La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poches L’empire des sens

mai 2006 | Le Matricule des Anges n°73 | par Franck Mannoni

Les Régates de San Francisco

L’éditorialiste et écrivain Pier Antonio Quarantotti Gambini situe dans sa ville de prédilection, Trieste, ce roman publié juste après la Seconde Guerre mondiale. Sur les quais du port, trois enfants entrent dans l’adolescence au cœur des années 1930. Berto et sa sœur, Lidia, vivent dans une famille où le père règne en maître. Ario, qui vit seul avec sa mère, fantasme un père soi-disant parti aux Amériques, mais jamais revenu. Aigrie, l’épouse délaissée traîne avec les gars du port qu’elle ramène parfois chez elle. Ario, qui s’éveille aux premiers émois de l’amour se sent troublé par la sensualité de sa mère, mais ce n’est rien en comparaison des séances du « cabinet noir », là où Lidia se dévêt en « faisant la révérence », en présence de Berto. Submergé par le désir de révolte, l’envie d’indépendance, l’attirance envers l’autre sexe, le trio d’adolescents négocie mal l’entrée dans le monde adulte. Quarantotti Gambini, qui aborde la question des relations entre les générations et du rapport au corps semble faire l’impasse sur le personnage incontournable de cette période : le fascisme. Aucune allusion historique, même anecdotique à la politique, à une quelconque idéologie fascisante. Et pourtant, par son parcours, le trio de gamins est à l’opposé du fantasme fasciste. Ils sont l’antithèse de l’homme nouveau, se nourrissant d’un passé mythique et niant son individualité pour mieux se tourner vers la réalisation du projet totalitaire. En cela, le roman de Quarantotti Gambini est profondément anti-fasciste. Le passé, la question des origines, l’érotisme y ont une telle force qu’ils submergent l’individu et rendent les thèmes du Duce incompatibles avec l’existence. Implacable démonstration par l’exemple.
Franck Mannoni

Les Régates de San Francisco de Pier Antonio Quarantotti Gambini - Traduit de l’italien par Michel Arnaud, Le Livre de poche, 263 pages, 6,95

L’empire des sens Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°73 , mai 2006.
LMDA papier n°73
6,00 €
LMDA PDF n°73
4,00 €