La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Circé

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Adieu
de Pierre Pachet
Lmda N°35 Le dernier combat dénude celui qui le mène et révèle celui qui l’accompagne. Pierre Pachet a aimé et admiré jusqu’au bout sa femme, victime d’un cancer. Certains se souviennent d’un court récit qui disait la maladie et la mort de Gérard Philipe. Le Temps d’un soupir, d’Anne Philipe, était un beau récit d’amour. Plus près de nous dans le temps, le peintre Bernard Dufour (Le Temps passe quand...
L’accompagnement
août 2001
La Ballade de Billie et Joe
de Martin R. Dean
2003
Lmda N°44 Sur la grande roue, Billie, grisée, rêve de s’envoler. Joe, en bas, regarde le vent soulever sa robe. Les voilà entraînés dans les feux d’une « passion maladive », qui explose en scènes érotiques. Tous deux rêvent de quitter le quotidien « comme des voleurs ». Ce sera le Maroc, puis la fuite en Italie. Leur « ballade » à la Bonnie and Clyde les mène vers des horizons énigmatiques, où se...
La Ballade de Billie et Joe
mai 2003
Bonsaï
de Kristen Thorup
2004
Lmda N°59 Comment détruit-on un être humain ? Par des remarques critiques quotidiennes. En frappant aux endroits sensibles. Par de petites gouttes qui creusent la pierre. « C’est à la relation d’une telle entreprise de sape, d’une sorte de désescalade douloureuse, que se livre, à grands renforts de procédés narratifs divers, la Danoise Kirsten Thorup. Allers et retours temporels, monologues enregistrés...
Diagnostic réservé
janvier 2005
Cahiers de Voronej
de Ossip Mandelstam
Lmda N°27 Déporté dans un camp sibérien, Ossip Mandelstam y meurt d’épuisement le 27 décembre 1938. Les Cahiers de Voronej, publiés intégralement, sont ses derniers poèmes : l’ultime quartz de lumière d’un météore. Le poète russe Ossip Emilevitch Mandelstam, né à Varsovie en 1891, fait parti des sacrifiés de l’Histoire, de ces hommes à avoir été nus dans un siècle que la barbarie n’a cessé d’entacher. Son audace, sa droiture et sa fermeté, son intransigeance, ne l’auront pas épargné. Il aura été, toute sa vie, à découvert, quand d’autres ruminaient au coin d’un feu les plans de belles idéologies....
Fureur et mystère
août 1999
Complication du sommeil
de Jean-Patrice Courtois
Lmda N°35 Avec Complication du sommeil, son troisième livre de poésie, Jean-Patrice Courtois veille, d’une voix douce, à rafraîchir l’esprit de l’enfance. Il faudrait dire de la poésie de Jean-Patrice Courtois ce que René Char disait, en 1950, de celle de Jacques Dupin : qu’elle a « l’importance que l’on aurait justement refusée aux confidences d’un simple mal d’enfance ». Il faut répéter cette phrase...
La nuit malice et sa souris
août 2001
Dans le sillage
de Per Petterson
2005
Lmda N°68 Une peinture d’August Strindberg illustre la couverture de ce roman qui a remporté l’équivalent norvégien de notre Goncourt. Un ciel et une mer tourmentés y laissent deviner l’imminence du cataclysme qui va séparer une vie en un avant et un après. Arvid Jansen a pris connaissance d’un événement de cet ordre par la télévision. Le ferry transportant ses parents et ses deux jeunes frères...
Gelures existentielles
novembre 2005
Les Deux soeurs
de Adalbert Stifter
2004
Lmda N°60 Subtil peintre de l’âme, Stifter illustre à travers le destin de deux sœurs l’inévitable séparation entre la valeur intime et le bonheur d’une existence accomplie. Vienne. Théâtre du Josefstadt. Le narrateur assiste à un concert donné par deux jeunes violonistes, les sœurs Milanollo. Si le ravissement du public est unanime, c’est moins pour la performance technique de l’une qui « connaît bien » sa partition, que pour le jeu de l’autre qui, outre sa virtuosité, « comprend, éprouve et crée » ce qu’elle joue. Or, dans l’auditoire, il en est un que cette...
Désunion sublime
février 2005
Fleurs des champs
de Adalbert Stifter
2008
Lmda N°92 À travers le récit d’une rencontre amoureuse, l’Autrichien Adalbert Stifter sonde les climats variés du cœur chez des êtres à la grâce morale irréfutable. Que le lecteur se détrompe : derrière un titre très fleur bleue et une histoire d’amour romantique à souhait, le monde de Stifter (1805-1868), très souvent il est vrai réduit à la mentalité conservatrice du Biedermeier, est pourtant marqué du sceau singulier et déroutant de ce qu’en magie on appelle le charme. Comme dans L’Homme sans postérité ou L’Arrière-Saison, les personnages de celui qui...
Un supplément d’âme
avril 2008
L' Homme noir
de Sergueï Essénine
2005
Lmda N°65 Sa rage d’absolu, son sens du don et sa destinée tragique en font le poète le plus populaire de Russie. Sergueï Essénine (1895-1925) a brûlé sa vie. Deux nouvelles traductions nous le prouvent. Avec ses yeux bleus et ses cheveux dorés bouclés, il ressemblait à un héros de conte russe. Quand il débarque à Petrograd (Saint-Pétersbourg), Sergueï Essénine est bien décidé à se faire connaître et reconnaître. Né vingt ans plus tôt à Konstantinovo, un pays d’eau, de steppe et de bois, et tôt initié aux rudes réalités de la vie rurale ( « J’avais à peine trois ans qu’ils me juchaient à cru...
Ange et démon
juillet 2005
L' Homme rasé
de Anatoli Marienhof
2004
Lmda N°54 Dernier dandy de la révolution soviétique, Anatoli Marienhof nous offre un kaléidoscope d’« enfantaisies » au cœur du totalitarisme. À intervalles irréguliers ressurgissent, de quelque trou noir de la censure soviétique, des chefs-d’œuvre oubliés, étoiles trop rapidement filantes. L’Homme rasé est de celles-là, et il faut remercier les éditions Circé et le traducteur-préfacier Henri Abril de nous permettre cette (re)découverte. Marienhof fut d’abord le complice du poète Essenine et son amant ? en tout cas ils le laissèrent...
Brummel chez les Soviets
juin 2004
L' Inactuel N°11 Impostures
2004
Lmda N°54 Revue pluridisciplinaire, avec tendance à l’étude psychanalytique, L’Inactuel propose dans son nouveau numéro de cerner la notion, aussi fuyante que parfois suffisante, du singulier. Le volume ouvre son angle le plus large : approches sociologique (Arlette Farge) ou quasi anthropologique (le très passionnant « Idiot cherche village » de Patrick Lacoste), esthétique avec la superbe réflexion...
En bref
juin 2004
Jusqu’en Sibérie
de Per Petterson
Lmda N°40 Jusqu’en Sibérie pourrait ressembler à un vieux roman pathético-réaliste scandinave.Mais sous le voile de la mélancolie perce la voix lumineuse de Per Petterson. Frederikshavn, un port du Danemark dans les plaines sableuses du Jutland. Les vaches dorment dans l’étable, dehors la lune promène sur le paysage enneigé un œil unique. Sur une carriole, une petite fille grelotte à côté de son grand-père. Bien sûr, elle porte des tresses. L’écrivain Martin Andersen Nexø flotte, ombre tutélaire, au-dessus de ce roman, et l’impression de s’être égaré dans une...
Out of Danemark
septembre 2002
Kubik
de Valentin Kataïev
2007
Lmda N°89 Né à Odessa en 1897, Valentin Kataïev assura longtemps sa carrière comme écrivain soviétique. Jusqu’à écrire « Kubik », où avec la liberté pour seul enjeu, il osa débrider son don d’imagination. Dans ce court récit que Valentin Kataïev présente lui-même non pas comme « un roman ou une nouvelle, ni un essai ni un journal de voyage, mais simplement (comme) un solo pour basson et orchestre », le matériau sonore est bien ce qui met en branle l’écriture, l’irrigue, et lui intime sa coloration fantastique, presque palpable, autant que son rythme, incantatoire et alenti parfois - comme au...
L’enfance au diapason
janvier 2008
Le Livre des choses
de Ales Steger
2017
Lmda N°194 Depuis la disparition de Tomaž Šalamun en décembre 2014, on se demandait qu’elle nouvel aède nous proposerait la douce nation slovène. On peut raisonnablement croire avec le traducteur Guillaume Métayer qu’Aleš Šteger (prononcer Alech Chteger) a des choses à nous dire. Son Livre des choses est une sorte d’orbis pictus formant galerie de la lettre « A » jusqu’à « Bougie » en passant par...
Le Livre des choses de Ales Steger
juin 2018
Nymphodora Ivanovna
de Ivan Gontcharov
Lmda N°29 Les éditions Circé s’obstinent depuis plusieurs années avec une admirable constance et quelque succès à prouver qu’Ivan Gontcharov (1812-1891) ne fut pas l’auteur d’un seul livre, le célèbre Oblomov -d’où dérive l’oblomovisme, ce mélange de langueur et d’immobilisme en quoi Lénine diagnostiqua le mal russe par excellence. Après La Terrible Maladie, Le Mois de mai à Saint Pétersbourg et Une...
Gontcharov côté court
janvier 2000
Paysages dévastés Le théâtre et le sens de l'humain
de Catherine Naugrette
2004
Lmda N°52 Ainsi que l’indique le titre de cette collection, il s’agit bien ici de « penser le théâtre » : Catherine Naugrette, universitaire, ne démérite en rien de cette haute ambition et nous propose un essai pénétrant et riche. Cette lecture exige parfois une attention redoublée, tant cette pérégrination sur la scène contemporaine se double de références philosophiques (Arendt, Agamben, Rosset)...
L’écriture du désastre
avril 2004
La Pierre d’achoppement
de Edith Wharton
2009
Lmda N°107 La couverture est malencontreusement choisie : cette histoire simple et cruelle ne se déroule pas dans le New York d’Edward Hopper, celui des années 20, des secrétaires esseulées et des mélancoliques ouvreuses - mais dans celui de 1900 et dans cette société que peignent alors, chacun d’un côté de l’Atlantique, Proust et James. Le héros est un avocat, autrefois aimé d’une femme écrivain que la...
La pierre d’achoppement
octobre 2009
Les Poèmes de Moscou (1930-1934)
de Ossip Mandelstam
Lmda N°34 Ayant entrepris de traduire l’Œuvre de poésie complet d’Ossip Mandelstam, l’un des plus grands poètes russes du XXe siècle, Henri Abril en publie le second volet : Les Poèmes de Moscou (1930-34). Événement. Les Poèmes de Moscou (1930-1934) sont sans aucun doute les poèmes centraux de l’œuvre de Mandelstam. De 1928 à 1935, tout arrivera à Mandelstam comme ce qu’il nommait lui-même, avec une conscience tout à la fois aiguë et ironique, son destin : pour le pire bien sûr, et aussi parce que c’est durant ces années que son écriture se détache de la métrique classique qu’il employait comme une sorte...
La voix durcie de Mandelstan
avril 2001
Raison et passion (pour une critique du libéralisme)
de Michaël Walzer
2003
Lmda N°45 La tonalité du recueil des trois conférences ici reproduites est celle de l’insinuation morale, habilement dissimulée sous le vêtement de la philosophie, qui fournit l’alibi des principes de la raison, toujours indispensables pour juger d’une affaire sérieuse. Car quoi de plus capital en ces temps d’écrasement de toute forme de résistance populaire, que de maintenir l’ordre : mieux vaut...
Libéral serpent
juillet 2003
La Remise à bateaux
de Jon Fosse
2007
Lmda N°87 L’enfance, perdue, peut devenir une malédiction. C’est cette fatalité qu’affronte le pathétique Bard, dans la Norvège désolée de Jon Fosse. Je ne sors plus, une inquiétude m’a envahi et je ne sors pas. C’est cet été que l’inquiétude m’a envahi. J’ai revu Knut, ça faisait bien dix ans que je ne l’avais pas vu. Knut et moi on était toujours ensemble. Une inquiétude m’a envahi. Je ne sais pas ce que c’est, mais l’inquiétude me fait mal dans le bras gauche, dans les doigts. Je ne sors plus. » Un homme est seul, réfugié dans le...
Les maux du silence
octobre 2007
La Révolte de Guadalajara
de Jan Jacob Slauerhoff
2008
Lmda N°98 Dans une campagne mexicaine à l’abandon, l’armée révolutionnaire et l’Église se disputent le contrôle d’un faux prophète. Guadalajara ne fut pas toujours ce qu’elle est aujourd’hui, la deuxième plus grande ville du Mexique. Avant de dépasser les quatre millions, ses habitants ne furent qu’une poignée. Elle abritera en 2010 le prochain musée Guggenheim, mais elle compta longtemps parmi les villages les plus pauvres et les plus obscurantistes du pays, à la croisée du fanatisme monothéiste importé d’Espagne et des...
Sainte tequila
novembre 2008
Le Théâtre est-il nécessaire
de Denis Guenoun
2002
Lmda N°21 Entre théâtre et philosophie, l’oeuvre de Denis Guenoun offre avant tout l’image d’un penseur en prise sur le monde. Dans l’agitation de la rentrée strasbourgeoise, Denis Guénoun s’apprête à déménager famille, livres et bagages pour Nantes où il enseignera en « Études théâtrales ». Pourtant la ville d’Est conservera sûrement une place à part dans la géographie intime de l’auteur. C’est...
Denis Guénoun ou la quête du sens
novembre 1997
Tubutsch
de Albert Ehrenstein
1990
Lmda N°99 Albert Ehrenstein sort des oubliettes : les errances mentales de Tubutsch composent un manifeste expressionniste renversant. La lecture est souvent une embuscade. Tubutsch (1911) en atteste, qui derrière ses allures de boutade attend au tournant le lecteur, sa raison et son prétendu bon sens. Tubutsch, c’est celui qui s’écrie, en regardant travailler des égoutiers : « Leur spectacle rouvrit en moi une vieille blessure : au fond de mon être se réveilla l’inextinguible désir d’être l’épouse d’un égoutier. » Tubutsch,...
Viennoiseries
janvier 2009
Un art simple et tout d’exécution
de Collectif
Lmda N°37 Réunissant des « leçons poétiques » données en 1998 à la Villa Gillet de Lyon par quelques-uns des plus éminents oulipiens, ce spicilège a la pertinence et la concision d’un manuel. Il permet d’une part de mieux connaître l’Oulipo, cet OUvroir de LIttérature Potentielle créé en 1960 par François Le Lionnais et Raymond Queneau, et auquel a appartenu Georges Perec. Laboratoire plutôt...
Un art simple et tout d’exécution
décembre 2001
Un printemps froid
de Elizabeth Bishop
2003
Lmda N°48 Née en 1911 dans le Massachusetts, Elizabeth Bishop vécut longtemps sur le Vieux Continent, entre la Bretagne et Paris, en Irlande, Italie, avant de s’installer durant plus de quinze ans au Brésil. Aux pêcheries, l’un des plus beaux poèmes de ce livre, est largement inspiré d’un voyage fait en Nouvelle-Écosse. On y découvre un ton très discret, d’un lyrisme bas : « Malgré la fraîcheur de la...
Un printemps froid
novembre 2003
L' Œuvre des jours
de Pierre Pachet
1999
Lmda N°30 Écrivain, traducteur et critique littéraire, Pierre Pachet nous livre ici une « leçon de poétique » qui se donne pour ambitieux projet de saisir dans les détails de la vie intérieure et quotidienne les éléments qui favorisent ou empêchent l’acte de création. Loin des tenants de l’écriture comme maturation et travail, Pierre Pachet part du constat que la conscience n’est pas un flux, que le...
La poétique du papillon
mars 2000

Auteurs