La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier La littérature nous sauvera
Les mobiles de Pierre Bayard

février 2019 | Le Matricule des Anges n°200 | par Thierry Cecille

Relisant – et rectifiant ! – Dix petits nègres d’Agatha Christie, c’est une fois encore sur la littérature et ses pouvoirs que l’essayiste enquêteur exerce sa sagacité et sa ruse.

La Vérité sur « Dix petits nègres »

La littérature nous sauvera

Il n’est pas surprenant que la collection dans laquelle ont paru nombre des œuvres de Pierre Bayard ait pour titre « Paradoxe ». C’est en effet à des expériences déstabilisantes, qui mettent en péril la logique cartésienne ou même nos assurances les plus nécessaires, que ce psychanalyste peu orthodoxe, cet essayiste mystificateur nous confronte. Traitant les œuvres littéraires avec, à la fois, une grande attention et une grande irrévérence, avec une sorte d’insolence affectueuse, il se permet d’examiner ce que nous pourrions, chirurgicalement, découper dans l’œuvre bien trop longue de Proust (Le Hors-sujet, 1996) ou, inventant le concept de plagiat par anticipation (voir Lmda N°100), il découvre dans les enquêtes menées par le Zadig de Voltaire que ce dernier a volé sa méthode au Sherlock Holmes de Conan Doyle. Pis encore, il va jusqu’à s’interroger : Et si les œuvres changeaient d’auteur ? (2010) Qu’arriverait-il ? Eh bien le Meursault de Kafka se verrait confronté à une justice encore plus absurde que celle de L’Étranger et D. H. Lawrence aurait habilement dissimulé son habituelle thématique sexuelle dans Les Sept Piliers de la sagesse… Tout ceci mérite bien quelques explications.

Pierre Bayard, comment qualifieriez-vous votre méthode ?
J’ai appelé ma méthode la critique interventionniste. Contrairement à la plupart des critiques, qui laissent les œuvres inchangées et demeurent impassibles devant toutes les erreurs ou les maladresses qu’elles contiennent, la critique interventionniste refuse de rester inactive et entreprend d’intervenir. Elle les réécrit ainsi en partie ou en totalité, enquête sur leurs invraisemblances ou encore les déplace dans le temps quand elles ne lui paraissent pas être à la bonne place. Il lui arrive même d’intervenir sur les auteurs !
La critique interventionniste repose sur le socle de la physique quantique et de la théorie des univers parallèles. Autour d’une œuvre gravite une multitude d’autres possibles qui auraient pu être et d’ailleurs existent dans les autres univers qui doublent le nôtre et dont nous percevons par moments l’existence. Son travail vise à faire apparaître ces possibles pour mieux comprendre et apprécier les œuvres de ce monde-ci grâce à l’étude de leurs variations.

N’est-ce pas avant tout le goût du jeu qui vous guide quand vous rétablissez la vérité qu’avaient ratée ou dissimulée Conan Doyle, Agatha Christie ou Shakespeare dans Hamlet ?
Dans cette série d’essais à structure policière – un des domaines d’action de la critique interventionniste –, il y a évidemment une dimension ludique, puisqu’il s’agit de reprendre des enquêtes policières bâclées pour montrer que les auteurs se sont trompés sur le nom de l’assassin et pour désigner le véritable coupable, demeuré impuni jusqu’alors.
Mais le but n’est pas simplement de jouer avec les textes. En les relisant sans en modifier une seule ligne et en montrant qu’ils peuvent se lire de manière tout à...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°200
7.00 €
LMDA PDF n°200
4.00 €