La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Essais Le fugitif

mars 2010 | Le Matricule des Anges n°111 | par Anthony Dufraisse

Poids lourd du journalisme italien, Alberto Cavallari (1927-1988) s’est aussi illustré par quelques livres. Avec fougue et talent. Dans celui-ci, l’exercice d’écriture - raconter les derniers jours de Tolstoï - n’était pas des plus faciles tant les sources sont contradictoires. Car il s’agit bien d’une reconstruction étayée dans la mesure du possible par des témoignages. Pourquoi l’écrivain a-t-il pris la fuite une nuit d’octobre 1910 ? La réponse est là (en partie seulement, puisque une vie ne saurait se donner tout à fait), dans cette centaine de feuillets, chronique d’un échec annoncé. Dans cette évocation du patriarche des lettres russes, le lecteur suit Tostoï à la trace, un train après l’autre. Cette fuite, comme du reste toute fuite, est une suite de soubresauts et d’inquiétudes qu’entrecoupent de rares moments d’apaisement. Au-delà du personnage imposant de l’écrivain mythique, c’est tout son univers psychologique qui, sous la plume de Cavallari, revit avec justesse.

La Fuite de Tolstoï
d’Alberto Cavallari, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro et Camille Dumoulié, Christian Bourgois, 107 pages, 6

Le fugitif Par Anthony Dufraisse
Le Matricule des Anges n°111 , mars 2010.
LMDA papier n°111
6.50 €
LMDA PDF n°111
4.00 €