La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Actes Sud

A propos

Actes Sud : de David à Goliath De petite maison d’édition aux livres séduisants, Actes Sud est passé en une décennie à la taille des grandes. Un succès qui repose sur deux credo majeurs : être de son temps et être cosmopolite. Le tout, sous le soleil arlésien. Arles. Ses arènes, ses Alyscamps, son fantôme de Van Gogh, son école de photo, ses Arlésiennes, et… sa maison d’édition. En seize ans, Actes Sud ne s’est peut-être pas transformé en curiosité touristique de la ville, mais a incontestablement contribué à sa réputation. Parce que la petite est devenue grande, ou du moins, s’est formidablement développée tout en restant indépendante. Immédiatement identifié par ses livres au petit format et au papier de qualité, puis par ses auteurs phares, Nina Berberova, Paul Auster ou Roy Lewis, Actes Sud est maintenant solidement installé dans le paysage...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Françoise la gestionnaire

Quand Françoise Nyssen vous accueille, d’emblée elle vous parle littérature. Avec une passion communicative. Françoise Nyssen dirige, gère, administre. Mais « c’est l’évidence bien comprise de notre fonctionnement économique que d’être près du texte. Si la conviction fondamentale qui vient du texte ne passe pas dans nos rouages, comment voulez-vous la faire passer aux lecteurs ? » De...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

2998 perdants

Deux ou trois fois par semaine, les manuscrits arrivés par la poste - 12 par jour ouvrable, soit 3000 par an - après avoir été numérotés et enregistrés, sont apportés par cageots dans le bureau d’Hubert Nyssen. Avec Bertrand Py, directeur de l’éditorial, ils se partagent équitablement les lots. « Tous les manuscrits sans exception passent par nos mains. On feuillette, on flaire, on lit un...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

1 7 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

T

Taksim
de Andrzej Stasiuk
2011
Lmda N°121 Avec sa coutumière lucidité ironique, Andrzej Stasiuk accompagne, sur les confins orientaux de notre Europe, deux vagabonds beckettiens, aussi désabusés que lui. Nous connaissons ces paysages : bourgades succombant à l’ennui morne, de l’hiver glacial ou boueux à l’automne pluvieux, no man’s land que constituent désormais les zones frontières devenues inutiles, avec leurs hangars rouillés et leurs miradors en ruine, marchés miséreux où s’échangent ustensiles en plastique et textiles bon marché, tous made in China, forêts mystérieuses dans la nuit mais...
Fins de parties
mars 2011
Le Temps turbulent
de Catherine Anne
Lmda N°6 Elle écrit ses pièces, elle les met en scène, elle se retrouve parfois sur les planches, Catherine Anne vient de publier Agnès, récit d’un inceste. Sortie de scène. Dernière pièce écrite et mise en scène de Catherine Anne, Agnès est un récit très fort qui raconte l’ inceste entre une petite fille de 12 ans et son père. Catherine Anne commence à se faire connaître en 1987 avec la mise en scène d’Une Année sans été. Etiquetée « espoir du théâtre français » par la critique, elle alterne ses expériences de metteur en scène-écrivain (Combien de nuits...
Catherine Anne : un instinct farouche
décembre 1994
Le Temps turbulent
de Catherine Anne
Lmda N°3 Le Temps turbulent, c’est des bouts de vie de Claire et Pierre, Fanny et Charles, Lili et Balthazar et des autres personnages : Elle et Lui, un fantôme, un enfant ou le fantôme de l’enfance, l’ancienne amante, Cloche, l’homme dégelé, François et les autres… Entre eux, les mots circulent. Catherine Anne a une manière toute particulière d’agencer les mots, dans la simplicité et la musicalité du...
Le sens dessus dessous
janvier 1993
Terra Alta
de Javier Cercas
2021
Lmda N°223
Un homme en colère
Article non disponible
Du Théâtre
Lmda N°4 Une nouvelle revue lancée par les éditions Actes Sud et consacrée exclusivement au théâtre vient de voir le jour. Tirée à 2500 exemplaires, elle sortira tous les trois mois en librairie. C’est une revue touche-à-tout, avec de nombreuses rubriques comme « Scènes » (sur les spectacles), « Ressac » (sur la critique de spectacles), « Ailleurs » (le théâtre à l’étranger), « Coulisses »,...
Actes Sud fait sa revue
avril 1993
Théâtre écorché
de Krzysztof Warlikowski
2007
Lmda N°89 Krzysztof Warlikowski est un habitué des scènes avignonnaises puisqu’il y a déjà réalisé plusieurs mises en scène, de Shakespeare à Tony Kushner, en passant par Sarah Kane ou Hanokh Levin. Les entretiens contenus dans Théâtre écorché, réalisés entre 2005 et 2007, révèlent un discours fermement engagé dans une pratique de la scène, un souci constant du texte, de l’authenticité du jeu, mais...
L’inconfort selon Warlikowski
janvier 2008
Théâtre russe contemporain
1997
Lmda N°20 Actes Sud-Papiers propose un panorama du théâtre russe contemporain en publiant neuf pièces écrites entre 1965 et 1991. Une réalisation ambitieuse et une vraie jubilation pour le lecteur qui voyage sur cette terre russe, berceau de tellement de chefs-d’oeuvre dans l’histoire du théâtre. Le renouveau dramatique de ce pays est amorcé depuis les années 60, après une longue traversée du désert...
Panorama russe
juillet 1997
Le Timbre égyptien
de Osip Emilievitch Mandelstam
1995
Lmda N°102 Réédition du Timbre égyptien, l’unique roman du poète Ossip Mandelstam, une déambulation à travers Pétersbourg, dans le rêve effondré de l’Histoire. En 1928, soit neuf ans après la première révolution bolchévique, paraît en Russie Le Timbre égyptien. Deux ans plus tard, la traduction française, due à Georges Limbour et au critique Mirsky, est accueillie dans les pages de revue Commerce, que dirigent Valéry, Fargue et Larbaud. C’est une chance aujourd’hui d’y avoir accès, dans une nouvelle édition qui en a éliminé les dernières...
Fracture russe
avril 2009
Le Toit de tôle rouge
de Nirmal Verma
2004
Lmda N°50 Aucun endroit n’est vide, personne ne quitte jamais personne «  : dans Le Toit de tôle rouge, l’écrivain d’origine indienne Nirmal Verma distille une littérature fondamentalement optimiste. Le grand voyageur, observateur attentif de la société hindi, s’attache ici à l’épanouissement d’une adolescente, Kaya, habitante d’un village isolé de la chaîne himalayenne. Dans un décor minimaliste, loin...
Envol
février 2004
Tombeau de Greta G.
de Maurice Audebert
2007
Lmda N°87 Premier roman publié à 81 ans, Heureux qui comme Ulysse (Buchet Chastel, 2004) offrait une course déjantée, à pied, à cheval, en corbillard à travers l’ex-Yougoslavie en flammes. Trois ans plus tard, la farce laisse place à la gravité, les âmes slaves à d’autres plus nordiques et Maurice Audebert cisèle une épitaphe aussi somptueuse que personnelle au Tombeau de Greta G. Le narrateur,...
Vertige des âmes
octobre 2007
Ton histoire, mon histoire
de Connie Palmen
2018
Lmda N°198 Qu’arrive-t-il quand deux poètes s’aiment ? La romancière néerlandaise Connie Palmen retrace la passion de Sylvia Plath et Ted Hugues. La fausse autobiographie ou les mémoires fictifs sont un genre littéraire peu pratiqué, plus périlleux encore s’il s’agit de personnages presque contemporains et non, comme le fit Marguerite Yourcenar, d’un empereur romain mort il y a près de deux mille ans. Connie Palmen prend ce risque afin de donner la parole à celui qui s’est tu, à celui qui a dû, des années durant, supporter que vive à...
Le désamour fou
novembre 2018
Tous mes voeux
de Anne Weber
2010
Lmda N°110 Ecrivain de langue allemande et française, traductrice, Anne Weber publie simultanément un conte cruel et une magistrale tragédie d’outre-tombe, deux textes où affleurent sourires et émotions vives. Il était une fois une assistante dans un cabinet d’avocat, Léa, l’anti-héroïne d’un mauvais roman, Château de sable, ou, ce qui revient grosso modo au même, sa créatrice, et Enguerrand, un chevalier flanqué d’un château rococo sis quelque part, en Normandie, Picardie ou Vendée, qu’importe. Ils furent illusoirement heureux et auraient pu, au moyen de l’insémination de quelques « sécrétions...
À l’ombre de Weimar
février 2010
Tout est loin
de Sandor Tar
Lmda N°19 Ils sont quatre compères de chantier et de minable chambrée, à s’abrutir d’alcool dans les boîtes miteuses d’une petite ville de Hongrie. La vingtaine passée, Madari, Vari, Barna et le beau Laboda rêvent de grosses voitures et d’abondance mais ne voient pas plus loin que le bistrot du coin. Un jour, un mystérieux contrat en Allemagne les décide à laisser la piaule qu’ils louent au-dessus...
Les mirages de l’Ouest
mars 1997
Tout s’effondre
de Chinua Achebe , Pierre Girard
2013
Lmda N°177 Chinua Achebe (1930-2013), « le père du roman africain », plonge le lecteur dans les traditions du Nigeria. Avant leur disparition. Dans le village d’Umuofia, situé quelque part dans la province orientale du Nigeria, Okwonko occupe une position sociale éle-vée. Dans la société ibo qui est la sienne, la richesse d’un homme se mesure au nombre de femmes, d’enfants et de granges qu’il possède. Et à ce jeu-là, il faut bien reconnaître qu’Okwonko se défend plutôt bien : au début du roman, il a déjà huit enfants, trois femmes,...
Au pays des ibos
octobre 2016
La Tranquillité
de Attila Bartis
2007
Lmda N°85 Par l’entremise d’un soliloque narrant la déchéance d’une mère tyrannique, Attila Bartis exhume le cadavre de la République populaire hongroise. Rien n’est plus éclairant qu’un titre. Ainsi, dans son premier texte traduit en français, Attila Bartis (auteur entre autres d’une grande nouvelle, La Promenade, parue chez l’éditeur allemand Suhrkamp en 1999) use d’un procédé subtil : l’ironie. En dépit de ce que son titre peut préalablement suggérer, La Tranquillité ne présente aucun des avatars de la bluette lénifiante. Bien au contraire,...
Maudite Rebeka
juillet 2007
Tribulations d’un stradivarius en Amérique
de Frédéric Chaudière
2005
Lmda N°63 Dans un premier récit alerte et documenté, Frédéric Chaudière entrouvre les coulisses du monde du violon, où le raffinement et la gloire se disputent au barbare. Tout tarde à s’installer en cet après-midi d’avril glacial. Des lambeaux de brume s’effilochent dans les rues étroites de ce cœur de Montpellier dont les hautes demeures restituent la puissance et la richesse des maîtres anciens. L’atelier de Frédéric Chaudière, situé à l’étage d’un superbe hôtel particulier, doit dater du dix-septième, le siècle de Stradivarius, le maître de Crémone....
L’art de la fugue
mai 2005
Le Troisième acte
de Glenn Patterson
2010
Lmda N°113 A trop marquer la référence, on n’évite pas l’écueil de la comparaison. Voilà le premier sentiment éprouvé à la lecture du Troisième acte de Glenn Patterson. Et le narrateur d’avouer que son vol pour Tokyo avait été l’occasion d’une projection de Lost in translation. Mais on est loin ici du chef-d’œuvre de Sofia Coppola. Le romancier irlandais réussit bien sa peinture de deux Irlandais que...
Le troisième acte
mai 2010
Tuta blu
de Tommaso di Ciaula
2005
Lmda N°62 Quelque part entre le journal et la note, entre le présent de l’usine et les beautés de l’enfance : Tomasso Di Ciaula, ouvrier prosateur. Installons-nous pour un temps dans les Pouilles, cette région du sud italien. Plus exactement à Bari, d’où les ferries s’élancent vers l’Albanie ou Corfou, et où naguère l’on pouvait tranquillement pêcher la crevette (aujourd’hui, la côte adriatique n’est plus qu’une « porcherie »). Dans la périphérie de Bari, comme dans la périphérie de toute ville industrielle : des usines, et parmi elles...
Les fourmis bleues
avril 2005

Auteurs