La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Actes Sud

A propos

Actes Sud : de David à Goliath De petite maison d’édition aux livres séduisants, Actes Sud est passé en une décennie à la taille des grandes. Un succès qui repose sur deux credo majeurs : être de son temps et être cosmopolite. Le tout, sous le soleil arlésien. Arles. Ses arènes, ses Alyscamps, son fantôme de Van Gogh, son école de photo, ses Arlésiennes, et… sa maison d’édition. En seize ans, Actes Sud ne s’est peut-être pas transformé en curiosité touristique de la ville, mais a incontestablement contribué à sa réputation. Parce que la petite est devenue grande, ou du moins, s’est formidablement développée tout en restant indépendante. Immédiatement identifié par ses livres au petit format et au papier de qualité, puis par ses auteurs phares, Nina Berberova, Paul Auster ou Roy Lewis, Actes Sud est maintenant solidement installé dans le paysage...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Françoise la gestionnaire

Quand Françoise Nyssen vous accueille, d’emblée elle vous parle littérature. Avec une passion communicative. Françoise Nyssen dirige, gère, administre. Mais « c’est l’évidence bien comprise de notre fonctionnement économique que d’être près du texte. Si la conviction fondamentale qui vient du texte ne passe pas dans nos rouages, comment voulez-vous la faire passer aux lecteurs ? » De...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

2998 perdants

Deux ou trois fois par semaine, les manuscrits arrivés par la poste - 12 par jour ouvrable, soit 3000 par an - après avoir été numérotés et enregistrés, sont apportés par cageots dans le bureau d’Hubert Nyssen. Avec Bertrand Py, directeur de l’éditorial, ils se partagent équitablement les lots. « Tous les manuscrits sans exception passent par nos mains. On feuillette, on flaire, on lit un...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

1 7 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

M

Ma part de Gaulois
de Magyd Cherfi
2016
Lmda N°178 Magyd Cherfi, vous abordez dans Ma part de Gaulois la question de l’identité par la lorgnette du déficit. « L’expression française », dites-vous, « c’est d’être français et de devoir le devenir ». Autant de thèmes qui étaient déjà présents dans Livret de famille et La Trempe, vos deux recueils de chroniques. Avec toujours cette idée qu’on écrit « en réaction à »… Oui, forcément, c’est un...
Éclats d’en france
novembre 2016
Ma part de Gaulois
de Magyd Cherfi
2016
Lmda N°178 Dans Ma part de Gaulois, Magyd Cherfi raconte avec lucidité et humour l’année de son bac, le premier bac obtenu par un Arabe de sa cité. Le roman d’apprentissage d’une parole qui naît à elle-même, quand la banlieue porte « dans chaque bouche un roman de Zola ». Quartiers nord de Toulouse, rue Raphaël, année 1981. La victoire de François Mitterrand est annoncée, nombreux sont ceux qui pensent que cela va constituer un tournant radical, que l’on va enfin changer la vie. Magyd, le héros-narrateur, se dit, lui, que sa vie, peut-être, va, modestement, changer : il passe le bac. « Un bac dans la cité dépassait l’imagination, c’était l’homme qui marchait...
Éclats d’en france
novembre 2016
La Maison indigène
de Claro
2020
Lmda N°212-213 Voici un livre qui surprendra les lecteurs de Claro. À la suite d’un email de son ami Arno Bertina, Claro se voit convoqué par son passé familial. Nous sommes en 1930 à Alger, l’architecte Léon Claro, grand-père paternel de l’auteur, inaugure La Villa du centenaire qu’il vient de bâtir, sur le modèle néomauresque, pour célébrer cent ans de colonisation. Trois ans plus tard, un jeune homme la...
La Maison indigène de Claro
mai 2020
Le Maître des carrefours
de Madison Smartt Bell
2004
Lmda N°55 L’Américain Madison Smartt Bell poursuit sa narration de la libération des esclaves noirs, en Haïti, par Toussaint-Louverture. Un roman historique et sanglant, où palpite encore le cœur sentimental. Le Maître des carrefours ressemble à ces super productions qu’Hollywood n’est plus capable de tourner. Du sang et du feu, des paysages en technicolor et toutes les passions humaines sont ici rassemblés pour tisser l’histoire de l’ascension de Toussaint-Louverture en Haïti (appelée alors Saint-Domingue) après les émeutes sanglantes de 1791. Madison Smartt Bell avait publié un premier volet, Le...
L’île sous le sang
juillet 2004
La Malchimie
de Gisèle Bienne
2019
Lmda N°201 « Travailler fatigue », écrivait Cesare Pavese – aujourd’hui travailler tue. la romancière Gisèle Bienne accompagne son frère, ouvrier agricole, mourant d’une leucémie, et accuse les empoisonneurs. Un homme se meurt, un homme qui était fort, s’était battu, durant toute sa vie, avec, contre, pour la terre qu’il cultivait, même si cette terre ne lui appartenait pas, un paysan, un résistant donc. Il meurt de ce pour quoi il a vécu, cette culture de la terre qui était sa culture, sa manière d’être au monde, de l’habiter. Il entretenait cette terre avec son énergie, sa sueur, son entêtement,...
Chronique d’une mort annoncée
mars 2019
Malva
de Hagar Peeters
2019
Lmda N°202 Que faire d’un enfant amoindri quand on est un père (qui se veut) génial ? Hagar Peeters, dans un monologue douloureux et pourtant enlevé, donne la parole à un de ces anges boiteux. Le dispositif narratif de ce premier roman d’Hagar Peeters – qui a auparavant publié cinq recueils de poèmes – pourrait, de prime abord, paraître inutilement alambiqué : de quelque part dans l’au-delà, Malva, fille dissimulée de Pablo Neruda, raconte sa vie en s’adressant à l’auteure, qu’elle nomme par son prénom, Hagar, et qu’elle tutoie affectueusement. À elle reviendra, croit-on...
Les enfants trahis
avril 2019
Mamie Ouate en Papoâsie
de Joël Jouanneau , Marie-Claire Le Pavec
1999
Lmda N°29 Les éditions Actes Sud-Papiers se sont associées à Hekoya, centre dramatique national pour l’enfance et la jeunesse de Sartrouville, pour coéditer une nouvelle collection de théâtre pour la jeunesse. Trois titres seront publiés chaque année. Pour le lancement de la collection, les trois premières pièces paraissent en même temps. Le parti pris est clair : éditer des auteurs dramatiques...
C’est qui les « enfants » ?
janvier 2000
Le Mandarin miraculeux
de Aslı Erdoğan
2006
Lmda N°73 La narratrice, une jeune femme turque, erre dans Genève une fois la nuit tombée. Depuis le départ de Sergio, son amant, elle a perdu l’œil gauche. Désormais objet de peur et de répulsion, elle se réfugie dans la solitude et une ironie teintée de cynisme ; la voilà racontant l’intérêt que lui manifeste un jeune Français croisé dans un café : « Il devait se figurer que j’étais une femme...
Mauvais oeil
mai 2006
Le Marteau et l’enclume
de Christine Falkenland
Lmda N°24 Premier roman traduit de Christine Falkenland, une Suédoise de 31 ans : une biographie du corps malade du désir d’être aimé. Poignant. La mère de l’héroïne du Marteau et l’enclume aurait dû être musicienne. Le piano seul semble lui arracher une ardeur. La mère est sans tendresse pour sa fille. Le père est mort. Cela fait pour l’enfant presque deux absences ; le poids lourd d’une demande qui ne fut pas entendue. C’est devant le cadavre de sa mère que la narratrice trace quelques années de sa vie. Elle revient dans la maison...
Mon coeur fait de chair
septembre 1998
Massacre des innocents
de Marc Biancarelli
2018
Lmda N°190 Écrit comme un opéra, agencé comme un tableau, le nouveau roman de marc Biancarelli évoque une île devenue le lieu d’un massacre. Et nous plonge au cœur des ténèbres. C’est sa première traversée, ce sera sa dernière. Affrété par la très puissante Compagnie néerlandaise des Indes Orientales, la VOC, le Batavia est un retourschip censé atteindre le comptoir éponyme, Batavia, aujourd’hui Djakarta (Indonésie). Parti en octobre 1628, le trois-mâts approche de l’Australie en ce 4 juin 1629. Depuis Le Cap, il vogue seul, avec à son bord une jolie fortune que...
Peindre l’enfer
février 2018
Le Médecin personnel du roi
de Per Olov Enquist
Lmda N°33 Le docteur Struensee prescrivit jadis une amère potion à la noblesse danoise. Une vie et une mort sur ordonnance par Per Olov Enquist. S’il y eut jamais quelque chose de pourri au royaume du Danemark, ce fut bien l’organisme du roi Frédéric V au crépuscule de son existence : « Sa chair était devenue enflée et pâteuse, grise, son visage avait pris l’aspect de celui d’un noyé, comme si on avait pu détacher des morceaux de son visage. À l’intérieur de cette masse, ses yeux se dissimulaient, pâles et sécrétant une humeur...
Lumières au Nord
janvier 2001
Méditerranée, amère frontière
de Collectif
2019
Lmda N°208 La Méditerranée ne serait-elle plus qu’un immense cimetière marin ? Seize auteurs tentent d’écrire contre cette fatalité. Même les moins alertés d’entre nous savent ce qui se déroule, sans doute chaque jour, en Méditerranée, comment cette mare nostrum, cette mer qui devrait être nôtre, c’est-à-dire partagée, fait office de frontière infranchissable, souvent mortelle. Près de 20 000 exilés y ont péri depuis 2014. Rien qu’entre 2016 et 2018, l’association SOS Méditerranée a pu sauver près de 30 000 de ces exilés,...
La mort d’Ulysse
novembre 2019
Mes bifurcations
de André Brink
2010
Lmda N°111 L’écrivain sud-africain publie ses mémoires, Mes bifurcations, ou le monde vu par un homme qui n’a jamais cessé, en romancier, de porter la plume dans la plaie. Du chevalier de la Manche, André Brink l’Afrikaaner aurait peut-être l’errance, le tracé incertain des routes de la mémoire et du rêve, mais pas seulement. Il sait aussi que sa vie s’est construite parfois par les hasards et dans la rupture, par des bifurcations. On se souvient d’Une saison blanche et sèche, prise de position anti-apartheid qui, en 1980, lui avait valu la censure dans son...
André Brink, l’invaincu
mars 2010
La Mina Lisa
de Orly Castel-Boom
Lmda N°24 En Afrique, un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle, en Israël, du moins dans l’imaginaire d’Orly Castel-Bloom un vieillard qui n’en finit pas de vivre se transforme en prédateur de supports de fictions. Mina, mère au foyer irréprochable, consciente de son asservissement, arrive à sublimer sa condition, jusqu’au jour où Oved son affairiste de mari ramène sa grand-mère Flora à la...
Fromage ou fiction ?
septembre 1998
Le Mobile
de Javier Cercas
2016
Lmda N°180 Par un essai et la réédition de son premier roman, Javier Cercas nous initie à son art d’écrire. Certains auteurs ne font qu’écrire. Éperdument. D’autres écrivent, critiquent, traduisent. Un petit nombre écrit, critique, traduit et théorise. Javier Cercas est de ceux-là. Né en 1962 en Estrémadure, il suit son paternel, vétérinaire de campagne à Gérone en Catalogne. Il étudiera chez les Pères maristes, d’où une apparence assez austère et une vraie fausse humilité. Éprouvera à 15 ans...
Postmodernes émois
février 2017
moine
de Matthew Gregory Lewis
2000
Lmda N°145 En 1794, avec Le Moine, Matthew G. Lewis signait un roman sulfureux. Aujourd’hui : un classique du roman gothique. Dans les premières pages de ce livre, le tout-Madrid se bouscule pour écouter les sermons d’un certain Ambrosio, jeune moine de 30 ans. Cinq cents pages plus loin, lorsque nous le quittons, il vient de pactiser avec le diable, à seule fin d’échapper au bûcher auquel l’Inquisition l’a condamné pour viol, meurtre et crime de sorcellerie. Ambriosio a passé l’essentiel de sa vie « dans un...
Les feux du désir
juillet 2013
Moment musical
de Yehoshua Kenaz
Lmda N°15 Les quatre nouvelles qui forment ce recueil représentent autant d’étapes de la vie d’un petit garçon puis d’un adolescent sans doute le jeune Yehoshua lui-même, bien qu’il ne soit jamais prénommé. Le narrateur, fils unique affligé d’un incoercible battement de cils, s’examine à travers ses rapports avec les autres, d’abord avec ses petits voisins dans le village israélien où il vit, avec...
Une enfance israélienne
février 1996
Mon Ange
de Guillermo Rosales
2002
Lmda N°40 Violente, lucide, désespérée, le Cubain exilé Guillermo Rosales propose une descente aux enfers au pays de l’Oncle Sam. Mon ange est un livre de souffrances. Un suicide s’explique-t-il ? Guillermo Rosales (La Havane 1946-Miami 1993) était-il avant tout un exilé de l’intérieur, mal sous toutes les latitudes, un border-line qui a toujours craché dans la soupe, même sur les mains tendues ? Dans leurs œuvres Reinaldo Areinas et Carlo Victoria le présenteraient plutôt comme un ami singulier, génial à en être fou. En écrivant Mon ange (seul roman paru...
Miami Hell
septembre 2002
Mon couronnement
de Véronique Bizot
2010
Lmda N°109 Étonnant premier roman que ce court récit d’une centaine de pages, qui raconte l’histoire d’un vieil homme qui pose un lapin à la gloire… Le narrateur, Gilbert Kaplan, ex-physicien et « senior » au passé jonché de tombeaux mal scellés, et au futur guère plus avenant, raconte, un tantinet pince-sans-rire, son ironique « couronnement ». Débusqué dans son antre de la rue Saint-Lazare, après...
Mon couronnement
janvier 2010
Monstres fabuleux
de Alberto Manguel
2020
Lmda N°212-213 Les êtres de papier qu’invente la littérature seraient-ils nos amis les plus chers, nos parents les plus proches ? Alberto Manguel n’est pas loin de le penser. Uaudrait-il inventer un nouveau genre littéraire : l’essai voyageur ? Le répertoire magique ? L’abécédaire des fantasmes ? Une fois encore, Alberto Manguel nous embarque, passagers à la fois ensorcelés et attentifs, dans un navire qui, à pleines voiles, va explorer l’archipel des œuvres littéraires de temps et lieux divers. Son cerveau serait-il une toile aux lacs plus nombreux encore que...
Alliés substantiels
mai 2020
Montée aux enfers
de Percival Everett
2012
Lmda N°139 Montée des enfers, ou comment trouver la lumière dans les méandres d’un roman noir énigmatique. Percival Everett n’est pas un auteur habitué des polars, plutôt un écrivain protéiforme, un brin savant, grand lecteur et, se faisant, habile pasticheur usant de tous les registres littéraires à sa disposition pour produire des romans qui se situent là où on ne les attend pas… Avec Montée aux enfers, il récidive, en s’emparant du genre policier, de ses codes bien calibrés, mettant en scène un...
Everett sans issue
janvier 2013
Mort d’un propriétaire foncier
de Yu Hua
2018
Lmda N°194 Cinq courts romans de Yu Hua nous plongent dans un pays déchiré entre cruauté et lyrisme, sur fond de guerre sino-japonaise. Un univers à l’onirisme sombre et violent. Yu Hua excelle dans l’art des longues nouvelles, emportant ses lecteurs dans des histoires simples, aux personnages privés de description physique ou de psychologie détaillée, aux cadres spatio-temporels souvent flous, à l’intrigue banale. Mais cette sobriété narrative n’est qu’une illusion. En effet, chacun des courts romans de Yu Hua (né en 1960) participe d’une totalité chatoyante, pétrie...
Le poids du destin
juin 2018
La Mort du roi Tsongor
de Laurent Gaudé
2002
Lmda N°40 Dramaturge et romancier, Laurent Gaudé a déjà publié cinq pièces de théâtre et un roman, Cris, sur la guerre de 14-18. Son deuxième roman, La Mort du roi Tsongor, parle d’une guerre ancestrale. Le lecteur est plongé dans l’empire du roi Tsongor. Le roi doit marier sa fille, Samilia. Mais la veille des noces, un deuxième prétendant surgit à la tête d’une armée de nomades. Sentant renaître le...
La voix du sang
septembre 2002
Mourir est un enchantement
de Yasmine Chami
2017
Lmda N°184 Un sac rempli de photos. Des enfants perchés sur une table. Les épaules rondes des femmes, des cigarettes au bout d’ongles peints. Des hommes attablés qui rient. C’est à partir de ce simple dispositif que défile la vie de Sara, jeune mère divorcée, atteinte d’un cancer de l’utérus. Elle plonge dans ce sac, comme s’il contenait une réponse… une révélation ? Métaphore du ventre maternel, de la...
Mourir est un enchantement de Yasmine Chami
juin 2017
Mr Vertigo
de Paul Auster
1994
Lmda N°7 Avec Mr Vertigo, Paul Auster quitte son habit de conteur existentiel pour se lancer dans une tentative de roman aérien. Un envol sans enthousiasme. Auster est un écrivain à la trajectoire impeccable. S’affinant livre après livre, il s’est renouvelé sans jamais perdre sa ligne directrice, essentielle, souterraine : récurrence de l’identité, du double et des jeux de hasard. Avec Léviathan, son précédent roman, il était arrivé à une sorte de point d’orgue de sa quête interne. En ayant en quelque sorte mis en place dans la réalité sociale,...
Le vertige du vide
février 1994
Le Mystère Croatoan
de José-Carlos Somoza
2018
Lmda N°190 Du comportement animal au comportement humain, les ravages du fantastique orchestrés par l’écrivain espagnol. Fasciné par les virtualités les plus étranges et les plus terrifiantes du fantastique, José Carlos Somoza a qui sait l’ambition de devenir le Stephen King de la péninsule ibérique. Est-ce chose faite avec Le Mystère Croatoan  ? Le récit s’enclenche sur le rythme d’un thriller d’apparence commune pour, peu à peu, prendre une ampleur croissante et inquiétante. Nous sommes auprès de Madrid,...
Les vertiges de Somoza
février 2018

Auteurs