La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier Hélène Bessette
Deux raisons d’admirer la littérature d’Hélène Bessette

juin 2020 | Le Matricule des Anges n°214

D’abord, Bessette est une virtuose de la composition. C’est une dimension à laquelle personne n’a l’air de s’intéresser ces temps-ci, mais qui est essentielle à l’écriture et même l’écriture essentielle. Bessette compose par destruction, comme cela se pratique dans la musique vivifiante de son époque, elle casse : le récit attendu est détruit, la régularité est détruite, et c’est par ce travail de sape, et non pas par quelques idées affichées à la surface du texte, que passe sa critique politique virulente, la critique du récit admissible, usiné pour entrer sans heurt dans les esprits qui ont été accoutumés à ce patron par un siècle de recensions académiques. Bessette a cette écriture, qui m’intéresse particulièrement, de motifs, dont elle organise la variation et le retour, et une telle écriture demande une lecture en prise avec ce travail de la structure, une lecture qui ne soit pas captive de la seule ligne narrative. Il y a un récit manifeste chez Bessette, il joue le jeu de la narration, mais c’est une narration en éclats, où le lecteur peut reconstituer quelques épisodes d’une histoire sans toujours parvenir à les joindre et encore plus difficilement à les ordonner dans une chronologie. C’est que la mémoire, la conscience de ce qui a été vécu s’affranchit volontiers du classement chronologique, les événements ne s’inscrivent pas dans une perspective, ils se dispensent facilement de l’ordre d’antériorité, et Bessette, elle, refuse l’ordre d’un récit de convention.
Deuxième raison de mon admiration, le fil de trame de toute sa littérature est un mouvement d’insurrection. Elle expose à l’agression de la lumière les évidences d’une culture dont les usages sont observés pour maintenir la domination. Une domination de propriétaire sur sa propriété : la maîtresse de maison sur son personnel de service, le mari sur son épouse, le couple parental sur sa fille, la directrice sur son institutrice, les parents d’élèves sur l’institutrice qu’Hélène Bessette a elle-même été. Coalition de tous pour la domination du « nous », c’est la parole de tout un chacun qui assujettit, sert l’entente des dominants, des installés, une parole sans origine déterminée, qui adopte toutes les voix utiles à l’exercice de sa puissance. C’est ce « tous » qui prétend, à la place des dieux, régler les vies humaines. Et cette domination s’exerce sur l’individu paradoxal, un « moi » plein, irrépressiblement singulier, une personne que rien n’a diminuée, inconvenante pour ne pas entrer dans les conventions, un peu le portrait d’Hélène Bessette en personne, singleton inassimilable.

Nicole Caligaris

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°214
6.50 €
LMDA PDF n°214
4.00 €