La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Verdier

A propos

Papillon Sombre Papillon Sombre- Mario Luzi (extrait du Voyage..) Souris-moi -il le dit du regard à son hargneuse mère la vie- caresse-moi une fois, juste une, ne sois pas tous les jours de fer avec moi, si peu amène en rien mon amie… il mendie presque la lumière, l’air ou des bribes de la fête glorieuse dont il est exclu - il pense et n’aperçoit pas la fureur céleste qui éclate en floraisons autour de lui, en splendeurs d’auréoles, en éclairs, en flammes de vigueur et le couronne tandis qu’il vole au cœur du printemps lui papillon-ombre, papillon- sombre, et qu’il en fait...
février 1996
Le Matricule des Anges n°15

Verdier : treize ans de fraternité

La voix de Gérard Bobillier, le directeur de Verdier, est à l’image de ces livres : il faut l’écouter pour l’entendre. L’homme parle avec douceur, plus facilement des écrivains que de lui-même. Le Matricule des Anges : Comment s’est créé Verdier ? Gérard Bobillier : La maison a été créée en 1979 à Lagrasse dans l’Aude. L’idée de créer une maison d’édition ne date toutefois pas de cette époque ; nous l’avions en nous depuis quelque temps déjà. Simplement en 1979, nous avons fait le point sur les années gauchistes, sur l’inabouti partiel de ces années-là et nous avons eu...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

L’avant-texte

Vous écrivez et vous envoyez votre manuscrit par la poste aux éditions Verdier. Voici donc son parcours. Votre manuscrit arrivera probablement en compagnie de trois autres textes puisqu’en moyenne Verdier reçoit quatre manuscrits par jour, soit au bureau parisien, soit à Lagrasse. Généralement, c’est à Lagrasse que les bizarreries sont les plus fréquentes, puisque dans ce village de l’Aude, ce sont surtout les habitants du département qui envoient leur production, littéraire ou non, et ce, pour...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V

P

Papillon de Dinard
de Eugenio Montale
2010
Lmda N°112 Le jaune orangé de la couverture souple convient particulièrement bien à la tonalité légère, sinon ludique, de ce recueil de quelques dizaines de récits. Ce qui n’est pas sans surprendre ceux qui ont lu l’un des plus grands poètes contemporains. Visiblement, la prose lui fut le territoire de repos, ou de distraction, ou au mieux d’entretien pour l’agilité de sa plume, car nulle forme de...
Papillon
avril 2010
Parade sauvage
de Jean-Jacques Salgon
2016
Lmda N°172 J’entre dans la caverne. Je n’ai ni lampe, ni torche. Le noir est total, sans outre-noir. On n’y voit rien.  » Ainsi commence le dernier opus de Jean-Jacques Salgon : dans une pleine obscurité. L’antre obscur, c’est la grotte Chauvet que l’auteur a eu la chance de visiter deux heures durant, un matin d’août 2004, moment qui tient pour lui du «  rêve éveillé et (de) l’éclat d’une grâce  »....
Rêverie savante
avril 2016
La Partition
de Felipe Hernández
2008
Lmda N°97 Face à face entre une oreille absolue et un pygmalion tyrannique, le roman de F. Hernández égrène les notes d’une perversion créatrice. Au carrefour de divers points - des terrains livrés à la fureur animale ; un tableau figurant une scène rustique de chasse au daim ; une bicoque perdue au cœur de nulle part ; un opéra de Gluck, un drame se noue qui semble ne rien laisser au hasard. Des fils se recoupent, s’enchevêtrent, au gré de caprices démiurgiques d’une confondante élasticité. Certains, de peu de poids, se défont, qui...
La traque musicale
octobre 2008
Partout le feu
de Hélène Laurain
2022
Lmda N°229 Incisif, poétique et bouillonnant, le premier roman d’Hélène Laurain se tient au plus près du feu d’une jeunesse militante. Brûler de douleur et faire avec. » Dans ces quelques mots, tout le quotidien de Laetitia se tient recroquevillé. La jeune femme vit en Lorraine, à Thermes-les-Bains plus exactement, dans La Cave, une pièce en sous-sol appartenant à la maison de ses parents. Pépou, son père, continue de dédaigner les transports en commun et préfère prendre sa voiture pour se rendre au travail. Sa mère, Mémou,...
Brasier de colères
janvier 2022
Paysage fer
de François Bon
2000
Lmda N°29 François Bon développe à partir d’images volées au réel lors de voyages en train hebdomadaires, le portrait en fer et béton de notre fin de siècle. Durant tout un hiver, chaque semaine, François Bon s’est rendu de Paris à Nancy, par le train qui n’est pas encore le TGV. Chaque semaine, il s’est installé dans le premier wagon « un fourgon mais laissant encore à l’avant, comme séparés du train, cinq compartiments dont un réservé au service et toujours désert. » Le genre de train qu’on n’aime pas prendre parce que sa vieillesse renvoie à la...
L’écriture d’une ligne
janvier 2000
Pense aux pierres sous tes pas
de Antoine Wauters
2018
Lmda N°196 Avec deux nouveaux romans, Antoine Wauters poursuit son exploration poétique et résolument personnelle des territoires de l’imaginaire. À son terme, le voyage dans l’univers d’Antoine Wauters suppose un temps de latence, comparable à la descente après une orgie de psychotropes, pendant lequel on recompte ses organes, histoire de vérifier qu’on n’a rien perdu en route. L’atterrissage laisse un peu pantelant, tout à la fois heureux de rentrer chez soi et encore absorbé par là-bas, déjà impatient de repartir. Après y avoir passé...
Théories du recommencement
septembre 2018
Permafrost
de Eva Baltasar
2020
Lmda N°217 Habiter les extrêmes, fuir la tiédeur : tout un programme pour l’indispensable premier roman de la poétesse catalane Eva Baltasar. Ne jamais préjuger du paratexte, cette « zone indécise entre le dedans et le dehors » (pour citer Gérard Genette), où l’on retrouve pêle-mêle, à côté du texte lui-même, titre, dédicaces, préface, notes de bas de page… À ce premier roman d’Eva Baltasar, salué lors de sa publication en Espagne, un titre glacé : Permafrost, auquel le corps nu en couverture donne un étrange contrepoint. « Sol...
Le feu sous la glace
octobre 2020
Petite table, sois de mise !
de Anne Serre
Lmda N°137 Dans un récit aussi limpide qu’envoûtant, Anne Serre explore le mystère de la façon dont s’entrelacent le désir, les mots et nos raisons de vivre. En soixante pages à peine, voici un texte qui brise les Tables de la Loi. Placé sous les auspices d’une autre table – celle « de la joie et du sacrifice », celle dont le cercle brillant comme un lac gelé préside aux ébats érotiques d’une famille où les liens du sang sont devenus de véritables liens charnels –, ce récit tient autant du conte que du plaisir de tout mettre à découvert. À...
Nu, sous la langue
octobre 2012
La Piste mongole
de Christian Garcin
2009
Lmda N°101 La narration du nouveau roman de Christian Garcin se déploie comme un labyrinthe à trois dimensions. Polyphonique, elle accompagne la quête de Rosario Traunberg à travers l’immense territoire mongol. L’homme est parti à la recherche d’Eugenio Tramonti, le héros du Vol du pigeon voyageur et de La Jubilation des hasards, précédents romans de l’auteur. Ce trajet, horizontal, se double donc de...
Rêver peut-être
mars 2009
La Pluie jaune
de Julio Llamazares
1994
Lmda N°70 Julio Llamazares relate, en des phrases lourdes et lentes, les derniers instants d’une vie dans un village fantôme. Entre élégie et adagio. Imaginez un village, ou plutôt un hameau, perdu dans les montagnes. Imaginez-le pris par la neige, le froid, le brouillard, malmené par un vent hargneux, et recouvert par un silence qui vient peut-être de temps lointains. Ajoutez, çà et là, quelques maisons en ruine et, à l’écart, une bâtisse, dont la carcasse témoigne encore de l’incendie qui surprit toute une famille et du bétail. Un tel...
Un silence sépia
février 2006
Les Portes de Thèbes : Eclats de l’année 2015
de Mathieu Riboulet
2020
Lmda N°211 Mathieu Riboulet nous a quittés le 5 février 2018. Fidèles à celui qu’elles ont longtemps accompagné, les éditions Verdier publient aujourd’hui ces pages posthumes ainsi qu’un recueil de courts essais et hommages amicalement nommé Compagnies de Mathieu Riboulet. Se recompose alors le paysage – les thèmes et leur entrelacement – de cette œuvre et, surtout, résonne de nouveau sa voix. Ces...
Avant la nuit
mars 2020
La Prime lumière
de Emanuele Tonon
2016
Lmda N°172 Aux pieds de la mère morte souffre le fils survivant. Du fond de cet abîme Emanuele Tonon chante une déploration. Stabat Mater dolorosa / Juxta crucem lacrimosa / Dum pendebat Filius » - « La Mère, pleine de douleur, se tenait / près de la croix, en pleurs / alors que le Fils était pendu là ». Depuis que Jacopone da Todi, le bon Jacques, disciple de saint François, écrivit ce poème au XIIIe siècle, la liturgie chrétienne accompagne dans ses pleurs cette Mère douloureuse. De Pergolèse à Poulenc, les...
Le livre de la mère
avril 2016
Prison du temps
de Alain Lercher
1996
Lmda N°16 Ni essai, ni traité de morale, Prison du temps d’Alain Lercher est un livre de littérature. Les opinions l’empnt sur les analyses, les sentiments sont souvent plus importants que les idées. En toute liberté. Entre Les Confessions et Les Essais, Alain Lercher penche davantage du côté de Montaigne dans sa façon de parler du tréfonds de son être sans s’ouvrir directement au lecteur. Les Fantômes d’Oradour (Verdier, 1994), son précédent livre décrivait le rapport intime qu’il entretient avec la mémoire collective d’un événement tragique qui, pour des raisons familiales, le touche de près. Les thèmes...
Humeurs vagabondes
juin 1996
Pussyboy
de Patrick Autréaux
2021
Lmda N°222 Dans Pussyboy, Patrick Autréaux relate l’obsession entêtante d’aimer et la douceur enivrante d’écrire. Pari tenu du désir qui se mue en parole érotique. Médecin en psychiatrie d’urgence jusqu’en 2006, Patrick Autréaux est l’auteur d’une œuvre en grande partie autofictionnelle : depuis son premier livre, Dans la vallée des larmes, paru en 2009, jusqu’à Quand la parole attend la nuit en 2019, il puise dans sa propre vie la matière de ses récits. Son nouvel opus évoque certains thèmes propres à l’écrivain, tels le désir d’écrire mais aussi le...
L’amour aimant
avril 2021

Auteurs

Index alphabétique des auteurs

A B C D E F G H I J K L M O P R S T V W Y

P