La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Belles Lettres

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


L' Armada
de Franz Zeise
2012
Lmda N°139 L’œuvre et le personnage de Franz Zeise (1896-1961) sont nimbés de mystère. Traducteur d’anglais et de français, auteur de pièces radiophoniques, de romans, l’écrivain allemand n’a laissé que quelques traces fugaces avant de réapparaître en 1954, à demi-fou, dans un hôpital. Consacré à Juan d’Autriche (1547-1578), fils illégitime de Charles Quint, et publié en 1936, L’Armada met en scène la...
L' Armada de Franz Zeise
janvier 2013
Armes et bagages : Journal des Brigades Rouges
de Enrico Fenzi
2008
Lmda N°92 Enrico Fenzi, ancien membre des Brigades rouges, se retourne vers son passé : loin de n’être qu’un simple Journal, ce récit est une œuvre vibrante, l’évocation désespérée d’un espoir armé. Si Mai 68 fut, en France, l’aurore festive d’une décennie (ou presque) de luttes syndicales et de remises en cause de l’ordre ancien - moral et politique - débordé de toute part, il fut, chez nos voisins, annonciateur de lendemains plus orageux. La Fraction armée rouge en Allemagne et les Brigades rouges en Italie délaissèrent la simple rhétorique pour des armes plus meurtrières : attentats...
La lutte finale ?
avril 2008
Convalescences : littérature au repos
de Daniel Ménager
2020
Lmda N°215 Éditeur de Ronsard en la Pléiade, spécialiste de la Renaissance et du Roman de la bibliothèque, Daniel Ménager n’a de cesse d’explorer les beautés et les interstices de la littérature. Si la maladie (pensons à Susan Sontag et à sa Maladie comme métaphore) a été bien souvent étudiée, son après – hors celui de la mort – était un parent occulté. Voici, sous une plume alerte et cultivée, les...
Convalescences : La littérature au repos
juillet 2020
Correspondance, Tome 1
de Yves Bonnefoy
2018
Lmda N°193 Yves Bonnefoy a entretenu une abondante correspondance dont voici le premier tome. Une somme hantée par la question de la légitimité, de la fonction et du pouvoir de la poésie. Quand en 1943, Yves Bonnefoy quitte la ville de Tours, où il est né vingt plus tôt, pour aller vivre à Paris, c’est officiellement pour obtenir une licence de mathématiques à la Sorbonne. Mais en son for intérieur, il sait déjà que c’est à la poésie qu’il veut se consacrer. C’est ce projet poétique, qui allait guider son travail et sa vie entière, que les lettres rassemblées dans ce premier...
L’intelligence du poétique
mai 2018
La Doctrine curieuse
de François Garasse
2009
Lmda N°102 N’était le mal qu’il fit, se souviendrait-on du Père Garasse ? À l’origine de la cabale valant au poète Théophile de Viau d’être exilé, emprisonné, épuisé, on lui avait d’abord interdit la prédication, tant la violence de ses sermons écorchait les oreilles. Pour traquer l’irreligion, il lui restait alors les pamphlets : ainsi, en 1623, La Doctrine curieuse des beaux esprits de ce temps ou...
Maudit Garasse
avril 2009
Essais
de Philippe Muray
2010
Lmda N°118 Les Belles Lettres font la somme de ses Essais : pendant vingt ans, Philippe Muray a éprouvé une joie d’enfant, pardon d’adulte, à peindre de puissants grotesques, au bord d’un Occident qui « meurt en bermuda ». Il faut que le genre humain soit devenu complètement imbécile » : c’est ce qu’écrit Flaubert à Louise Colet, un soir de 1853, après avoir regardé la plage, ses moutards, ses grands-mamans et les sacs où les femmes se fourrent le corps. Cent cinquante ans plus tard, Muray décline la « théologie Paris-Plage » : pas de plage mais une croyance, et le sable et les hamacs qui ne sont plus que des...
Déconner plus haut que l’époque
novembre 2010
La Gloire de Rubens
de Philippe Muray
2013
Lmda N°145 Avec Rubens, cet Homère de la peinture, comme disait Delacroix, c’est la peinture faite chair que célèbre Philippe Muray. Quel dommage que Philippe Muray (1945-2006) n’ait plus fini que par écrire sur ce qu’il détestait. Car il savait aussi magnifiquement écrire sur ce qu’il aimait comme le prouve la réédition de son essai sur Rubens (1991). Un livre dont la verve flamboyante, la féroce et joyeuse appétence verbale relèvent du pur plaisir, de l’émotion érotique qui est à la source de l’intérêt qu’on peut...
Éloge de l’opulence
juillet 2013
Grobianus : Petit cours de muflerie appliquée pour goujats débutants ou confirmés
de Friedrich Dedekind
2006
Lmda N°73 In media quando iam coperis ire platea/ Et fuerit sumpti nausea facta cibi/ Deice per vomitum », voilà qui ne nous parle pas forcément. Mais si l’on s’éloigne un peu du latin, l’horizon s’éclaire : «  Dès que tu auras commencé à marcher dans la rue et que ton repas t’aura donné la nausée, évacue-le en vomissant ». Merci donc à Tristan Vigliano pour avoir traduit et commenté Grobianus, manuel...
Ante Choron
mai 2006
Le Latin est mort, vive le latin !
de Wilfried Stroh
2008
Lmda N°98 La langue latine se décline, elle bouge encore. Wilfried Stroh lui consacre un récit enthousiasmant. Quoi de commun entre Saint Jérôme, Dante, Leibniz, Jean Jaurès ? Ceux-là, et tant d’autres, s’exprimèrent en latin. Petite histoire d’une grande langue, annonce le sous-titre ; professeur à l’université de Munich, Wilfried Stroh raconte une aventure de deux mille cinq cents ans. Comment la voix du Latium supplanta le grec et devint langue dominante, avant, dit-on, de s’évanouir (lors des...
Latins lovers
novembre 2008
Michel-Ange : Correspondance
de Collectif
2010
Lmda N°121 Traduite dans son intégralité, la Correspondance de Michel-Ange donne à mieux connaître le quotidien d’un artiste tourmenté. La Correspondance de Michel-Ange offre au lecteur une expérience singulière, celle de se confronter au propos ordinaire d’un être d’exception. Des mots rédigés en ces temps lointains où Michelangelo Buonarroti, juché sur un échafaudage, peignait au prix de grandes fatigues les fresques de la Chapelle Sixtine ; ou des décennies plus tard, à l’époque où il supervisait l’achèvement du chantier...
En toutes lettres
mars 2011
La Nature du pouvoir
de Luciano Canfora
2010
Lmda N°117 Derrière l’artifice de la scène politique, qui tient les rênes du pouvoir ? Luciano Canfora nous convie à un vivifiant voyage dans le temps. Du haut de la pyramide du pouvoir politique à l’œuvre dans nos démocraties, vingt-cinq siècles d’un jeu de dupes bien rodé nous contemplent. Voilà un des enseignements majeurs qu’on peut tirer de la lecture du bref livre de Luciano Canfora (né en 1942), grand connaisseur des civilisations grecque et romaine. Philologue et historien, Canfora puise l’essence de sa réflexion dans la lecture des...
Élections, piège à c.
octobre 2010
On ferme
de Philippe Muray
1997
Lmda N°21 Le nouveau roman de Philippe Muray est une charge contre le politiquement correct. Un exercice salutaire de mauvaise humeur. Il est bien gentil, Philippe Muray ! Pas de nouvelles depuis 1991 qui voit la publication de La Gloire de Rubens (Grasset) et celle de L’Empire du Bien (Les Belles Lettres)*, et maintenant, comme pour rattraper le temps perdu, sept cents pages serrées d’un roman plein de bile. Parce que le biographe de Céline n’a rien perdu de sa verve, de son horreur de cette société pleine de bons sens,...
Le râleur hyperbolique
novembre 1997
Poèmes complets
de Friedrich Nietzsche
2019
Lmda N°205 De l’adolescence au philosophe de Zarathoustra, l’événement des poèmes enfin complets de Nietzsche. Qui eût cru que celui qui annonça la mort de Dieu ait pu écrire tant de louanges et prières religieuses ? Ce sont des vers de circonstance, lors d’un anniversaire : « Louons Dieu le père des mortels humains / Car en ce jour il nous prépare une joie tous les ans renouvelée ». Il n’était qu’un adolescent allemand plongé dans la culture du milieu du XIXe siècle. Poèmes patriotiques et...
« toi le fou ! toi le poète ! »
juillet 2019
Retour sur le Don
de Mario Rigoni Stern
2020
Lmda N°217 Dans une prose toujours superbe de simplicité, Mario Rigoni Stern revient sur ses années de guerre, avec la même compassion et le même amour des humbles. Lorsque parut Le Sergent dans la neige, en 1953, il en fut pour croire que ce serait le seul livre de Mario Rigoni Stern. Avec une force de conviction et une simplicité sans égales, il y racontait ses souvenirs de la terrible retraite qui décima les troupes italiennes envoyées sur le front russe, en appui des forces allemandes. Une scène hallucinante, entre beaucoup d’autres, fit beaucoup...
Rendre les armes
octobre 2020
La Révolte de Madame de Merteuil
de Dominique Aury
2020
Lmda N°214 Figure exemplaire d’un certain effacement volontaire, Dominique Aury revient dans la lumière avec un recueil inédit de préfaces et d’essais. Du temps où le sommaire de la NRF faisait encore un peu rêver, y paraissait avec régularité le nom de Dominique Aury. Et pour cause, puisqu’elle en fut la secrétaire de 1953 à 1977, aux côtés de Jean Paulhan dont elle fut aussi et jusqu’au bout l’amante. Tout cela est connu, comme il est désormais avéré qu’elle fut bien la Pauline Réage dont l’Histoire d’O, en 1954, devait défrayer la...
Au plein soleil de l’orgueil
juin 2020
Romans et chroniques dublinoises
de Flann O’Brien
2015
Lmda N°167 La réédition de ses œuvres quasi complètes devrait permettre de replacer sur la carte littéraire le nom de Flann O’Brien (1911-1966), barde fantasque, là où il convient : au plus haut. Il faudrait être bégueule (on en connaît) pour ne pas se réjouir de l’heureuse initiative des Belles Lettres en proposant au lecteur français un unique – quoiqu’un peu encombrant – volume contenant l’essentiel de l’œuvre de Flann O’Brien, écrivain irlandais jusqu’au bout des ongles et de la bouteille de malt. Espérer que cela contribuera à lui offrir enfin la reconnaissance que notre pays lui...
L’Irlande et ses doubles
octobre 2015
Swim-Two-Birds
de Flann O’Brien
2002
Lmda N°42 Barde fantasque, l’Irlandais Flann O’Brien (1911-1966) propose avec Swim-Two-Birds, récit à la prose disloquée, une exploration satirique des mythes irlandais. Le livre d’un illusionniste exceptionnel. Au trompe-l’œil et à ses parfaits mensonges, Swim-Two-Birds emprunte l’art de la mystification qui abuse le regard -ou la lecture. De ces palais de glaces qui confrontent le marcheur à la paroi de ses reflets, ce livre possède l’habilité à fausser les perspectives, à parfaire l’illusion jusqu’au mensonge, et à assurer finalement le primat de l’artifice. « Le roman est un plat individuel, qui...
Le palais des glaces
janvier 2003
Tranchées, confidences d’un soldat d’infanterie
de Carlo Salsa
2015
Lmda N°168 Il y a cent ans, l’Italien Carlo Salsa faisait l’épreuve des horreurs de la guerre – puis témoignait : une œuvre inédite et puissante. L’année 2014 s’est déroulée sans que, il faut bien l’avouer, les diverses commémorations de la Première Guerre mondiale trouvent en nous des spectateurs bien attentifs. Sans doute la manie de la mémoire forcée dans nos sociétés et la préoccupation de conflits plus contemporains y étaient-elles pour quelque chose. Mais cela aurait dû être l’occasion d’essayer de comprendre ce qu’avait pu...
Des hommes perdus
novembre 2015
Le Travail vivant de la poésie
de Jérôme Thélot
2013
Lmda N°145 Deux essais interrogent la question d’un déploiement nouveau de l’homo poeticus face aux puissances de l’homo œconomicus. Presque quarante années après l’époque Mao et un militantisme ardent qui fut la seule praxis possible (du moins pour lui et toute une génération), et plus de quinze ans après un retour au métier de poète, Jean-Claude Pinson tente une hypothèse nouvelle : celle d’un lien à penser entre la production du poème (assez seule face à l’industrie culturelle de masse) et ce que le sujet qui s’y adonne...
La reprise
juillet 2013
Ultima necat : journal intime (1986-1988)
de Philippe Muray
2016
Lmda N°170 En résistance contre l’esprit et les pratiques de son temps, Philippe Muray (1945-2006) est avant tout un écrivain. Ce que montre incontestablement le tome II de son Journal. C’est par quelques constats amers que débute ce deuxième tome du Journal de Philippe Muray. Il a 40 ans et ses deux derniers livres – Céline (1981) et Le XIXe siècle à travers les âges (1984) – n’ont pas rencontré l’audience espérée. « Mes livres ne peuvent avoir de succès puisque tous mes sujets consistent à défriser l’être. » Dépité, il regrette le temps où il écrivait dans la fièvre, sans...
Muray, à l’épreuve de lui-même
février 2016
Ultima Necat III : Journal intime (1989-1991)
de Philippe Muray
2019
Lmda N°214 Couvrant trois années cruciales (1989-1991), le troisième tome du journal intime de Philippe Muray vaut celui des Goncourt. Y revendiquant le trouble infini dont naît la littérature, il y déclare la guerre à son temps. Avec panache et intelligence, jubilation et férocité joyeuse. Si le journal intime témoigne d’une manière d’habiter le temps et de mettre sa vie à distance, il est surtout censé être le lieu où l’on peut tout dire, descendre au plus profond de soi, régler des comptes, noter tout ce qu’il est impossible de dire publiquement – parce que c’est trop dangereux pour soi ou parce que ça n’intéresserait personne. C’est la plus ou moins grande conscience de cet...
Muray, au-delà du désenchantement
juin 2020
Un lit de malade six pieds de long
de Shiki Masaoka
2016
Lmda N°171 Très tôt condamné au lit par une tuberculose osseuse, Masaoka Shiki est l’inventeur d’une écriture qui témoigne du secours que peut représenter la littérature. Bien que mort prématurément, à 34 ans, Masaoka Shiki (1867-1902) n’en a pas moins profondément marqué l’histoire littéraire du Japon. Parce qu’il a réinventé l’art du haïku et celui du waka, des genres devenus des exercices mineurs condamnés à la disparition par leur propre insignifiance. Parce qu’il milita pour une prose nouvelle s’articulant autour de la notion du « croquis sur le vif »...
Fleurs du mal
mars 2016
Un Livre à soi et autres écrits personnels
de Francis Scott Fitzgerald
2011
Lmda N°121 Une nouvelle traduction pour son plus fameux roman, et son essai protéiforme enfin édité, pour vérifier que Fitzgerald échappe toujours à la littérature. Dans une lettre adressée à Francis Scott Fitzgerald en 1925 : « C’est si fichtrement beau que ça fait mal et qu’on a envie de pleurer de douleur ». Et pourtant ça se vend moitié moins que les romans précédents – This Side of Paradise (1920) et The Beautiful and the Damned (1922) –, ça reste en dessous des vingt mille exemplaires, ça ne suffit pas à payer les dettes. La reconnaissance viendra,...
Des gens négligents
mars 2011
Le Vent dans l’oliveraie
de Fortunato Seminara
2016
Lmda N°175 Au sortir de la guerre, l’Italie rurale gronde : Fortunato Semirana imagine le journal d’un petit propriétaire terrien qui voit son univers trembler. Je fais un long tour dans l’oliveraie. Il souffle un vent fort, générant un fracas comme la mer dans la tempête ; au-dessus de ma tête les branches se plient, en gémissant et en craquant. Des troncs bossus et noueux, certains sont creusés, rongés comme par un mal long et invincible ; des branches qui ressemblent à de gigantesques membres rigidifiés dans une attitude de fureur et...
La terre et les jours
juillet 2016
Voyage autour de ma langue
de Jean Claude Bologne
Lmda N°36 Historien du sentiment, Jean Claude Bologne s’interroge : que devient notre langue ? Polygraphe de grande culture, il s’enquiert de l’évolution de notre civilisation avec les outils de l’intellectuel et les armes du créateur. Homme de savoir et d’imagination, le spirituel et discret Jean Claude Bologne dispose de trois casquettes : il est historien, enseignant et écrivain. Au fil de ses recherches, il a capté les idées et aspirations d’époques diverses et leur a donné, lorsque l’inspiration le commandait, un prolongement dans la fiction. Ainsi Le Frère à la bague (LMdA No27) retrace-t-il la vie du frère de...
Visite de la langue
septembre 2001

Auteurs