La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Verdier

A propos

Papillon Sombre Papillon Sombre- Mario Luzi (extrait du Voyage..) Souris-moi -il le dit du regard à son hargneuse mère la vie- caresse-moi une fois, juste une, ne sois pas tous les jours de fer avec moi, si peu amène en rien mon amie… il mendie presque la lumière, l’air ou des bribes de la fête glorieuse dont il est exclu - il pense et n’aperçoit pas la fureur céleste qui éclate en floraisons autour de lui, en splendeurs d’auréoles, en éclairs, en flammes de vigueur et le couronne tandis qu’il vole au cœur du printemps lui papillon-ombre, papillon- sombre, et qu’il en fait...
février 1996
Le Matricule des Anges n°15

Verdier : treize ans de fraternité

La voix de Gérard Bobillier, le directeur de Verdier, est à l’image de ces livres : il faut l’écouter pour l’entendre. L’homme parle avec douceur, plus facilement des écrivains que de lui-même. Le Matricule des Anges : Comment s’est créé Verdier ? Gérard Bobillier : La maison a été créée en 1979 à Lagrasse dans l’Aude. L’idée de créer une maison d’édition ne date toutefois pas de cette époque ; nous l’avions en nous depuis quelque temps déjà. Simplement en 1979, nous avons fait le point sur les années gauchistes, sur l’inabouti partiel de ces années-là et nous avons eu...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

L’avant-texte

Vous écrivez et vous envoyez votre manuscrit par la poste aux éditions Verdier. Voici donc son parcours. Votre manuscrit arrivera probablement en compagnie de trois autres textes puisqu’en moyenne Verdier reçoit quatre manuscrits par jour, soit au bureau parisien, soit à Lagrasse. Généralement, c’est à Lagrasse que les bizarreries sont les plus fréquentes, puisque dans ce village de l’Aude, ce sont surtout les habitants du département qui envoient leur production, littéraire ou non, et ce, pour...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V

C

C’est le monde qui parle
de Marc Delouze
2007
Lmda N°80 Nul besoin d’illustrations dans les carnets de voyage du poète Marc Delouze : les mots suffisent seuls à restituer les paysages, les bruits, les odeurs et les souffles. Un récit dense et riche comme un pays inconnu. Avec pour seuls bagages ses yeux grands ouverts et l’envie de transcrire en paroles les moindres perceptions, Marc Delouze s’en va de par le monde, « à la recherche d’une source » mais en attente de rien, au hasard de rencontres et de sensations qu’il collecte dans son livre en six longues et belles phrases interrompues de temps à autre par trois points de suspension placés entre parenthèses,...
Le monde en six phrases
février 2007
C’était toute une vie
de François Bon
1995
Lmda N°14 Dans une ville de l’Hérault, une mère se suicide. Elle suivait un atelier d’écriture avec un écrivain qui va chercher à reconstituer la vie de la jeune femme. C’était toute une vie ou la plongée en eaux profondes. La plupart du temps dans C’était toute une vie, le narrateur ce n’est pas « je » ou « il », c’est « on ». Un « on » qui hésite entre je et nous, qui héberge pas mal de « eux » aussi, comme si celui qui parle, ne parlait finalement qu’à partir de l’expérience des autres, comme s’il n’était que le réceptacle de leur vie, ou plutôt de ce qui lui est possible de comprendre de leur vie....
L’exploration d’une vie
novembre 1995
Cahiers Armand Gatti N°4 (Du journalisme)
2013
Lmda N°155 L’audience du dramaturge Sauveur-Dante dit Armand Gatti né le 26 janvier 1924 à Monaco a laissé dans l’ombre ses premières amours : la presse et le journalisme. À tout juste 30 ans, il obtenait le prestigieux prix Albert-Londres pour un véritable « apprentissage de la peur » entrepris dans les cages aux fauves des cirques. Une série de reportages sur le monde des bêtes féroces où il dressait...
Carte de presse 3397
juillet 2014
La Capitale
de Robert Menasse
2019
Lmda N°199 Guidés par l’expert Robert Menasse, allons explorer, à Bruxelles, les arcanes de la Commission européenne – entre faux roman d’espionnage et vrai conte philosophique. Dans L’Homme sans qualités, Robert Musil racontait comment, à Vienne, en 1913, un groupe d’aristocrates et de responsables politiques, d’artistes et d’intellectuels – d’aucuns diraient aujourd’hui les élites – s’efforçait, péniblement, de mettre sur pied la nécessaire commémoration de « L’année autrichienne ». Ils se donnaient le titre pompeux et mystérieux à la fois d’« Action parallèle » et...
Labyrinthe du vide
janvier 2019
Carnet de notes : 1980-1990
de Pierre Bergounioux
2006
Lmda N°74 À côté de ceux dans lesquels il note la substance de ses lectures, Pierre Bergounioux emplit depuis 1980 des cahiers de la matière même du quotidien : actes, paroles, pensées. Les éditions Verdier en publient une première livraison qui porte sur une décennie. Depuis plus de vingt ans, Pierre Bergounioux, né à Brive en Corrèze en 1949, bâtit une œuvre singulière et exigeante. De Catherine, son premier récit, publié par Gallimard en 1984, à Back in the sixties paru chez Verdier en 2004, en passant par Ce pas et le suivant, Miette, L’Orphelin ou encore Le Premier Mot, il creuse un même sillon au long duquel chaque livre constitue un jalon. Il s’agit...
Travaux des jours
juin 2006
Carnet de notes : Journal 2011-2015
de Pierre Bergounioux
2016
Lmda N°172 Dans le nouveau tome de son Journal (2011-2015), marqué par l’amer et le noir, c’est d’un sang d’encre que Pierre Bergounioux continue à rendre compte de la prose des jours et de la prévalence du passé au détriment du présent. Fruit du besoin de fixer, de sauver quelque chose de ce qui s’est passé, le quatrième volume du Carnet de notes de Pierre Bergounioux livre le registre tenu des jours qui se sont écoulés du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2015. C’est l’odyssée en mineur d’un homme qui essaie de mettre un peu d’ordre dans le cours heurté, souvent difficile et douloureux, du temps qui passe. Il s’y fait le...
La perte et le savoir
avril 2016
Carnet de notes 2016-2020
de Pierre Bergounioux
2021
Lmda N°223 Une partie de son œuvre et de son activité quotidienne, en dehors de sa passion pour l’entomologie et de sa pratique de la sculpture, est consacrée à la retranscription des jours. Une inlassable tâche pour, selon Pierre Bergounioux, se rendre quitte du passé. Pierre Bergounioux nous reçoit chez lui, dans la vallée de la Chevreuse, avec une météo d’avril voisine de sa Corrèze natale, grise, verte et brumeuse. Auteur d’une œuvre prolifique depuis quatre décennies, l’écrivain de 71 ans publie son cinquième Carnet de notes. Chaque aube, il consigne à la main et sur un même plan : heures du lever, lectures, articles de courses, retrouvailles et...
Un besoin d’éclaircissement impossible à rassasier
mai 2021
Cent ombres
de Hwang Jungeun
2022
Lmda N°233 Étrange atmosphère que celle du roman de la Coréenne Hwang Jungeun, où réalisme et fantastique se côtoient, où les deux personnages principaux, les jeunes Mujae et Eungyo, oscillent sans cesse entre l’enfance et l’âge adulte. Étrange, aussi, la distante relation amoureuse qui est la leur, sur fond de recomposition urbaine, d’immeubles qu’on détruit. Comme dilaté, ce livre ne souscrit à aucune...
Cent ombres de Hwang Jungeun
mai 2022
Chassés de l’enfer
de Robert Menasse
2005
Lmda N°70 En un diptyque riche d’échos, qui nous mène des bûchers de l’Inquisition portugaise à la Vienne gauchiste des années 70, Robert Menasse nous offre un double roman d’apprentissage, encyclopédique et passionnant. Héritages et malédictions, obsessions du sang, destins des nations et poids des trajectoires individuelles : chacun de nous, dès sa naissance, se confronte à la mémoire et s’inscrit dans l’histoire d’une famille, d’une lignée, d’un peuple, de l’humanité déchirée. Le destin juif, en cela, n’est que la métaphore grossie, souvent tragique, d’un sort commun. Si les deux héros (ou bien est-ce le...
Maudits élus
février 2006
Le Chevron
de Pierre Bergounioux
1998
Lmda N°16 Le haut plateau du Limousin, là comme ailleurs, l’histoire millénaire a façonné la terre puis la terre a façonnées hommes. Bergounioux est un de ceux-là. Il s’y est façonné une langue. On doit retrouver l’écho de notre rêve dans les rêves d’antan, les mots qui nous montent aux lèvres et qu’on croit inventer dans les paroles restées du passé. » Cette citation, extraite du livre Le Chevron, est amputée d’une considération préalable sur le caractère immuable, répétitif, d’un paysage de Corrèze. De l’expérience partagée d’un même lieu, doit résulter une sorte de rêve essentiel,...
Ce livre et le suivant
juin 1996
Le Chevron
de Pierre Bergounioux
1998
Lmda N°16 Avec ses trois nouveaux livres, Pierre Bergounioux poursuit son chemin dans la forêt des souvenirs et compose une carte intime aux mille reliefs. Une carte pour chercher la source. Pierre Bergounioux aime à dire que son œuvre est une sorte de forêt dans laquelle il a à se perdre et à affronter des puissances ennemies mais où par bonheur surgit de temps à autre un chemin d’entre les branches. Sans doute n’y a-t-il pas meilleure illustration de l’entreprise de l’auteur que ces trois nouvelles publications dont on pourrait dire que l’une est une route (Le Chevron), l’autre...
Spirale de la mémoire
juin 1996
La Claire Fontaine
de David Bosc
Lmda N°147 Au mur de son atelier, à Paris, Courbet avait affiché une liste de règles : 1- Ne fais pas ce que je fais 2- Ne fais pas ce que les autres font 3- Si tu faisais ce que faisait Raphaël, tu n’aurais pas d’existence propre 4- Fais ce que tu vois et ce que tu ressens, fais ce que tu veux ». C’est de ce Courbet-là dont David Bosc nous dresse le portrait dans son troisième roman. Celui d’un peintre...
La Claire Fontaine de David Bosc
octobre 2013
Compagnies tactiles
de Michel Jullien
2009
Lmda N°105 Par une succession de courtes proses consacrées aux aléas du toucher, Michel Jullien égrène les choses revêches ou malléables auxquelles un minot s’est frotté. Naître au monde exige non seulement une lente appréhension de la langue, de la profusion des sens qui s’offrent et se dérobent, mais aussi, surtout, une domestication acharnée parce qu’illusoire de la matière. Ainsi, pour endiguer l’ennui dont il faudrait cesser de croire qu’il est l’apanage d’adultes neurasthéniques, l’enfant met en scène des stratégies imaginaires cernées par une gamme...
Mémoire des peaux
juillet 2009
La Contagion
de Walter Siti
2015
Lmda N°164 Enquêtant dans les « borgate » romains, Walter Siti accumule dans ses filets des existences vouées à la satisfaction des désirs. Si Leçons de nu, Une douleur normale (Verdier, 2012 et 2013) et Résister ne sert à rien (Métaillié, 2014), les trois premiers livres traduits en français de l’Italien Walter Siti n’avaient pas toujours convaincu le lectorat français, son nouveau roman, La Contagion, mérite de n’être pas laissé dans l’ombre. Il est d’une nature assez particulière et retient assez vite l’attention, mais...
Vita nostra
juin 2015
Correspondance 1981-2017
de Pierre Bergounioux , Jean-Paul Michel
2018
Lmda N°197 De la juvénilité batailleuse de leur adolescence à l’inscription artiste du vrai – en prose pour l’un, en poésie pour l’autre – retour sur l’itinéraire de deux frères d’élection. Tout commence en octobre 1965, à Brive, au lycée Georges Cabanis. Pierre Bergounioux y entame sa dernière année scolaire. « Le troupelet familier, ingénu dans lequel je marche, depuis la sixième, se reforme pour la dernière fois, augmenté de quelques arrivants. » Dans la même classe de Terminale que lui surgit un certain Jean-Paul Michel, une sorte de Grand Meaulnes, de « ténébreux animal » à...
Le grand basculement
octobre 2018
Correspondance avecs Alexandre Soljenitsyne et Nadjeda Mandelstam
de Varlam Chalamov
Lmda N°14 Changes épistolaires de Varlam Chalamov avec quelques membres du cercle des poètes presque disparus dans les camps staliniens. Varlam Chalamov (1907-1982) restera dans ce siècle comme l’auteur du chef-d’œuvre de la littérature concentrationnaire -et peut-être de la littérature tout court : les Récits de Kolyma (La Découverte/Fayard 1986). Pour y évoquer ses dix-sept années passées au cœur même de l’enfer stalinien -les mines d’or du Grand Nord soviétique- l’enfant de Vologda usa d’une encre indélébile, toutes les...
Avec mon pire souvenir
novembre 1995
Créer : Introduction à l’esthétisme
de Paul Audi
2010
Lmda N°113 Subtil, vivant et engagé, l’ouvrage du philosophe Paul Audi invite à une exploration vagabonde ou continue. On ne peut que se dépêcher de conseiller la lecture de cet essai (dont une première mouture paraissait en 2005 chez Encre marine) comparable à un vaste et fertile continent. Paul Audi se propose de penser, en philosophe, l’acte de la création en des termes de l’éthique, autrement dit de poser des bases pour une théorie « esth/éthique » selon laquelle « l’esthétique ne prend toute sa valeur...
Créer, mais pourquoi ?
mai 2010
Critique du rythme : Anthropologie historique du langage
de Henri Meschonnic
2002
Lmda N°102 Essai d’« anthropologie historique du langage » et coup de colère théorique durant plus de sept cents pages - pour une thèse : le rythme, c’est l’homme même. Publié initialement en 1982, cet ouvrage de Meschonnic n’a rencontré qu’une réception limitée, épisodique - et les voies qu’il ouvre ici sont encore peu explorées (signalons cependant Les Rythmes du politique, très excitant essai de Pascal Michon, paru, en 2007, aux Prairies ordinaires). Sans doute, ne le dissimulons pas, l’abord est-il quelque peu effrayant : il faudra au lecteur courage,...
Meschonnic, à contretemps
avril 2009
Curro, Romero, y Curro Romero
de Francis Marmande
Lmda N°35 Le 23 octobre 2000, avec des sanglots dans la voix, Curro Romero, le Toréador annonce qu’il se retire. À 66 ans, l’homme de Séville laisse derrière lui quarante-deux ans de tauromachie passés dans les arènes d’Espagne. Le lendemain, El Pais titre « Jour un de l’après Curro » et ce sont tous les Sévillans qui semblent partis à la retraite. Il y aurait donc à écrire une épopée autour du...
Retirada !
août 2001

Auteurs

Index alphabétique des auteurs

A B C D E F G H I J K L M O P R S T V W Y

C