La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions POL

A propos

P.O.L. : la petite fabrique de littérature En onze ans, P.O.L. est devenu un laboratoire incontournable pour le renouvellement des Lettres. Sans pour autant revendiquer un quelconque label. Chez P.O.L., la curiosité et le risque semblent être des investissements productifs. Ma vision de l’édition s’est ouverte et en même temps précisée. Je sais maintenant que la frontière ne se situe pas entre les livres difficiles et ceux qui s’adressent au plus grand nombre, mais entre les bons et les mauvais livres. » Ces propos de Paul Otchakovsky-Laurens, publiés en novembre 1982 par Livres hebdo, le directeur des éditions P.O.L. est prêt à les signer aujourd’hui encore. Car ils ne forment pas une boutade : pour preuve, la concomitance sous la couverture blanche d’auteurs comme René Belletto, Danielle Sallenave, Hubert Lucot ou Olivier Cadiot. Pour preuve encore, le...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°6

Une écoute attentive

En 11 ans, P.O.L. a publié une vingtaine d’ouvrages dont les manuscrits sont arrivés par La Poste. Aujourd’hui ce sont près de deux mille envois par an qui arrivent 8, Villa d’Alésia dans le 14e. Chaque manuscrit est, dès réception, répertorié sur le réseau informatique de la maison. Grâce à un logiciel efficace, le nom et l’adresse de l’envoyeur, le genre de l’ouvrage (de roman à projet...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°6

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y

T

Terminal frigo
de Jean Rolin
2005
Lmda N°62 Le lecteur de Jean Rolin connaît sa fascination pour les zones portuaires qu’on écarte des cartes postales et où la vie ouvrière a laissé l’empreinte bétonnée et métallique de son existence. Terminal frigo rassemble des moments empruntés à la vie des ports français comme Saint-Nazaire où il vécut une partie de son engagement des années 70 et où il se trouve lorsque s’écroule la passerelle du...
Voici les hommes
avril 2005
Terres et cendres
de Atiq Rahimi
Lmda N°31 Au bord d’une route poussiéreuse et déserte un vieil homme espère l’arrivée d’une voiture qui l’amènera jusqu’à la mine où travaille son fils. Avec lui, son petit-fils Yassin est tout ce qui lui reste au monde après le bombardement de son village par les troupes soviétiques. Et son fils, là-bas à la mine, à qui il doit dire ce qui est arrivé. Écrit à coup d’accélérations et d’arrêts brusques...
Terre et cendres
juillet 2000
Théorie des prépositions
de Claude Royet-Journoud
2007
Lmda N°89 Articuler, rendre solidaire, faire fonctionner, conférer un sens : Claude Royet-Journoud pense la préposition pour penser la poésie. Écrire, c’est être capable de montrer l’anatomie. Il faut aller jusqu’au bout du littéral », lit-on parmi les observations et aphorismes qui forment La Poésie entière est préposition, sorte de petite poétique personnelle d’un écrivain qui n’a pas besoin de préciser qu’il « affectionne Aristote et Wittgenstein ». La première phrase citée exprime sans doute le mieux ce en quoi l’écriture est un...
Dénuder jusqu’au poème
janvier 2008
Le Tiroir à cheveux
de Emmanuelle Pagano
2005
Lmda N°66 Dans un style tout en délicatesses et retenues, Emmanuelle Pagano dévoile la grâce d’une maternité douloureusement précoce. Il est des romans qui font tout de suite, avant tout, une atmosphère. On y entre par les sens, comme en aveugle, on ressent les choses et puis, peu à peu, l’histoire se dévoile par les odeurs, les sons, les couleurs, elle se découvre et on est pris. Emmanuelle Pagano, dans son troisième roman, nous laisse d’abord voir les reflets de l’aube sur la chevelure blonde d’un enfant. Elle nous fait...
L’enfant nu
septembre 2005
Titus n’aimait pas Bérénice
de Nathalie Azoulai
2015
Lmda N°167 Titus n’aime plus Bérénice et c’est pourquoi il la quitte. Si les noms des personnages renvoient à l’époque romaine, ceux qui inaugurent le roman de Nathalie Azoulaï sont bien actuels. Le texte s’ouvre sur une rupture amoureuse. En guise de remède à sa douleur, celle qui « veut quitter son temps, son époque, construire un objet alternatif à son chagrin, sculpter une forme à travers son rideau...
Titus n’aimait pas Bérénice
octobre 2015
Toni tout court
de Shane Haddad
2021
Lmda N°220 Le premier roman plein d’élan et de mystère de Shane Haddad, Toni tout court, est une sorte de Nausée au féminin, un récit d’émancipation sous caution. Discussion dans le tremblé de la « visio ». Shane Haddad a 24 ans, l’air fluette et déterminée, enthousiaste à l’écran. Elle est en service civique au Centre d’art régional contemporain du Havre, le Portique, anime des ateliers d’écriture, a déjà enseigné le théâtre, été libraire, est passée par le master de création littéraire du Havre, aime le foot et la fiction. Votre récit raconte une journée dans la vie d’une jeune femme, le...
Se supporter tout court
février 2021
Totem
de Suzanne Doppelt
Lmda N°40 Des détails du monde nous seraient étrangers : une lumière lunaire dans le carré d’une photographie, le tressaillement de l’aile d’une mouche, l’immobilité lointaine de navires arrêtés dans une rade, un détail d’on ne sait quoi tant le détail est agrandi, devenu à lui seul un continent. Pour bien regarder, pour faire ses photographies on imagine que Suzanne Doppelt accepte d’abord de ne rien...
Objets lunaires
septembre 2002
Tout un monde lointain
de Célia Houdart
2017
Lmda N°186 D’une rencontre insolite, Tout un monde lointain de Célia Houdart tisse un roman subtilement sensuel et envoûtant. Cinquième opus d’un parcours sans fausse note, Tout un monde lointain est de ces livres qui comptent alors même que, de prime abord, ni l’intrigue ni l’écriture ne retiennent l’attention. Point de spectaculaire ni de grandiloquence. Ici encore, on retrouve chez Célia Houdart cette élégance où la fluide délicatesse du style s’allie à la permanence d’une tension comme le serait l’observation...
Perpetuum mobile
septembre 2017
Le Travail de la viande
de Liliane Giraudon
2019
Lmda N°212-213 À chaque livre, elle cherche à donner une forme différente de celles élaborées dans ses opus précédents. avec insolence, jubilation et joie de faire exploser le projet. Liliane Giraudon pourrait être comparée à l’héroïne des Misfits lorsque, rageuse, elle fait face aux plus inconséquentes façades de brutalités viriles que sont les trois hommes qui l’entourent dans le fameux film de John Huston (1961). Elle devient alors aussi l’un de ces chevaux sauvages traqués pour leur viande dont une scène hallucinante rince tout spectateur quelque peu sensible. Les...
Liliane Giraudon, la désaxée
mai 2020
Tuer Catherine
de Nina Yargekov
2009
Lmda N°102 Attention, ceci n’est pas un roman policier. Ni même un roman, d’ailleurs. Étiqueté « roman » sur sa couverture, mais réfractaire à toute fiction, à tout récit linéaire, loin des « petits contes bien ficelés », Tuer Catherine est un récit sans sujet. « En finir » à la fois avec le sacro-saint sujet du livre, l’histoire, et avec la croyance en un sujet grammatical uni et en paix avec lui-même,...
Tuer Catherine
avril 2009

Auteurs

Index alphabétique des auteurs

A B C D E F G H J K L M N O P Q R S T V W Y Z

T