La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Verdier

A propos

Papillon Sombre Papillon Sombre- Mario Luzi (extrait du Voyage..) Souris-moi -il le dit du regard à son hargneuse mère la vie- caresse-moi une fois, juste une, ne sois pas tous les jours de fer avec moi, si peu amène en rien mon amie… il mendie presque la lumière, l’air ou des bribes de la fête glorieuse dont il est exclu - il pense et n’aperçoit pas la fureur céleste qui éclate en floraisons autour de lui, en splendeurs d’auréoles, en éclairs, en flammes de vigueur et le couronne tandis qu’il vole au cœur du printemps lui papillon-ombre, papillon- sombre, et qu’il en fait...
février 1996
Le Matricule des Anges n°15

Verdier : treize ans de fraternité

La voix de Gérard Bobillier, le directeur de Verdier, est à l’image de ces livres : il faut l’écouter pour l’entendre. L’homme parle avec douceur, plus facilement des écrivains que de lui-même. Le Matricule des Anges : Comment s’est créé Verdier ? Gérard Bobillier : La maison a été créée en 1979 à Lagrasse dans l’Aude. L’idée de créer une maison d’édition ne date toutefois pas de cette époque ; nous l’avions en nous depuis quelque temps déjà. Simplement en 1979, nous avons fait le point sur les années gauchistes, sur l’inabouti partiel de ces années-là et nous avons eu...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

L’avant-texte

Vous écrivez et vous envoyez votre manuscrit par la poste aux éditions Verdier. Voici donc son parcours. Votre manuscrit arrivera probablement en compagnie de trois autres textes puisqu’en moyenne Verdier reçoit quatre manuscrits par jour, soit au bureau parisien, soit à Lagrasse. Généralement, c’est à Lagrasse que les bizarreries sont les plus fréquentes, puisque dans ce village de l’Aude, ce sont surtout les habitants du département qui envoient leur production, littéraire ou non, et ce, pour...
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T U V

T

Le Temps gelé
de Mikhaïl Tarkovski
2018
Lmda N°194 Neveu du célèbre réalisateur de Stalker, Mikhaïl Tarkovski raconte la vie des chasseurs solitaires dont il partage avec bonheur l’indépendance et la vie rude. Il n’y a pas de Sibérie sans Buran (prononcer Bourane), pas plus qu’il n’y a de Sahara sans Méhari. La Bourane, marque déposée, « Tempête de neige » en français, c’est la motoneige indispensable. Sans elle, on ne survit pas dans des espaces aussi hostiles. Aucun déplacement en hiver, plus un être humain dans les espaces glacés de Sibérie. Parce que la Buran est le véhicule et la bête de somme...
Jamais sans Buran
juin 2018
Temps Machine
de François Bon
1993
Lmda N°3 Le dernier récit de François Bon. Temps machine reprend le théma de son premier roman, des voix des ouvriers, des paysans ou des artistes. Avec au bout du compte, une oeuvre dense et onirique. L’homme est avenant, sous ses lunettes rondes, son sourire esquisse l’excuse de n’être pas trop disponible. François Bon n’est pas ce que l’on pourrait appeler un homme de l’édition. Ecrivain jusqu’au plus profond du corps, ses enjeux ne sont pas ceux que l’on fixe à une échelle sociale. L’écriture, pour lui, est trop vitale. Né en 1953 dans un village de Vendée, cette Vendée qui revient...
François Bon : l’ingénieur globe-writer
janvier 1993
Temps Machine
de François Bon
1993
Lmda N°3 L’écriture de François Bon est souvent tortueuse. Elle ouvre la narration aux voix concomitantes qui s’y réfugient. Inscrite volontairement dans le contexte social, elle émane pourtant des plus sombres profondeurs de la conscience de son auteur. Peut-on parler de ces pères en écriture qui ont inspiré votre oeuvre ? La notion de père ne me convient pas. C’est plus violent que ça. J’ai l’impression qu’à 16-17 ans c’était le Nouveau Roman. Les déclencheurs, ce sont les contemporains. Blanchot, par exemple. Ou tout ce qui se passait autour de la revue Digraphe. Ce que l’on doit faire à partir de là, c’est remonter aux sources de...
L’écriture au corps à corps
janvier 1993
Temps Machine
de François Bon
1993
Lmda N°3 Temps machine marque la fin de l’ère industrielle, vue au travers d’un regard qui a connu cette vie d’usine, avec ses fracas, ses lumières comme des aciers, l’univers métallique où l’homme se décivilise pour s’abrutir de gestes répétitifs dans un enchevêtrement de bruits et de cris. De cette écriture dictée par d’incessants rêves, naissent des images impressionnistes où les ouvriers...
Vacarme
janvier 1993
La Tête de George Frédéric Haendel
de Gert Jonke
1995
Lmda N°14 George Frédéric Haendel mourut comblé. Il avait 74 ans. C’était le 13 avril 1759. Une semaine plus tôt, son visage aveugle, une dernière fois, « illumina toute la salle » lors de l’interprétation du Messie, son célèbre oratorio qu’il écrivit dix-sept ans auparavant, un 13 avril, ce même jour où, encore, quelques années plus tôt, une attaque d’apoplexie avait scindé son corps en deux. Autour...
La Tête de George Frédéric Haendel
novembre 1995
Têtes interverties
de Léonid Guirchovitch
2007
Lmda N°82 Comment oser résumer un roman dont le narrateur-protagoniste déclare lui-même : « Cela me rappelle Columbo » ? Il s’agit bien là, tout au long de ces trois cents pages touffues, bavardes à dessein, d’une enquête : qu’est-il arrivé au grand-père du héros, qui fut un grand violoniste juif de l’entre-deux-guerres ? A-t-il été massacré à Kharkov, au moment de l’avancée allemande ? Ou bien a-t-il,...
Comédie à l’allemande
avril 2007
Thésée, sa vie nouvelle
de Camille de Toledo
2020
Lmda N°216 Avec Thésée, sa vie nouvelle, Camille de Toledo remonte le cours douloureux de l’histoire familiale. Un cantique à la mémoire des siens. Rarement un bandeau de couverture concourt au sens du livre qu’il promeut. Le lecteur le jette, au mieux s’en sert de marque-pages. Celui de Thésée, sa vie nouvelle fait exception : la photo d’un enfant en apprenti boxeur, ses paupières encore gonflées du dernier combat, fait écho à celle, page 164, où on le voit en gilet de sauvetage, et qui sourit. Il peut avoir 8 ou 9 ans. C’est Jérôme,...
Issue de secours du labyrinthe
septembre 2020
Tommaso et le photographe aveugle
de Gesualdo Bufalino
1999
Lmda N°26 Gesualdo Bufalino applique avec bonheur « le principe de l’incohérence » comme moteur débridé de la fiction. Un roman faussement loufoque. C’est le privilège de l’auteur que de tuer qui il veut et d’improviser des catastrophes. » Gesualdo Bufalino (1921-1996) est un écrivain facétieux. Non content de distiller son amertume enjouée devant le petit désordre du monde, il épaissit le trait, parodie, brouille les pistes, s’en remet au hasard pour justifier l’impossible. Elégant contrefacteur, cet habile funambule nous offre là un...
Histoire à étages
mai 1999
Train de nuit avec suspects
de Yoko Tawada
2005
Lmda N°66 En deux livres, Yoko Tawada nous offre un regard aigu et réjouissant sur notre perméabilité au monde et aux autres. L’altérité est une terre étrangère que l’on peut observer de loin, à la jumelle quitte à ressentir le vertige du grossissement ou vouloir arpenter jusqu’à s’y sentir perdu. Deux nouvelles traductions de Yoko Tawada chez Verdier explorent avec talent la subtilité de chacune de ces approches. L’Œil nu part du postulat où la distance serait abolie par l’intermédiaire d’une loupe. Peu de temps...
Terres étrangères
septembre 2005
Trois auteurs
de Pierre Michon
1997
Lmda N°20 Avec la parution de Mythologies d’hiver et de Trois Auteurs, Pierre Michon avoue à nouveau sa fascination devant le livre et la littérature. Depuis son premier livre, Vies minuscules (1984), on sait le rapport douloureux qu’entretient Pierre Michon avec l’écriture : des récits brefs, inachevés qu’il lui faut abandonner dans une sorte de répulsion, en espérant que cette progéniture saura grandir hors de l’atelier de l’écrivain et affirmer son indépendance. Mythologies d’hiver et Trois Auteurs ne sont pas des inédits et ont été...
Michon, un auteur
juillet 1997

Auteurs

Index alphabétique des auteurs

A B C D E F G H I J K L M O P R S T V W Y

T