auteurs