La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Actes Sud

A propos

Actes Sud : de David à Goliath De petite maison d’édition aux livres séduisants, Actes Sud est passé en une décennie à la taille des grandes. Un succès qui repose sur deux credo majeurs : être de son temps et être cosmopolite. Le tout, sous le soleil arlésien. Arles. Ses arènes, ses Alyscamps, son fantôme de Van Gogh, son école de photo, ses Arlésiennes, et… sa maison d’édition. En seize ans, Actes Sud ne s’est peut-être pas transformé en curiosité touristique de la ville, mais a incontestablement contribué à sa réputation. Parce que la petite est devenue grande, ou du moins, s’est formidablement développée tout en restant indépendante. Immédiatement identifié par ses livres au petit format et au papier de qualité, puis par ses auteurs phares, Nina Berberova, Paul Auster ou Roy Lewis, Actes Sud est maintenant solidement installé dans le paysage...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Françoise la gestionnaire

Quand Françoise Nyssen vous accueille, d’emblée elle vous parle littérature. Avec une passion communicative. Françoise Nyssen dirige, gère, administre. Mais « c’est l’évidence bien comprise de notre fonctionnement économique que d’être près du texte. Si la conviction fondamentale qui vient du texte ne passe pas dans nos rouages, comment voulez-vous la faire passer aux lecteurs ? » De...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

2998 perdants

Deux ou trois fois par semaine, les manuscrits arrivés par la poste - 12 par jour ouvrable, soit 3000 par an - après avoir été numérotés et enregistrés, sont apportés par cageots dans le bureau d’Hubert Nyssen. Avec Bertrand Py, directeur de l’éditorial, ils se partagent équitablement les lots. « Tous les manuscrits sans exception passent par nos mains. On feuillette, on flaire, on lit un...
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9

Ouvrages chroniqués

Index alphabétique des titres

1 7 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

S

Les Saintes géographies
de Göran Tunström
2002
Lmda N°39 Un fils rêve la vie de son père, pasteur. Göran Tunström livre un roman grave où des êtres tentent de trouer la pesanteur du protestantisme pour vivre libre et singulier. La quête de Jacob Schwartz, le héros de Göran Tunström (1937-2000), fils de pasteur comme lui, pourrait se résumer à cette phrase de Christian Bobin : « Un adulte qui parle de son père, c’est un homme qui réchauffe une ombre. » Encore faut-il avoir connu cette ombre. Ce n’est pas le cas de Jacob qui devra utiliser magie et rêve, pour accéder au royaume des morts, retrouver les origines de sa...
Sans planche de salut
juin 2002
La Saison des hommes
de Guyette Lyr
2005
Lmda N°66 Zol, 12 ans, vit dans une famille où les hommes, depuis « l’Allemand », sont une malédiction. Plein de fantômes, le roman de Guyette Lyr est un conte féroce. Conte cruel à l’image d’un monde sans pitié que ce nouveau roman de Guyette Lyr, le huitième. Zol, une fillette précoce et douée, aussi belle que sa mère, y jette sur les hommes, la société et l’Histoire, un regard impitoyable. Pendant la Seconde Guerre mondiale, sa grand-mère a aimé un Allemand, amour dont est née Alice, sa mère, que ne cessent de poursuivre l’opprobre et la médisance...
Cercle fatal
septembre 2005
La Saison rouge
de Carine Fernandez
2008
Lmda N°93 Derrière les hauts murs d’une grande maison, quelque part au Moyen-Orient, une femme isolée et son enfant perdent peu à peu pied avec le réel. Le Qatan est un pays que Carine Fernandez a imaginé mais qui ressemble furieusement à l’Arabie saoudite - où d’ailleurs l’auteur a vécu. On y retrouve la chaleur qui fait tout fondre « dans le brasier de l’été (…). Qu’est-ce qui fait frémir les bougainvillées, alors qu’aucun souffle de vent ne circule dans l’air plombé ? » et le « Simoun, sirocco, khamsin, il (prend) tous les noms, ce vent...
Femme au désert
mai 2008
Sans relâche
de Antoine Bourseiller
2007
Lmda N°90 Écrit au hasard du souvenir, le journal intime d’Antoine Bouseiller dessine le portrait d’un homme en mouvement passionné par la scène et la vie. Né en 1930, Antoine Bourseiller a de nombreuses histoires à raconter, en plus de la sienne. Le texte qui paraît chez Actes Sud porte en sous-titre « histoires d’une vie » : comme si son auteur savait bien, en tant que metteur en scène, que le danger vient toujours d’un seul récit. Là en effet où la tentation autobiographique figerait l’existence, le choix fait dans Sans relâche de se raconter...
Une vie sans relâche
février 2008
Sauve qui peut (la révolution)
de Thierry Froger
2016
Lmda N°177 Premier roman étonnant de maîtrise, d’érudition et d’humour, Sauve qui peut (la révolution) de Thierry Froger nous emporte dans un dédale tout borgésien en s’appuyant sur deux figures historiques : Godard et Danton. Le mardi 21 juin 1988, Jean-Noël de Jeannerey, président de la Mission du Bicentenaire de la Révolution française, appela JLG qui n’était pas là  » pour lui proposer de réaliser un film sur la Révolution française. Tout commence par un ratage et par une contrevérité car si le 21 juin 1988 est bien un mardi, si le haut-fonctionnaire a bien été président de la Mission, la biographie de Godard...
Décoiffant désordre
octobre 2016
Les Seigneurs de la nuit
de Salim Barakat
1999
Lmda N°30 D’un réel absurde, Salim Barakat tire des prodiges exhaltant toute la fureur de vivre d’un peuple réduit au silence et habité par l’imaginaire. Enfant des pays du Nord, entendez par là le Nord de la Syrie où il naquit en 1951, un morceau d’Irak, un bout d’Iran, une tranche de Turquie, Salim Barakat appartient à un des plus importants groupes ethniques dépourvus d’État-nation : le peuple kurde. Depuis des siècles, confiné dans les montagnes, ce dernier se bat pour conserver son identité et acquérir son indépendance dans une des zones...
Dimension kurde
mars 2000
Séjours à la campagne
de W.G. Sebald
2005
Lmda N°69 À travers six portraits d’artistes parus en 1998, W.G. Sebald effectue, en guise d’hommage, un inoubliable pèlerinage littéraire au cours duquel l’auteur allemand souligne toute l’ambiguité de l’acte d’écrire. Conformément à sa conception de l’écriture comme entreprise d’exhumation de restes contre le cours irrésistible de l’oubli, Sebald donne voix (et images) à des destins intimement liés à l’écriture, et plus ou moins ensevelis dans les gravats du passé (Johann Peter Hebel, Gottfried Keller) ou qui ont failli rester inaperçus dans les archives de l’Histoire (Robert Walser). La « prédilection...
Compagnons d’âme
janvier 2006
Le Sermon sur la chute de Rome
de Jérôme Ferrari
2012
Lmda N°137 Le dernier roman de Jérôme Ferrari interroge à nouveau la responsabilité des hommes à vivre debout quand Dieu est mort et quand le siècle s’est consumé. Le Sermon sur la chute de Rome s’ouvre et se clôt sur une photo, prise en 1918, au moment où l’Occident finit de mourir. Elle montre une famille rassemblée dans une cour d’école corse en un cérémonial qui voulait inaugurer le siècle neuf, puisque l’ancien est resté enseveli dans les tranchées de Verdun. Tous ceux qui figurent sur la photographie sont morts au moment où s’ouvre le livre et...
Persévérer ou mourir
octobre 2012
Seuls : Chemin, texte et peintures
de Wajdi Mouawad
2009
Lmda N°100 Œuvre polyphonique, Seuls nous permet de plonger au cœur du processus de création théâtrale de Wajdi Mouawad. Ce qui est beau avec le théâtre, c’est que parfois il n’existe pas. En ce sens, si Seuls est du théâtre, Seuls n’est pas forcément une « pièce de théâtre ». Tout au plus peut-on dire que Seuls est le titre d’un « spectacle de théâtre » Cette différence, qui n’a aucune importance tant que l’on est debout sur un plateau, dans une salle de répétition ou plus tard en représentation, prend tout...
Apprivoiser l’invisible
février 2009
Sibérie, un voyage au pays des femmes
de Anne Brunswic
2005
Lmda N°71 De ces voyages en Sibérie, terre de tragédie et d’espoir, Anne Brunswic nous offre des chroniques à visage humain. Écrivain, enseignante et journaliste pour le cinéma documentaire, Anne Brunswic a publié en 2004, à son retour de Ramallah, un livre remarqué, intitulé Bienvenue en Palestine. Elle est partie pour la Sibérie en 2004 et 2005 et nous livre ici le récit de son périple. Son écriture sans apprêt, descriptive et à laquelle manque sans doute un peu de relief permet de se représenter aisément ces...
Briseuse de glace
mars 2006
Silence des esprits
de Wilfried N’Sondé
2010
Lmda N°114 Dans un train de banlieue, Clovis Nzila, un jeu-ne Africain sans-papiers, apeuré par les contrôles qui font de lui un « paria », rencontre Christelle. C’est une femme mûre à « la chevelure rouille et argent », aide-soignante dans un hôpital, que les déceptions sentimentales et la grisaille parisienne ont usée, rendue transparente aux autres. Mais elle n’a pas perdu sa capacité d’empathie et...
Le silence des esprits
juin 2010
Le Silence même n’est plus à toi
de Aslı Erdoğan
2017
Lmda N°179 Entre le poème en prose et l’allégorie engagée, l’écrivaine invente, dans ses chroniques, une forme pour affronter l’invivable : la Turquie d’aujourd’hui. Que faut-il écrire ? Que peut bien faire l’écriture (la tienne), que peut-elle bien mettre en “mots”, et au nom de quel monde peut-elle transformer celui-ci ? Jusqu’où peut-elle se baser sur la réalité ? (…) Mot tant de fois prononcé, il lui arrive parfois de s’accrocher à l’homme telle une anaphore, de l’éparpiller entre ciel et terre. Puis il le jette subitement dehors, et l’abandonne sur...
Cris dans la nuit
janvier 2017
Silex
de Daniel De Bruycker
Lmda N°29 Nous ne dévorons plus nos morts, mais n’avons jamais été aussi peu affranchis du besoin de nous en nourrir« note le jeune archéologue soviétique qui dirige les fouilles autour d’une sépulture vieille de quarante huit mille ans. Dans son journal, il consigne tous les soirs l’avancée des travaux. Avancée paradoxale puisqu’elle est pierre après pierre synonyme de déconstruction, destruction de...
Creuser sa tombe
janvier 2000
Simples soldats
de Jean Debernard
Lmda N°36 Quelques vies minuscules lâchées dans l’Algérie de 54 tentent de sauver leur part d’humanité. Entre horreur, angoisse et solitude. Un roman juste, simplement. Ils ont rempli leurs obligations militaires en 1952. La vie active leur ouvre les bras : la ferme, le petit commerce local, l’enseignement pour les plus instruits. Ils ont quitté l’uniforme au moment même où l’Algérie entrait en rébellion. Ils sont donc rappelés du Limousin où leur femme attend un premier enfant, où ils se sont endettés pour moderniser la ferme. Et c’est l’Algérie et...
Un humaniste à la guerre
septembre 2001
Sinalcol : miroir brisé
de Elias Khoury
2013
Lmda N°147 Karim Chammas, médecin libanais exilé en France, retourne à Beyrouth où l’attend un passé qui ne passe pas : Elias Khoury suit pas à pas un homme à la recherche de celui qu’il fut. Il arrive que la lecture d’un roman soit une traversée au long cours, une sorte de croisière sur un lent paquebot : il nous faut repérer les lieux, apprendre à reconnaître certaines figures, que l’on salue puis que l’on écoute. Qui a pu lire Guerre et Paix ou Les Frères Karamazov sans tenir à jour pour soi un arbre généalogique des personnages et une carte de ce territoire imaginaire dans...
Beyrouth fantôme
octobre 2013
Les Soldats de Salamine
de Javier Cercas
2002
Lmda N°41 En traquant un "ange" républicain, l’écrivain espagnol Javier Cercas retrouve le souffle épique de l’aventure dans une réflexion réussie sur le pouvoir de la narration et les vertus de l’engagement. Dans Étoile distante (Christian Bourgois, 2002, cf. Lmda N°40), l’écrivain chilien Roberto Bolaño, installé en Espagne depuis plus d’une vingtaine d’années, traque un poète fasciste coupable de meurtres immondes après le coup d’État de Pinochet. Blond, froid, éloquent, cultivé, sadique, ce dernier incarne à la perfection l’ange du mal. Dans Les Soldats de Salamine, Javier Cercas, autre...
Au héros inconnu
novembre 2002
Le Soleil des Scorta
de Laurent Gaudé
2004
Lmda N°57 Ça commence façon Sergio Leone. La pellicule est blanchie par le soleil, la chaleur fait grésiller la ligne d’horizon, nous sommes en Italie au siècle dernier, un homme retourne à Montepuccio à dos d’âne. C’est un petit village écrasé de chaleur où il a laissé celle qu’il désirait ardemment quinze ans plus tôt, le temps de purger la peine de prison que lui ont value ses crimes. On entre dans...
Sous le soleil exactement
octobre 2004
Le Souffle coupé Pilule noire
de Stéphane Camille
2004
Lmda N°55 Quand tout s’enténèbre, aimer, faire l’amour, piéger, deviennent, pour Stéphane Camille, la rébellion ultime. La Chair comme tapis de prière1 est un chef-d’œuvre érotique chinois bien connu, mais ce n’est pas de ce roman qu’il s’agit ici de rendre compte. Pourtant chair et prière sont également étroitement associés dans Le Souffle coupé au sens où la prière peut exister hors de toute institution religieuse et être la simple manifestation spontanée d’une inspiration profonde de l’essence vitale, et de...
Célébration féroce
juillet 2004
Le Soulèvement des âmes
de Madison Smartt Bell
Lmda N°18 Autour du personnage historique de Toussaint Louverture, Madison Smartt Bell a composé un roman de bruit de fureur. Titanesque. Avant de s’attaquer aux six cents pages du troisième roman traduit en français de l’Américain Smartt Bell (né en 1957), il faut s’attendre à se retrouver, au bout du périple, le corps rompu et le costume en loques. Dire que Le Soulèvement des âmes est un roman violent revient à avancer un bien frêle euphémisme. Nous sommes en 1791 à Saint-Domingue, riche colonie où les Français exploitent...
L’opéra ensanglante
décembre 1996
Surprise
de Catherine Anne
Lmda N°16 Fermement remontées contre le genre masculin, deux sœurs, Amélie et Léa partent se mettre au vert, bien décidées à n’approcher aucun homme.Leurs voisins de gîte, Momo et Tristan, n’ont pas pris de vacances depuis des années et comptent bien ne pas se stresser avec des histoires de filles.Seulement voilà, les quatre se retrouvent face à face, obligés de partarger l’unique jardin du gîte…...
Surprise
juin 1996
Le Syndrome de la dictature
de Alaa El Aswany
2020
Lmda N°215 Le diagnostic édifiant d’Alaa El Aswany embrasse toutes les dictatures. Dénoncer le despotisme n’est pas chose aisée parmi le monde arabe, tant il est lié à celui religieux. En 1902, le Syrien Abd al-Rahmân al-Kawâkibî faisait ce constat dans Les Caractéristiques du despotisme et la lutte contre l’asservissement (Sindbad, 2016), avant d’être empoisonné par les agents du Sultan égyptien. C’est en cette tradition, hélas minoritaire, que s’inscrit Alaa El Aswany...
Portrait des régimes autoritaires
juillet 2020

Auteurs