La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Dossier La littérature nous sauvera
L’appel de l’ailleurs

février 2019 | Le Matricule des Anges n°200 | par Philippe Savary

En 1992, année de naissance du Matricule des Anges, le monde de l’édition compte quatre maisons de plus : La Bibliothèque, L’Attente, Interférences et Chandeigne. Retour sur quatre aventures singulières et indépendantes.

La littérature nous sauvera

Elles sont quatre, nées en 1992, et l’endurance n’est pas la seule qualité qu’elles partagent. Ce qui les rapproche ? Une appétence pour le bel ouvrage (qualité des papiers, élégance des couvertures), le goût de la curiosité, et le sens de l’exploration, même si leurs destinations sont très différentes. Éprise de Lisbonne, Chandeigne sillonne les routes du monde lusophone dont les récits de voyage, notamment, s’abreuvent tant à l’histoire qu’à la littérature. Interférences, créée par Alain et Sophie Benech, explore les domaines russe (Zamiatine, Bouïda, Chalamov) et anglo-saxon, avec un penchant pour l’imaginaire assumé. Les éditions de l’Attente, basées à Bordeaux, défendent des écritures contemporaines aventureuses qui aiment à s’échapper des genres. S’y côtoient Fred Smith, Véronique Pittolo, Éric Pessan, Jacques Roubaud et les oulipiens… La Bibliothèque, quant à elle, ressemble à un joyeux bazar. Textes anciens et textes contemporains, comme s’il n’y avait pas date de péremption en littérature, cohabitent au sein de ce cabinet de curiosités, nourri par le bon plaisir de son fondateur. Quatre échappées belles.

Sur quels héritages (éditorial, culturel, sentimental…) s’est bâtie votre maison d’édition ?
La Bibliothèque (Jacques Damade) : La maison s’appelle La Bibliothèque, elle est partie de la phrase de Borges qui est sur le rabat de tous les livres : « Me sera-t-il permis de répéter que la bibliothèque de mon père a été le fait capital de ma vie ? La vérité est que je n’en suis jamais sorti. » Pour moi, il s’agissait de mon grand-père qui vivait dans sa bibliothèque constituée entre 1650 et 1830. Il y dormait parfois. Il lisait le grec, le latin, l’hébreu. Il ressemblait à un vieux Chinois, fumait des Fontenoy. Il est mort quand j’avais 11 ans. Il me fascinait. Il y avait dans cette bibliothèque très peu de livres après 1830. Le plus moderne, je crois, était Rome, Naples, Florence de Stendhal.
L’Attente (Franck Puja et Françoise Valéry) : Difficile de dissocier mais on peut citer l’enseignement d’Emmanuel Hocquard, à qui nous rendons hommage, qui nous a fait découvrir des auteurs, le travail de Fourbis (puis Farrago) et de P.O.L qui nous a fait forte impression, puis avec les années la ligne éditoriale de L’Attente a pris son autonomie. La rencontre de Keith et Rosmarie Waldrop, couple de poètes, éditeurs et traducteurs aux États-Unis, a aussi été déterminante au départ. On a eu un cursus plutôt artistique et non purement littéraire, un mélange des genres et des pratiques se ressent dans notre catalogue. Nos lectures personnelles (entre polar, SF, sciences naturelles et Nouveau Roman par exemple) ont aiguillé nos choix, le tout donne un ensemble assez hétéroclite et vitaminé.
Interférences (Alain et Sophie Benech) : Elle a été fondée par deux bibliomanes qui ont chacun apporté leur savoir-faire et leurs passions : un libraire qui collectionne les livres depuis l’enfance et dont l’expérience a permis de...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°200
7.00 €
LMDA PDF n°200
4.00 €