La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Verdier

A propos

Papillon Sombre Papillon Sombre- Mario Luzi (extrait du Voyage..) Souris-moi -il le dit du regard à son hargneuse mère la vie- caresse-moi une fois, juste une, ne sois pas tous les jours de fer avec moi, si peu amène en rien mon amie… il mendie presque la lumière, l’air ou des bribes de la fête glorieuse dont il est exclu - il pense et n’aperçoit pas la fureur céleste qui éclate en floraisons autour de lui, en splendeurs d’auréoles, en éclairs, en flammes de vigueur et le couronne tandis qu’il vole au cœur du printemps lui papillon-ombre, papillon- sombre, et qu’il en fait...
février 1996
Le Matricule des Anges n°15

Verdier : treize ans de fraternité

La voix de Gérard Bobillier, le directeur de Verdier, est à l’image de ces livres : il faut l’écouter pour l’entendre. L’homme parle avec douceur, plus facilement des écrivains que de lui-même. Le Matricule des Anges : Comment s’est créé Verdier ? Gérard Bobillier : La maison a été créée en 1979 à Lagrasse dans l’Aude. L’idée de créer une maison d’édition ne date toutefois pas de cette époque ; nous l’avions en nous depuis quelque temps déjà. Simplement en 1979, nous avons fait le point sur les années gauchistes, sur l’inabouti partiel de ces années-là et nous avons eu...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

L’avant-texte

Vous écrivez et vous envoyez votre manuscrit par la poste aux éditions Verdier. Voici donc son parcours. Votre manuscrit arrivera probablement en compagnie de trois autres textes puisqu’en moyenne Verdier reçoit quatre manuscrits par jour, soit au bureau parisien, soit à Lagrasse. Généralement, c’est à Lagrasse que les bizarreries sont les plus fréquentes, puisque dans ce village de l’Aude, ce sont surtout les habitants du département qui envoient leur production, littéraire ou non, et ce, pour...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V

L

Labyrinthes et Cie
de Christian Garcin
2003
Lmda N°44 Peut-on partir pour se trouver ? Écrire et lire pour s’incarner ? Christian Garcin arpente la littérature et la fiction pour découvrir peut-être un espace où vivre en humain. La traduction d’une nouvelle écrite par Jorge Luis Borges et Luisa Mercedes Levinson (La Sœur d’Eloísa, Verdier), un recueil d’essais courts, un recueil de nouvelles et un roman : l’année 2003 sera d’autant plus prolixe pour Christian Garcin qu’un livre de poèmes est attendu en automne chez L’Escampette… En trois ans, l’écrivain d’Aubagne a donné plus d’une douzaine de titres à ses lecteurs,...
Nocturne européen
mai 2003
La Langue
de Olivier Rolin
2000
Lmda N°32 Dans un bistrot où personne n’entre, elle est serveuse. Lui, un intellectuel qui fuit ici un amour perdu. S’il la regarde comme une Emma Bovary, il se voit comme un Don Quichotte et les moulins contre lesquels il se bat parlent mal dans le poste de la radio. Les mots les rapprochent. Lui veut l’emporter dans un univers à la Lewis Carroll pour grande fille (on l’imagine, elle, dans la tenue...
La Langue
septembre 2000
Langue maternelle
de Josef Winkler
2008
Lmda N°98 En un long monologue âpre, entre le cauchemar et le sacrilège, Josef Winkler, une fois encore, explore un martyre : le sien. Nombre de toiles de Bacon l’assènent, à leur manière crue et délicate tout à la fois : l’homme, en vérité, n’est que viande - à l’étal, sanguinolente, écorchée. Nous tentons pourtant de nous dissimuler ce fait atroce : animaux, c’est par la chair que nous tenons à la vie. Dieu même, nous en avons fait une plaie vive, d’où le sang coule, d’où le pus - voyez Grünewald - suppure, et nous avons...
Mémoire sacrifiée
novembre 2008
La Ligne
de Pierre Bergounioux
1997
Lmda N°20 C’est au bord d’un étang que Pierre Bergounioux s’est attardé cette fois pour raviver, toujours dans la quête éperdue des origines, des souvenirs, les siens et ceux immémoriaux de ses ancêtres. Savoir qui l’on est en essayant de se détacher de soi-même et de revenir au commencement, aux origines. Revenir comme une sorte de boucle à ce point que nous sommes et apporter à la trajectoire telle ou telle retouche qui désormais nous semble s’imposer. » C’est en ces termes que Pierre Bergounioux évoquait lors d’un entretien, un des aspects de son travail d’écrivain, qu’il considère comme...
La Mémoire ferrée
juillet 1997
Lilas rouge
de Reinhard Kaiser-Mühlecker
2021
Lmda N°222 Une fresque réaliste où couvent les démons de l’Autriche, par l’écrivain Reinhard Kaiser-Mühlecker. Qui est ce personnage à l’uniforme encore nazi qui doit troquer avec sa fille un vaste domaine pour un bien plus modeste, abandonné ? Quel lourd secret le hante ? La guerre tonne toujours autour de l’ancien forestier Goldberger et de la grande Allemagne. Alors que son fils Ferdinand est sur le front. L’on comprend peu à peu qu’il est l’antenne locale du parti nazi, et qu’il avait « dénoncé...
Spectres et descendance
avril 2021
Lisières du corps
de Mathieu Riboulet
2015
Lmda N°166 En un récit autobiographique lucide mais dénué de rancœur aussi bien que de larmoyante nostalgie, Mathieu Riboulet raconte sa jeunesse : quand l’apprentissage de la révolte fait écho à la revendication du désir. Sous le règne sarkozyste, des voix martiales ou indignées reprenaient l’antienne déjà ancienne : si la France était en péril, au bord du gouffre, c’était la faute, non pas de Rousseau et Voltaire, mais de Cohn-Bendit et consorts. La Pensée 68, essai sur l’anti-humanisme européen (notons la modestie du sous-titre) de Luc Ferry et Alain Renaut datait pourtant déjà – de 1985 ! Mais l’accusation,...
Corps du délit
septembre 2015

Auteurs