La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Passeur

A propos

Edition pratique à Nantes Editions Le Passeur Depuis 1987, les éditions Le Passeur, basées à Nantes, sont devenues un outil pédagogique grandeur nature pour tous ceux qui veulent se frotter aux métiers du livre. Car derrière le gondolier qui se trouve sur chacune des tranches de ses publications se cache le travail de toute une équipe de jeunes stagiaires. De la formation théorique dispensée par le Cecofop (Centre de conseil et de formation professionnelle) à sa mise en pratique, le stage dure six mois. Principales conditions d’admission : être demandeur d’emploi ou bénéficiaire d’un congé formation, et être...
février 1994
Le Matricule des Anges n°7

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Autour du désir
de Stéphane Zagdanski
Lmda N°36 Pas de scandale érotico-littéraire en vue mais la rentrée sera quand même chaude pour Stéphane Zagdanski qui publie un roman après un essai. Stéphane Zagdanski aime l’écriture et les démonstrations. Mêler les arguments et le style parce qu’ils ne font qu’un. Et se risquer au ton péremptoire car, cela pourrait être sa raison d’être, la littérature doit trancher. Reprenant en titre de son roman le fameux slogan des années soixante et plus qui accompagna la révolte sociale noire américaine comme un mouvement esthétique, qui retourna...
Les couleurs du noir
septembre 2001
La Caisse
de Aris Alexandrou
2003
Lmda N°45 En pleine guerre civile grecque, des communistes assurent le transfert d’une énigmatique caisse. Ces sacrifiés s’enferment dans un labyrinthe sans issue, exploré par Aris Alexandrou. Lorsqu’elle se soumet avec docilité à l’obtuse logique militaire, la hiérarchie des grades est un imbroglio passablement tortueux. Sa cohérence n’est accessible qu’à cette intelligence si particulière qui sévit dans les états-majors. « En remplacement de Spartakos qui avait disparu, Stamatis a promu sous-chef de l’expédition l’ex-sergent-chef Hectoras qui avait été également chef de la...
À fonds perdus
juillet 2003
En vue d’un éloge de la paresse
de Georges Perros
Lmda N°12 A travers ces deux textes, Georges Perros apparaît encore tel qu’en lui-même : un des écrivains les plus touchants du vingtième siècle par la justesse de son style, l’exigence de sa pensée et l’implication chaleureuse de celle-ci dans son existence, exigence dont il fut tout autant l’inspiré détenteur que la triste victime. Car si l’homme « vrai » que tente d’approcher Perros est louable à...
Perros tel su’en lui-même
juin 1995
Fièvre des polders
de Henri Calet
Lmda N°20 Burrth est une bourgade assise sur un polder aux confins de la Belgique et de la Hollande. Calet vécut là une partie de son adolescence, y connut la tristesse et l’air vicié de l’entre-deux guerres. Les petits cafés ont beau se toucher, il n’est pas facile de joindre les deux bouts dans ce pays d’eau. Malgré leur grand coeur, les personnages de cette chronique familiale pataugent dans la vie...
Fièvre des polders
juillet 1997
La Fontaine des Lunatiques
de André de Richaud
Lmda N°17 Brûlé auc premières lueurs du succès, André de Richaud a laissé une oeuvre protéïforme à redécouvrir. Après les romans, voici sa poésie. Grâce aux rééditions proposées à partir de 1982 par les Cahiers du Double, Calligramme ou le Temps qu’il fait, André de Richaud est sorti de la salle d’attente où patientent les écrivains des années trente. L’engouement soutenu par Grasset qui époussète progressivement son fonds et la parution du Cahier André de Richaud dirigé par Patrick Cloux (le Temps qu’il fait, 1986) tient autant aux...
En attendant Richaud
septembre 1996
La Fontaine des Lunatiques
de André de Richaud
Lmda N°55 Avec ce bref roman, André de Richaud entraîne son lecteur dans le monde du silence et des mystères. En somme, un univers carcéral. André de Richaud naît en 1909 à Perpignan. La Première Guerre mondiale lui enlève son père, et l’année 1923 le laisse définitivement orphelin. Après avoir passé l’agrégation, il devient enseignant. Âgé de 21 ans, il publie La Douleur, premier roman remarqué par Mauriac, Bernanos et Delteil (à qui il a consacré un essai en 1927), et qui obtient un beau succès auprès des critiques. Après La...
Le lent écoulement
juillet 2004
Histoires enterrées (vives)
de Michel Faïs
2003
Lmda N°45 Des chattes dans un cimetière qui parlent des souffrances que l’Histoire a fait subir à leur maîtresse, la haine d’un fils pour son père, la mort d’un croque-mort, une rescapée des camps scandaleusement érotique : le moins qu’on puisse dire, c’est que le Grec Michel Faïs ne manque pas d’imagination. Son recueil regroupe six nouvelles autour de la mort et une série de notes d’observations...
Même pas mort
juillet 2003
Histoires enterrées (vives)
de Michel Faïs
2003
Lmda N°45 Des chattes dans un cimetière qui parlent des souffrances que l’Histoire a fait subir à leur maîtresse, la haine d’un fils pour son père, la mort d’un croque-mort, une rescapée des camps scandaleusement érotique : le moins qu’on puisse dire, c’est que le Grec Michel Faïs ne manque pas d’imagination. Son recueil regroupe six nouvelles autour de la mort et une série de notes d’observations...
Même pas mort
juillet 2003
Lettres à Lorand Gaspar
de Georges Perros
Lmda N°12 A travers ces deux textes, Georges Perros apparaît encore tel qu’en lui-même : un des écrivains les plus touchants du vingtième siècle par la justesse de son style, l’exigence de sa pensée et l’implication chaleureuse de celle-ci dans son existence, exigence dont il fut tout autant l’inspiré détenteur que la triste victime. Car si l’homme « vrai » que tente d’approcher Perros est louable à...
Perros tel su’en lui-même
juin 1995
Lettres éditoriales
de Roberto Bazlen
Lmda N°27 Les Lettres éditoriales de Roberto Bazlen (1902-1965) sont de ces livres qui excluent tout jugement univoque. Dans ces notes adressées à ses amis éditeurs, l’écrivain italien s’affirme être un lecteur redoutable ainsi qu’un conseiller littéraire exigeant : y voisinent des propos iconoclastes (Le Voyeur de Robbe-Grillet est tenu pour « un fragment insignifiant, honteusement dépassé ») et des...
Lettres éditoriales
août 1999
La Main invisible
de Jacques Athanase Gilbert
Lmda N°32 Autour d’un meurtre mystérieux, Jacques Anathase Gilbert construit un étonnant récit dans lequel on se perd parfois sans forcément le regretter. Un des narrateurs de La Main invisible doit écrire une très improbable étude sur l’histoire des polyphonies : « J’ai commencé mes recherches sur la polyphonie à une époque de solitude insupportable. Les bruits de la rue montaient, j’ouvrais la fenêtre et je restais un moment saisi par le froid et les bruits de la circulation, les paroles des gens qui se perdaient en éclats, immédiatement...
Polyphonie corsée
septembre 2000
Murdina Scott
de Iain Crichton Smith
2004
Lmda N°54 Iain Crighton Smith relate les déportations dont furent victimes les paysans des Highlands au XIXe siècle. Lumineux et édifiant. Le celte est une langue qui a l’image d’un train peut en cacher plusieurs autres. Ainsi, le gaélique permet aux Irlandais et aux Écossais de se comprendre au prix de quelques efforts, tout en étant incompréhensible des Bretons, Gallois ou natifs des Cornouailles. Ces peuples ont eu au cours de leur histoire, un ennemi commun, l’Anglais (anglo-saxon ou anglo-normand). Ce dernier, au nom du...
Régime sans celte
juin 2004
Par le feu
de Luiza Neto Jorge
Lmda N°16 Voici une poésie de la fulgurance. Née en 1939 et décédée en 1989, cette écrivain portugaise laisse une œuvre dont le titre de son dernier recueil Par le feu (1989) souligne bien le mélange subtil d’extase et de fragilité. Si elle a vécu en France dans les années soixante et traduit Michaux, Artaud, Céline ou Ionesco, Luiza Neto Jorge était toujours inédite dans notre pays. Cette première...
Par le feu
juin 1996
Par le fleuve
de Andrzej Stasiuk
2000
Lmda N°31 Errances en zigzags de Andrzej Stasiuk, natif de Varsovie et fervent adepte de la dive bouteille. Nouvelles irrégulières d’un jeune quadragénaire. Quitte à raviver les couleurs de très vieux clichés, Andrzej Stasiuk, écrivain polonais né en 1960, place résolument sa première publication en français sous le double parrainage de Bacchus et Smyrnoff. Avant de lever le coude, mais aussi le pied car le meilleur du recueil n’est pas à chercher plus loin, l’auteur aligne trois souvenirs d’enfance en forme de Je me souviens, réminiscences de...
La vodka de la défonce
juillet 2000
Penser à respirer
de Janice Galloway
2004
Lmda N°55 Si les chants désespérés se révèlent souvent comme les plus beaux, les livres évoquant la dépression nerveuse et autres turbulences de l’âme apparaissent rarement comme les plus engageants. Un bémol pour Penser à respirer, premier roman de Janice Galloway, paru en 1989 qui évoque la désespérance d’une femme qui vient de perdre son amant. Ce n’est ni la justesse de ton, ni la densité du...
Scottish coffee
juillet 2004
La Peur
de Federico de Roberto
Lmda N°28 En août 1917, des troupes italiennes et autrichiennes se font face sur la ligne de front. Tout est calme. Une sorte de modus vivendi semble s’être installé entre les combattants. Les Italiens ont placé une sentinelle sur un poste avancé et surveillent ce secteur stratégique. Mais, un jour, les unités autrichiennes sont relevées. Le climat change. Les sentinelles italiennes sont abattues les...
La Peur
octobre 1999
La Peur
de Gabriel Chevallier
2002
Lmda N°98 Dans ce récit sur la Grande Guerre, Gabriel Chevallier lance un réquisitoire contre la bêtise humaine. Un enseignement à méditer. Sans l’expression « c’est Clochemerle », directement issue de son quatrième roman (Clochemerle, 1934) et passée dans le langage courant, Gabriel Chevallier (1895-1969) figurerait au banc des écrivains oubliés. Et pourtant, il a laissé derrière lui une bonne vingtaine de titres, où se mêlent souvenirs et romans, dont La Peur (publié en 1930), un livre résolument « tourné contre la guerre », à...
Au-delà du réel
novembre 2008
La Peur
de Gabriel Chevallier
2002
Lmda N°40 La Peur est un livre maintes fois rescapé. D’abord parce que son auteur Gabriel Chevallier (1895-1969) a eu la chance de survivre aux tranchées de 1914 jusqu’à 1918 ; ensuite parce qu’il est de ces écrivains à la ramasse dont seuls les chineurs font encore leur quatre heures du Clochemerle ; enfin parce que La Peur (1930) est retourné au feu plus tôt que prévu : la nouvelle édition sitôt...
Vingt millions d’imbéciles
septembre 2002
Rêve d’ombre
de Vergílio Ferreira
Lmda N°13 D’une technicité inhabituelle pour Vergílio Ferreira, Rêve d’ombre, écrit en 1973, peut par moments dérouter le lecteur. Monologue intérieur d’un écrivain d’une cinquantaine d’années qui, persuadé que sa femme l’a quitté, se laisse envahir par le sentiment d’avoir échoué, ce roman est comme une version tendue d’Apparitions (Métailié, 1990). Sa célèbre première phrase : « Je m’asseois ici dans...
Une science du crépuscule
septembre 1995
Sur la douleur
de Ernst Jünger
Lmda N°8 Jünger, doloris causa L’étude d’Ernst Jünger sur la douleur, que vient de traduire Julien Hervier, porte sur le rapport de l’homme moderne à la douleur et sur ce que ce rapport nous permet de comprendre de notre situation dans un monde qui, à bien des égards, nous transforme profondément sans que nous saisissions le comment ni le pourquoi de notre évolution. Écrit en 1934, dans une période...
Jünger, doloris causa
avril 1994

Auteurs