La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Corpus Auteurs

Gros plan

  • À quoi reconnaît-on qu’un écrivain contemporain devient un classique ? À la parution d’inédits, de nouvelles traductions, à la réédition d’un même livre sous un autre titre : ainsi d’Aventures d’Italo Calvino récemment recyclé par Folio à trois mots près sous son titre original Les Amours difficiles (Gli amori difficili). S’agissant de Calvino, ces événements éditoriaux à l’occasion du centenaire de sa naissance le confirment comme un « écrivain populaire » en France. Son œuvre de fiction comprend même des livres pour le rayon « Jeunesse » : les Contes italiens, Romarine, ou Forêt, racine, labyrinthe, à lire aux (...)

    Italo Calvino

  • Si partir c’est mourir un peu, alors Laird Hunt a dû mourir beaucoup. L’écrivain américain qui fait paraître ce mois-ci son dixième roman en France (le huitième traduit) a conséquemment dû naître plusieurs fois. Par exemple dans l’Indiana vers 1981. Il a alors 13 ou 14 ans et vient vivre jusqu’à la majorité chez celle qui va hanter une partie de son œuvre : sa grand-mère paternelle. À moins que ce ne soit un peu plus tard au Japon que l’écrivain naît. C’est en effet chez les Nippons que sa première nouvelle paraît dans la revue Printed Matter que deux Anglais publiaient à Tokyo dans les années 1980. Les (...)

    Laird Hunt

  • Je suis née après 4 fœtus morts : 3 fausses couches et une grossesse extra-utérine. Son médecin avait dit à ma mère qu’elle n’aurait jamais d’enfants. Elle avait 32 ans et en était désespérée. Elle a changé de médecin, on lui a donné un traitement, et me voilà. » Ce pourrait être une phrase d’un roman, c’est ainsi que Caroline Lamarche répond à nos premières questions. On y entend cette manière d’énoncer crûment les faits et de mettre la vie à la fin d’une phrase débutée par la mort. Née le même mois qu’Ornella Muti et Bruce Willis, Caroline Lamarche est issue de la bourgeoisie industrielle wallonne. « On sait (...)

    Caroline Lamarche

  • Annie Le Brun en quatre apparitions. Dans la presse, en revue, à la télévision et au cinéma. Celle qui incarne à merveille depuis près de cinquante ans l’électron libre des lettres assume le rôle de repère, en insufflant de la poésie et en carbonisant au feu de sa pensée les médiocrités et lâchetés en vigueur dans les milieux intellectuels et culturels. Elle a rarement varié. Elle n’a jamais perdu de vue ce qu’elle tient pour de la littérature, mais aussi de l’art – le luxe de l’essentiel – et l’horizon que cela ouvre. La toute première fois que son nom est imprimé, c’est le 18 août 1942 dans les pages de (...)

    Annie Le Brun

  • En août 2005, la rentrée littéraire nous avait conduits du côté d’Asnières et de Bécon-les-Bruyères sur les traces des personnages de La Serveuse était nouvelle qui paraissait, dix ans après le premier livre de son auteur, Dominique Fabre. En dix ans, l’homme avait publié sept romans, où deux voies se dessinaient. Celle de l’adulte, piéton des Hauts-de-Seine et de Paris (Moi aussi un jour j’irai loin ou Mon quartier), celle de l’enfant, Edgar, qui donnait à deux romans, Ma vie d’Edgar et Fantômes une émotion brute, poignante et fragile. Il nous avait semblé que La Serveuse était nouvelle était un fort (...)

    Dominique Fabre

Notre sélection

Domaine français Brice Matthieussent

Le Couloir rouge Editions Christian Bourgois Editeur
2022
Brice Matthieussent construit habilement un roman du temps, entre aventures et atmosphère. Un puissant équilibre. Le roman ayant ses modes, certains tours deviennent des raretés. Le Couloir rouge de Brice Matthieussent en est une, et c’est tant mieux. Par son usage des temps du passé, et à reprendre ce topos qui fit florès dans la littérature du XIXe siècle de langue anglaise : trois ou quatre hommes, au club, au pub ou dans le train. Ils fument, ont un certain âge, sont amis ou d’emblée intimes même...
Jérôme Delclos
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Domaine étranger Robbie Arnott

L' Oiseau de pluie Editions Gaïa
2022
Après un coup d’État, des militaires veulent s’emparer d’un « héron de pluie », aux pouvoirs mystérieux : Robbie Arnott nous conduit sur ses traces. Peut-être faudrait-il inventer pour ce roman un nouveau genre (et sans doute d’autres le rejoindraient-ils alors) : le merveilleux dystopique ou la dystopie merveilleuse. Le lecteur est en effet transporté en des territoires indéfinis – peut-être l’Australie, avec ses paysages si divers, et aujourd’hui si menacés ? – et en une époque indéterminée – un futur plus ou moins proche, un présent...
Thierry Cecille
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Poésie Cécile Mainardi

Rose activité mortelle Editions Flammarion
2012
La voix si singulière de Cécile Mainardi donne à lire des phrases toutes tendues de sensualités, de vitesses, physiques autant que grammaticales, et formidablement neuves. Cécile Mainardi est ultra-contemporaine, elle s’avance devant la scène de l’écriture comme devant une vague peu prévisible lorsque le vent souffle à plus de cent km/h sur la Promenade des Anglais, et qu’elle saccage les vitrines avoisinantes : son phrasé intègre ce risque sur le temps, comme dans le formidable Rose activité mortelle, son nouvel opus, dont le titre signe si bien son...
Emmanuel Laugier
mai 2012
Le Matricule des Anges n°133

Théâtre Céline Delbecq

Les Yeux noirs Editions Lansman
2022
Céline Delbecq cherche dans l’enfance les racines de la violence conjugale. Cela fait des années maintenant que Céline Delbecq nous touche avec des textes pointus, comme tirés au cordeau, des textes clairs, vifs, rapides, avec toujours un point de vue et un objectif qui éclatent dès les premières lignes. Les Yeux noirs n’échappe pas à la règle. Il s’agit d’un « triptyque pour un acteur et une actrice ». Trois textes donc. Deux très courts, « Phare » et « La nuit est...
Patrick Gay Bellile
janvier 2023
Le Matricule des Anges n°239

Auteurs chroniqués

Index alphabétique des auteurs

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

E