La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Actes Sud

A propos

Actes Sud : de David à Goliath De petite maison d’édition aux livres séduisants, Actes Sud est passé en une décennie à la taille des grandes. Un succès qui repose sur deux credo majeurs : être de son temps et être cosmopolite. Le tout, sous le soleil arlésien. Arles. Ses arènes, ses Alyscamps, son fantôme de Van Gogh, son école de photo, ses Arlésiennes, et… sa maison d’édition. En seize ans, Actes Sud ne s’est peut-être pas transformé en curiosité touristique de la ville, mais a incontestablement contribué à sa réputation. Parce que la petite est devenue grande, ou du moins, s’est formidablement développée tout en restant indépendante. Immédiatement identifié par ses livres au petit format et au papier de qualité, puis par ses auteurs phares, Nina Berberova, Paul Auster ou Roy Lewis, Actes Sud est maintenant solidement installé dans le paysage...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Françoise la gestionnaire

Quand Françoise Nyssen vous accueille, d’emblée elle vous parle littérature. Avec une passion communicative. Françoise Nyssen dirige, gère, administre. Mais « c’est l’évidence bien comprise de notre fonctionnement économique que d’être près du texte. Si la conviction fondamentale qui vient du texte ne passe pas dans nos rouages, comment voulez-vous la faire passer aux lecteurs ? » De...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

2998 perdants

Deux ou trois fois par semaine, les manuscrits arrivés par la poste - 12 par jour ouvrable, soit 3000 par an - après avoir été numérotés et enregistrés, sont apportés par cageots dans le bureau d’Hubert Nyssen. Avec Bertrand Py, directeur de l’éditorial, ils se partagent équitablement les lots. « Tous les manuscrits sans exception passent par nos mains. On feuillette, on flaire, on lit un...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

1 7 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

D

D’après nature
de W.G. Sebald
2007
Lmda N°89 Capable de grandes fresques et du détail domestique, l’écriture de W.G. Sebald est portée par une conscience aiguë et empathique de la folie humaine. Connu en France plutôt pour sa prose, mort voici six ans, W.G. Sebald en avait 44 lorsque fut publié ce premier texte en 1988. Or celui-ci est d’une maturité pour ainsi dire entière, qu’expériences et publications ultérieures ne feront qu’exprimer autrement sans vraiment y ajouter. Il s’agit d’un triptyque dont chaque partie est dédiée à la vie d’un homme, tous nés à peu près au même endroit....
Sois sage, ô ma douleur…
janvier 2008
Les Danaïdes
de Eschylle
Lmda N°17 Les Danaïdes d’après Eschyle D’emblée la préface nous annonce qu’« en vérité, le texte n’est qu’un support au spectacle et ne saurait se comprendre tout à fait sans lui ». Le lecteur (qui n’est pas forcément spectateur) ressent de la frustration. Effectivement, le cahier dramaturgique comporte de très belles photos des représentations avec tout un travail de chœur des acteurs...
Les Danaïdes
septembre 1996
Dans la lande immobile
de Sarah Moss
2020
Lmda N°212-213 Au cours d’un camp d’archéologie expérimentale s’exposent les rapports de domination intemporels entre les hommes et les femmes. Un récit de Sarah Moss étouffant et libérateur. Deuxième roman disponible en français de Sarah Moss, Dans la lande immobile a été amorcé au cours d’une résidence d’écriture dans le Northumberland, dont les forêts abritent les bien curieuses vacances des personnages. Silvie, nommée après Sulevia, la déesse northumbrienne des sources et des étangs, est fille unique. Son père, Bill, un chauffeur de bus passionné par l’histoire, rassemble...
Quelque chose à revendiquer
mai 2020
Dans les eaux profondes...
de Sara Lövestam
2015
Lmda N°164 Sara Lövestam tisse avec suspense et humour les fils dramatiques de personnages brisés par des adultes et des souvenirs. On l’a ouvert intriguée par son titre de polar nordique et sa couverture en rupture, un écureuil roux tenant entre ses pattes une pomme de pin invraisemblablement verte. On s’est demandé à quel trésor référait la comptine « Maman les petits bateaux / Qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ? », en exergue du roman. D’emblée est mis en place un trio : le Témoin regarde un enfant dans une cour...
Contrechamps
juin 2015
Daphné disparue
de José Carlos Somoza
2008
Lmda N°98 Un conte fantastique sur la littérature et une satire sur le monde de l’édition, par l’ingénieux José Carlos Somoza. Personne n’ignore que le roman est fiction. Mais il sera difficile de trouver un auteur qui nous le dira mieux que Somoza. À cause d’un accident de voiture, l’écrivain Juan Cabo a perdu la mémoire. Il est célèbre, de par ses romans à succès, et grâce à son prestigieux éditeur : un aveugle imposant nommé Salmeron. De retour dans son bureau, il retrouve le carnet sur lequel il a noté son...
Les muses au pouvoir
novembre 2008
De beaux lendemains
de Russell Banks
Lmda N°6 Enracinées dans une culture prolétaire, une culture ouvrière, celle des petites villes américaines, les tranches de vie de Russel Banks définissent un monde où rien ne réussit mieux que l’échec. Histoire de réussir, au titre ironique et trompeur constitue un recueil de nouvelles qui nous parle de l’échec moral, l’échec social. On y voit comment les gens échouent, les uns au dépens des autres...
Le feu aux poudres
décembre 1994
De la barbe à papa un jour de pluie
de Bi Feiyu
2004
Lmda N°54 Bi Feiyu suit un homme aux prises avec l’histoire d’une Chine qui l’étouffe. Un roman aussi court que percutant. C’est un texte qu’on lit d’un trait, un genre de concentré narratif à la fois dense et fulgurant qu’on ne peut s’empêcher d’engloutir. Deux heures, pas plus, pour balayer la courte vie de Hongdou, jeune homme condamné à une existence emplie de douleur, mort prématurément à 28 ans pour cause d’inadaptation à l’existence qui lui était réservée ; hors de question qu’il puisse s’en éloigner, de...
Vie sans issue
juin 2004
De la destruction comme élément de l’histoire naturelle
de W.G. Sebald
2004
Lmda N°50 Dans son cinquième livre traduit en français, W.G. Sebald déchiffre une page de l’histoire allemande longtemps restée dissimulée sous un tapis de bombes. Le scientifique britannique Solly Zuckerman avait quelque temps envisagé de confier à Cyril Connolly, alors responsable de la revue Horizon, un article sur la destruction de Cologne vers la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il y renonça au motif que « (sa) première vision de Cologne exigeait une relation plus éloquente que tout ce (qu’il aurait) pu écrire. » Du projet avorté subsista un...
Détruire, disaient-ils
février 2004
De nos frères blessés
de Joseph Andras
2016
Lmda N°174 Avec De nos frères blessés, Joseph Andras réhabilite cet anticolonialiste guillotiné en 1957 pour tentative d’attentat à Alger. Que ceux qui ont trouvé quelque intérêt à ce livre soient ici sincèrement remerciés. Il n’en reste pas moins que je ne peux l’accepter : la compétition, la concurrence et la rivalité sont à mes yeux des notions étrangères à l’écriture et à la création. La littérature, telle que je l’entends en tant que lecteur et, à présent, auteur, veille de près à son indépendance et chemine à distance des...
Une stèle pour Iveton
juin 2016
De toutes les richesses
de Stefano Benni
2014
Lmda N°155 Entre satire universitaire et animaux parlant, un conte de fées moderne de l’Italien Stefano Benni. Si la jeunesse et l’amour sont des richesses, elles risquent fort de devoir être perdues. Il faut alors à Martin une réelle dose de sagesse pour apprivoiser ce constat. Le narrateur de Stefano Benni (né en 1947) est peut-être un alter ego de son auteur, qui sait. Embrassant plusieurs registres, le roman amuse, émeut et pousse à la méditation sociologique et métaphysique. Un professeur...
Belle nature
juillet 2014
Décor ; Les enfants de la nuitnéant
de Serge Rezvani
Lmda N°4 Aucun des personnages de Décor : néant n’est vivant. Tous errent pour l’éternité hors de l’espace et du temps. Parmi ces ombres : un comte polonais responsable de massacres de juifs pendant la guerre, conduit par son fils rebelle Venceslas qui a tué un Palestinien, Lara, fiancée de Venceslas qui, elle, accompagne son père, Shimon, un juif tué sur les ordres du comte. Les eux couples...
Un théâtre sur parole
avril 1993
Dégénérescence de la chair du coeur
de Ludwig Laher
2006
Lmda N°79 D’un chapitre atroce et longtemps refoulé de l’histoire autrichienne, Ludwig Laher nous donne à apprécier la sauvagerie à laquelle peuvent s’adonner des hommes, en toute bonne conscience. Ce texte ne doit pas être lu « comme un documentaire », insiste l’auteur en fin d’ouvrage. A contrario l’on sent effectivement dès les premières pages, toute la difficulté à caractériser cet objet littéraire hétérogène (un roman ?) qui relate des faits authentiquement réels, présentés toutefois de façon à préserver l’anonymat des protagonistes. Le narrateur du récit (un « nous », à...
C’était la chair du coeur
janvier 2007
Le Dehors ou la migration des truites
de Arno Bertina
Lmda N°36 À 26 ans, Arno Bertina publie un premier roman d’une rare rigueur éthique qui appelle à la colère, l’effarement et l’émotion. De la guerre d’Algérie à Mai 68, l’errance comme une quête du monde d’aujourd’hui. Rarement ces dernières années, un premier roman aura été constitué d’une matière aussi dense que Le Dehors. Par matière, il faudrait entendre ce qui constitue une écriture : pensée, rythme, construction. Mais il faudrait ajouter aussi son objet : la guerre d’Algérie, l’exil intérieur, la solitude absolue, la violence de l’État, la négation de l’autre. Et donc la nécessité avec laquelle...
Les emmurés
septembre 2001
Le Dernier Amour de Baba Dounia
de Alina Bronsky
2019
Lmda N°204 À quelques kilomètres de Tchernobyl, en pleine zone d’exclusion, un village abandonné reprend vie grâce à une petite tribu de rebelles du troisième âge. Une fable insolite et dérangeante d’Alina Bronsky. En 1986, au lendemain de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, les habitants des villes et villages alentour, volontairement maintenus dans l’ignorance de ce qui venait de se produire, continuèrent de vivre comme si de rien n’était. Ce n’est que bien après l’accident que l’évacuation fut organisée, sur un rayon de trente kilomètres autour de la centrale. Les déplacés furent...
Larmes nucléaires
juin 2019
Le Dernier patriarche
de Najat El Hachmi
2009
Lmda N°102 Brûlot anti-machiste, hommage à une littérature salvatrice, le premier roman de la Catalane Najat El Hachmi détonne. Violent mais drôle. Non, la littérature ne change pas le monde, mais peut assurément modifier certaines destinées. Najat El Hachmi née au bled, au Maroc, en 1979, arrivée en Catalogne à 8 ans, fait figure aujourd’hui de révélation des lettres catalanes. Ce qui s’est passé entretemps, c’est un peu ce qu’elle raconte dans Le Dernier Patriarche. Un peu, car il est difficile de croire qu’elle ait pu survivre à...
Fabrique à mâl(es)
avril 2009
Dernières nouvelles
de William T. Vollmann
2021
Lmda N°221 Nouvelliste torrentiel, William T. Vollmann glisse du réalisme à la déferlante du surnaturel. Les immenses proportions sont une marque de fabrique de William T. Vollmann. Huit volumes pour une Histoire de la violence en 4000 pages, un roman de 944 pages au service de La Famille royale, un autre légèrement plus ramassé, avec ses 928 pages : Central Europe. Les destins des déclassés et des continents y sont balayés avec une puissance redoutable. Ogresque toujours, malgré le format plus...
Puissance du noir
mars 2021
Des cœurs découpés
de Brigitte Smadja
Lmda N°28 Apparemment, Brigitte Smadja n’a cure des modes romanesques. Relatant les angoisses de Parisiens trentenaires, elle se garde de scruter leur sexe au microscope, comme de tirer le tableau de groupe vers la généralisation socio-historique. À l’image de son titre, Des cœurs découpés dégage d’ailleurs un parfum un peu fade et suranné. Judith y affronte le mystère de sa naissance, et son histoire...
Des coeurs découpès
octobre 1999
Des monstres littéraires
de Jérôme Orsoni
2015
Lmda N°162 Des monstres et littéraires, donc, nous dit le titre. On ne pourra guère, sur ce point, accuser Jérôme Orsini de mentir sur la marchandise, tant le livre applique avec fidélité son titre programmatique. Il s’agit d’un recueil de nouvelles harmonisé par le recours à un subterfuge classique, consistant à introduire l’ensemble des courts textes du recueil par un prologue où un personnage que...
Des monstres littéraires de Jérôme Orsoni
avril 2015
Des saisons adolescentes
de Sébastien Berlendis
2020
Lmda N°215 Des saisons adolescentes confirme la fidélité à soi de Sébastien Berlendis qui, depuis Une dernière fois la nuit (Stock, 2013), se tient sur la ligne claire de la mémoire de l’adolescence. Fidélité, aussi, à un format – toujours une centaine de pages – et à un style « sans ficelles » comme Carver qualifiait bien le sien. Dans son cinquième livre, Berlendis fait à nouveau retour vers ce...
Des saisons adolescentes, de Sébastien Berlendis
juillet 2020
Désert américain
de Percival Everett
2006
Lmda N°70 Sorte de Buster Keaton involontaire, le professeur d’université Théodore Larue va pour se suicider lorsqu’un camion, le projetant au travers d’un pare-brise, le décapite. Son enterrement, le plus conventionnel qui soit, malgré l’irréligiosité du défunt, tourne à la bouffonnerie dès qu’il se redresse dans son cercueil. De cette résurrection vont découler mille péripéties. Tandis que les médias...
Un mort bien en jambes
février 2006
Divagabondages
de Frédéric Jacques Temple
2018
Lmda N°193 Entre vagabondages et divagations, le romancier, poète et essayiste Frédéric Jacques Temple (né en 1921) nous offre les articles, les chroniques, les préfaces, les hommages qu’il a publiés pendant plus d’un demi-siècle, le plus souvent dans des revues. Des textes courts pour l’essentiel, qui en imposent par leur humilité, comme si leur auteur avait décidé de s’effacer pour mieux mettre ses...
Divagabondages de Frédéric Jacques Temple
mai 2018
La Divine comédie : enfer
de Dante Alighieri
2016
Lmda N°173 L’Enfer en hendécasyllabes et en rimes ? C’est chose faite sous la plume de la traductrice multi-primée Danièle Robert. Toute nouvelle traduction de la Divine Comédie est un événement. Et il est clair que celle-ci fera date, première à s’affronter au grand poème dantesque dans sa globalité. Première à en rendre sensible, en une langue dense et précise, infiniment ramassée sur elle-même, l’intime connexion entre le fond et la forme. Cette forme justement, qui jusqu’ici résistait au passage, voici qu’elle...
La musique retrouvée de Dante
mai 2016
Divorce
de Torgny Lindgren
1998
Lmda N°25 Publié en Suède en 1981 Divorce, du Suédois Torgny Lindgren, posait les jalons de l’œuvre à venir. Sortie en poche d’un autre roman : La Lumière. Folke regarde à la télévision les catastrophes s’abattre sur la planète jusqu’à oublier celles qui menacent sa propre vie. Il est abonné à plusieurs journaux, obéit à toutes sortes de rituels. Nul ne sait vraiment ce que pense Folke. Les drames existentiels relèvent d’un doute sur la nature du désir et donc sur la nature de son mal, de son bien. Tout au plus est-on capable de circonscrire sa...
Divorce d’un absent
janvier 1999
Dossier K.
de Imre Kertész
2008
Lmda N°92 Dialogue réflexif entre Imre Kertész et un alter ego intrépide, « Dossier K. » explore les impasses de la gestation d’une œuvre inestimable. Un adolescent vif et un brin naïf est arrêté à Budapest, puis projeté dans le système concentrationnaire nazi ; un homme-fantôme lutte contre le gel d’un état « fonctionnel » dans l’espoir vain de recouvrer son destin : György Köves. Un adolescent âgé de 15 ans est arrêté à Budapest, puis déporté à Auschwitz ; un homme rencontre son destin par la force d’une écriture à la fois soumise et...
Procédure romanesque
avril 2008
Doubles-jeux, coffret 7 volumes
de Sophie Calle
2002
Lmda N°208 Réédition (enrichie) des sept livres d’artiste emblématiques de l’œuvre de Sophie Calle. Heureuse nouvelle en plein cœur de l’automne : Doubles-jeux reparaît dans une édition légèrement augmentée par rapport à celle de 1998. L’occasion de se rapprocher à nouveau de l’œuvre réjouissante et fascinante parce qu’inépuisable d’une des plus grandes artistes contemporaines françaises pour qui l’art, l’écriture et la vie sont inséparables. Les sept volumes qui composent le coffret...
L’écriture et le ravissement
novembre 2019
Du style tardif
de Edward W. Said
2012
Lmda N°138 Edward W. Said, dans ces essais réunis de manière posthume, invente le concept de « style tardif » et explore, avec perspicacité, des œuvres marquantes qui l’illustrent. Quoi de commun entre Le Guépard (le roman de Lampedusa et le film qu’en tira Visconti) et les derniers quatuors de Beethoven, quels rapports significatifs établir entre Cosi fan tutte et Un captif amoureux de Genet ? Nul doute qu’il était nécessaire de posséder la culture et la curiosité de Edward W. Said, tout comme son expérience cosmopolite – au sens noble que l’on donnait à ce terme au...
L’âge d’airain
novembre 2012

Auteurs