La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie La Bibliothèque oulipienne

mars 2003 | Le Matricule des Anges n°43 | par Didier Garcia

La Bibliothèque oulipienne (Vol.6)

Proposée aux oulipiens par Perec et Queneau, La Bibliothèque oulipienne souhaitait accueillir dans des fascicules tirés à 150 ex. les contributions de certains membres explorant des pistes nouvelles de création. Le présent volume collige les fascicules 74 à 85, désormais épuisés. Placés sous le signe de la contrainte, à l’exception des ruminations de Jacques Roubaud, les textes présentés ici varient de la simple pensée (« Je pense que j’aime les filles brunes, quelle que soit leur couleur de cheveux » confesse Hervé Le Tellier) à la sexanagrammatine de Michelle Grangaud (ce qui donne : « le vous le ré il on de tag/ erg vu de loin os le ta le », anagrammes de Le Voleur de nostalgie)… Autant le reconnaître, les expériences les plus lisibles, comme les variations de Le Tellier sur Mona Lisa ou l’enquête policière de Jacques Jouet, répondent aux contraintes les moins rigides, et pour ingénieuses que soient les conjonctions de plusieurs contraintes, elles n’en génèrent pas moins des textes d’un piètre intérêt littéraire. Peut-être le « Fraisident-Pondateur » François Le Lionnais avait-il raison de souhaiter que les contraintes oulipiennes ne soient pas systématiquement exemplifiées.

La Bibliothèque oulipienne vol. 6
312 pages, 20 - Le Castor Astral

La Bibliothèque oulipienne Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°43 , mars 2003.
LMDA papier n°43
6,00 €
LMDA PDF n°43
4,00 €