La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Actes Sud

A propos

Actes Sud : de David à Goliath De petite maison d’édition aux livres séduisants, Actes Sud est passé en une décennie à la taille des grandes. Un succès qui repose sur deux credo majeurs : être de son temps et être cosmopolite. Le tout, sous le soleil arlésien. Arles. Ses arènes, ses Alyscamps, son fantôme de Van Gogh, son école de photo, ses Arlésiennes, et… sa maison d’édition. En seize ans, Actes Sud ne s’est peut-être pas transformé en curiosité touristique de la ville, mais a incontestablement contribué à sa réputation. Parce que la petite est devenue grande, ou du moins, s’est formidablement développée tout en restant indépendante. Immédiatement identifié par ses livres au petit format et au papier de qualité, puis par ses auteurs phares, Nina Berberova, Paul Auster ou Roy Lewis, Actes Sud est maintenant solidement installé dans le paysage...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Françoise la gestionnaire

Quand Françoise Nyssen vous accueille, d’emblée elle vous parle littérature. Avec une passion communicative. Françoise Nyssen dirige, gère, administre. Mais « c’est l’évidence bien comprise de notre fonctionnement économique que d’être près du texte. Si la conviction fondamentale qui vient du texte ne passe pas dans nos rouages, comment voulez-vous la faire passer aux lecteurs ? » De...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

2998 perdants

Deux ou trois fois par semaine, les manuscrits arrivés par la poste - 12 par jour ouvrable, soit 3000 par an - après avoir été numérotés et enregistrés, sont apportés par cageots dans le bureau d’Hubert Nyssen. Avec Bertrand Py, directeur de l’éditorial, ils se partagent équitablement les lots. « Tous les manuscrits sans exception passent par nos mains. On feuillette, on flaire, on lit un...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

1 7 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

O

Oeuvre poétique
de Alejandra Pizarnik
2005
Lmda N°70 Septembre 1972 : Alejandra Pizarnik se suicide. Intense et fulgurante, son écriture n’aura jamais compensé un tenace mal de vivre. En avril 1972, Alejandra Pizarnik note fébrilement : « La mort se referme sur moi, elle est mon seul horizon ». Six mois plus tard, la menace est autrement réelle : « Je suis la nuit et nous avons perdu », écrit-elle cette fois, un tube de somnifères à portée de main. Ce sentiment de perdition a toujours présidé à sa vie. Le suicide du 25 septembre 72 n’est jamais que le point final d’une...
Ténèbres argentines
février 2006
Oeuvres
de Ingeborg Bachmann
2009
Lmda N°110 Un recueil d’une majeure partie de l’œuvre en prose de l’Autrichienne Ingeborg Bachmann nous donne à réentendre l’humanité engagée de l’écrivain disparu en 1973. Malgré l’absence éclatante de l’œuvre poétique, ainsi que de son unique roman achevé et publié de son vivant en 1971, Malina, c’est l’un des mérites de cette édition qui rassemble des textes narratifs relevant de tous les genres - récits, nouvelles, textes expérimentaux (sur Berlin et sur Rome), pièce radiophonique - que de faire saillir, par-delà sa cohésion tourmentée, l’unité de sens, la...
L’utopie à bout portant
février 2010
Œuvres : guerre n’a pas un visage de femme ; Derniers témoins ; supplication
de Svetlana Alexievitch
2015
Lmda N°168 Un enfant entend Staline annoncer à la radio que sa patrie est envahie, une infirmière rentre de guerre, à 20 ans, avec les cheveux blancs, un liquidateur de Tchernobyl se meurt de leucémie… Svetlana Alexievitch recueille leurs récits et nous les écoutons, bouleversés. Les choix des jurés Nobel ont parfois de quoi surprendre les plus habiles des bookmakers londoniens. Si l’on a pu saluer, en 2011, l’attribution du prix Nobel de littérature au poète Tomas Tranströmer, jusqu’alors assez méconnu au-delà des frontières suédoises, d’aucuns ont jugé plus discutable celui qui fut attribué l’année suivante à Mo Yan, écrivain chinois réputé fort peu dissident pour...
Paroles vives
novembre 2015
Œuvres poétiques
de Jean Sénac
2019
Lmda N°201 La réédition des œuvres de Jean Sénac donne à entendre la voix enfiévrée d’un poète que sa quête inapaisée des corps et de la fraternité conduisit au sacrifice. Il ressemblait à Verlaine, avait élu le chardon comme sa fleur préférée, et rêvait de mêler la chair et la politique. D’origine française, poète pied-noir revendiquant l’identité algérienne, Jean Sénac est allé vers son destin avec le panache d’un héros sacrificiel. Né en 1926 à Béni-Saf, près d’Oran, d’une mère d’origine espagnole et de père inconnu – une naissance bâtarde qui imprégnera...
Esquisse d’un corps total
mars 2019
L' Ombre s’allonge
de Jean-Paul Goux
2016
Lmda N°173 Dans un roman débordant de langue, Jean-Paul Goux poursuit sa réflexion sur le temps et la nature du désir d’habiter. Auprès du lit où gît Arnaud, leur ami très cher, qu’une commotion cérébrale a définitivement éloigné du monde, le condamnant à ne parler que par mots « en pâte, sans reliefs ni contours, une boue de mots, fondus dans une voix inconnue, et puis des hoquets de sanglots tandis qu’il cherche vos yeux proches, vous regarde beaucoup », Vincent et Clémence, bouleversés, se souviennent, laissent...
La voix de la prose
mai 2016
L' Orchestre le plus triste du monde
de Laszlo Darvasi
Lmda N°31 Le poète Paul Valet soutenait que « les grabataires voient le ciel à sa juste hauteur » et on sait par ailleurs depuis Faulkner qu’un idiot peut devenir un excellent porte-parole. Sans doute instruit par l’expérience de ses prédécesseurs, László Davasi (né en 1962 et, on l’aurait parié, « l’un des jeunes auteurs hongrois les plus prometteurs ») choisit comme protagonistes des deux meilleures...
Hongrois rêver
juillet 2000
L' Ordre du jour
de Éric Vuillard
2017
Lmda N°183 En liant entre eux quelques jalons de la montée du nazisme et du régime hitlérien, Éric Vuillard instruit le procès de ces barons d’industrie qui se sont compromis. Et ont survécu. Nous sommes le 20 février 1933 et voici « vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d’épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois-pièces » qui pénètrent dans le palais du Président de l’Assemblée, (« mais bientôt il n’y aura plus d’Assemblée ») pour apporter, en secret, leur soutien à Adolf Hitler. Ces vingt-quatre-là sont des barons de l’industrie...
Les leçons de l’histoire
mai 2017
L' Orient après l’amour
de Mohamed Kacimi
2008
Lmda N°94 Face à l’embrasement idéologique de l’Orient, au gré des confessions de la comédienne libanaise Darina al-Joundi, la plume de l’écrivain et dramaturge Mohamed Kacimi dégoupille l’inaliénable grenade du rire. En exergue de la préface de L’Orient après l’amour, une citation du conteur Rabbi Nahman - « Plus les temps seront durs, plus notre rire sera fort » - donne la mesure d’une épopée littéraire à taille humaine. Enfant algérien qui n’a pas « connu d’aubes », Mohamed Kacimi entraîne le lecteur au rebours d’un itinéraire que ponctuent, entre autres, l’indépendance algérienne, le « redressement...
Le deuil du Levant
juin 2008
Ossuaire
de Chenjerai Hove
Lmda N°20 Marita est une ouvrière agricole, dépossédée de tout, même du fruit de ses entrailles ; son fils, parti bon gré, mal gré libérer le Zimbawe du joug de l’apartheid. Petite Mère Courage, elle traverse charniers, brousse, villes, affronte mari, patron, policiers, guérilleros pour le retrouver. C’est Janifa, la fiancée du disparu qui chante la quête de Marita. Ce roman est un poème épique, un...
Ossuaire, de Chenjerai Hove
juillet 1997
Où j’ai laissé mon âme
de Jérôme Ferrari
2010
Lmda N°117 En opposant, face à la torture, deux figures d’officiers français pendant la guerre d’Algérie, l’écrivain interroge les limites de l’humanité. Dans une langue à la beauté troublante. C’est un trait implacable et droit, tendu comme le vol d’une flèche décochée à hauteur d’homme. C’est un roman nécessaire comme on aimerait qu’ils le soient tous à la moisson d’automne, sans gras et sans pose, serré tout à la fois autour d’un questionnement et de l’Histoire récente. Deux hommes ici s’affrontent, deux morales, deux conceptions du devoir et de la vie. Celui qui accuse serait,...
Les damnés de Ferrari
octobre 2010
Outremonde
de Don Delillo
1999
Lmda N°44 Actes Sud réédite l’œuvre la plus ambitieuse de Don DeDillo. Cinquante ans d’imagerie américaine à l’ère nucléaire revisités en 900 pages, des voitures rose bonbon aux miracles sur Internet. Lire DeLillo et mourir. Il faut voir Outremonde comme un hangar immense où résonnent pendant cinquante ans les échos énormes de deux détonations distinctes : le 3 octobre 1951, lors d’une finale historique de base-ball qui oppose les Brooklyn Dodgers aux New York Giants, est frappée une balle destinée à traverser l’histoire contemporaine américaine ; le même jour, assistant au match, l’inamovible patron du FBI, J....
Bombe atomique
mai 2003

Auteurs