La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Vie littéraire Chant funèbre

janvier 2007 | Le Matricule des Anges n°79 | par Ludovic Bablon

L' Éternité, l’éternité, l’éternité, l’éternité,

Je suis le corps d’un soldat mort. J’ai vingt ans comme tous les soldats morts. J’ai été tué il y a plus d’une semaine. « Ces mots ouvrent la lente et envoûtante litanie scandée par Christophe Manon, explorant dans ses pires retranchements le thème de la guerre qui unit hommes, bêtes et choses dans une même stupeur de douleur. » Je suis un corbeau blessé à l’aile droite, abattu en plein vol au-dessus des mélèzes. " Les chants lyriques, ressassés, métaphoriques, ondulants jusqu’à l’écœurement alternent pour donner voix à chacun des éléments du vivant. La victime et le bourreau, le rat, la fourmi ou l’enfant nous giflent au visage de leurs phrases nettes et rythmées comme un souffle court qui empeste la souffrance et l’horreur. Le texte empoigne son lecteur pour lui faire traverser de force ce chaos qui laisse derrière lui une terre ravagée, hurlante et torturée autant que les corps. Le dernier souffle sera celui de la délivrance.
Christophe Manon est né en 1971. Il est l’auteur de nombreux textes poétiques et participe à des revues (Fusées, Java, Action poétique…) et des lectures-performances.

L’Éternité de Christophe Manon Dernier Télégramme, 64 p., 10

Chant funèbre Par Ludovic Bablon
Le Matricule des Anges n°79 , janvier 2007.